9 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2110

Actuellement :
Visiteur(s) : 9
Membre(s) : 0
Total :9

Administration


  Derniers Visiteurs

murat_erpuyan : 10h14:45
cengiz-han : 19h08:23
_tas_ayse : 1 jour, 05h18:26
duygu : 1 jour, 11h48:29
SelimIII : 1 jour, 13h08:46


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - la misère de la vie politique française
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

la misère de la vie politique française
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7525
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 22 Sep 2014 12:49    Sujet du message: la misère de la vie politique française Répondre en citant

Retour de Sarkozy ou la misère de la vie politique française


Décidemment la Turquie et la France partagent beaucoup de chose, là, c'est l'incapacité de renouveler les hommes politiques et le culte de la corruption...

Le retour de Sarkozy montre, pour moi, la misère de la vie politique française et fait le nid du FN...

Une gauche laminée, incapable face à la mécontentement sociale, une droite qui recours à un homme qui a montré son incapacité d'assurer la mission de chef de l'état, tout en laissant derrière lui des dossiers dans la main de la justice.

C'est triste...


Dernière édition par murat_erpuyan le 20 Fév 2018 13:17; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 204
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 22 Sep 2014 13:14    Sujet du message: Répondre en citant

Personne ne veut dire la vérité aux français et prendre les décision qui fâchent.
Par mon travail j'ai accès à de bulletins juridiques spécialisés en social avec des articles de fond.

Ce ne sont pas documents secrets mais ce n'est pas chez le marchand de journaux du coin, pratiquement seul les cabinets d'expert-comptables et les DRH y sont abonnés soit quelques dizaines de milliers de lecteurs quand même.

Depuis 2004 ou 2005 les articles y sont très alarmants, l'information passe mal ou n'est pas crue. Quand alors j'avais dit "vous n'aurez plus la retraite à 60 ans même ceux qui ont commencé avant 20 ans et encore moins 80 % de vos derniers salaires on ne me croyais pas. Actuellement les prédictions anciennes se réalisent juste avec quelques semestres de retard, donc la prévision d'un clash pour 2020 tient la route.

Je suis allé en mission mouliner du chiffre dans une caisse complémentaire, j'ai demandé à un directeur ce qu'il en pensait. Il était légèrement moins pessimiste mais ce n'est pas terrible quand même : "Pour 2020 pas de faillite mais une érosion sévère, une retraite juste un peu plus que le SMIC pour la classe moyenne et un abondement de l'état pour que les plus pauvres aient le minimum vital.

Bon courage Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7525
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 26 Sep 2014 1:16    Sujet du message: Répondre en citant

J.F. Bayart fait un bilan "La pire politique étrangère de la Ve République " du "sauveur"!



http://bit.ly/1ojCV5p

Citation:

En 2011, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la France est intervenue militairement contre un Kadhafi qu’il avait précédemment flatté de manière indécente. Le prétexte utilisé était fallacieux : sauver Benghazi la rebelle. Les spécialistes savent que ce fut un mensonge éhonté : la ville n’était pas menacée par cette fameuse colonne de blindés qui servit d’alibi, bien qu’elle fût vulnérable à de simples tirs d’armes antichars faciles à manier au sol.

Mais le président français entendait se blanchir du soutien apporté jusqu’au bout au président Ben Ali, en Tunisie, et se refaire une virginité démocratique – à moins qu’il n’obéît à de plus obscurs motifs. Sans se préoccuper du sort des dizaines de milliers d’Africains pris au piège de la guerre – sinon pour leur refuser le droit d’asile -, ni de l’onde de choc que celle-ci ne manquerait pas de provoquer dans le Sahel, ni même de l’avenir politique de la Libye. De Tripoli à Bamako, on connaît maintenant le coût de cette légèreté.

En Syrie, la volte-face de Nicolas Sarkozy fut aussi spectaculaire. Au grand dam des Etats-Unis, il sortit le président Bachar Al-Assad de l’isolement dans lequel l’avait confiné l’assassinat en 2005 du premier ministre libanais Rafiq Hariri. Il a même invité le président syrien en 2008 au défilé du 14-Juillet et lui a fourni du matériel d’écoute, facilitant ainsi la répression de son opposition. Quitte à devoir prendre ses distances devant l’ampleur du soulèvement de 2011.

Pis, ces événements refermèrent sur la France le piège dans lequel l’avait fourvoyée une politique radicale de sanctions à l’encontre de l’Iran, plus dure encore que celle des Etats-Unis. La population iranienne en a payé le prix, et les services de sécurité du régime, rompus au contournement de l’embargo, en ont touché les dividendes.

Néanmoins, l’élection d’Hassan Rohani à la présidence de la République islamique et la reprise des négociations avec Téhéran, en 2013, ne doivent pas faire illusion : la détermination nucléaire de l’Iran reste entière, car l’Occident n’a pas les moyens de son veto.

En attendant, l’industrie française – en particulier Total, GDF, Peugeot – a perdu contrats, emplois et débouchés sur un marché de 70 millions d’habitants. Et, si Téhéran s’est vu cantonné à son alliance avec Damas, les pays occidentaux se sont, eux, retrouvés otages des pétromonarchies du Golfe, à commencer par le Qatar, partenaire privilégié de Nicolas Sarkozy, qui ne s’est jamais ému du soutien de l’émirat aux djihadistes. Aujourd’hui, la question est de savoir comment renouer avec l’Iran pour endiguer ces derniers, stabiliser la Syrie et l’Irak, et maintenir la paix au Liban et en Afghanistan.

Avec la Turquie, le bilan est plus consternant encore. Comme cela était à prévoir, le blocage névrotique des négociations d’adhésion de cette dernière à l’Union européenne l’a encouragée dans une diplomatie de substitution. Triomphalement élu à la présidence de la République au mois d’août, Recep Tayyip Erdogan se sent pousser des ailes. La tentation sera grande pour lui de faire cavalier seul, sans trop d’égards pour les intérêts et la sécurité de l’Europe.

L’agressivité de Nicolas Sarkozy à son encontre n’a pas favorisé son dialogue délicat avec l’Arménie, contribuant à rejeter celle-ci dans les bras de la Russie et à cimenter la collusion entre la Turquie et un Azerbaïdjan fort de ses pétrodollars. Le scandale du 17 décembre 2013, qui a impliqué, en même temps que l’entourage de M. Erdogan et la banque publique Halkbank, un homme d’affaires iranien, également détenteur des citoyennetés azerbaïdjanaise et turque, dans le contournement des sanctions contre l’Iran, à grand renfort de trafics d’or et de devises, donne un avant-goût des potentialités de l’économie de l’ombre que conforte le rejet, par l’Union européenne, de la candidature d’Ankara.

L’énormité de ce " tout faux " vis-à-vis de la Turquie ne doit pas dissimuler une autre erreur d’appréciation, plus lourde encore, peut-être, de conséquences. Nicolas Sarkozy est parvenu à faire passer sa médiation entre la Géorgie et la Russie, en 2008, pour un grand succès de son volontarisme diplomatique. Or, c’est oublier que cet accord bâclé, dont la traduction en russe n’avait même pas été vérifiée – elle parlait de " recul " des troupes russes, et non de leur " retrait ", comme dans les versions française et anglaise -, a permis à Vladimir Poutine de s’emparer de l’Ossétie du Sud à la faveur d’une guerre d’agression dont il reconnaîtra ultérieurement qu’elle était préméditée.

Venant après la satellisation par Moscou de l’Abkhazie sécessionniste, l’invasion de la Géorgie ouvrait la voie au démembrement de l’Ukraine. Nous y sommes.

Certes, il ne s’agit pas d’imputer à Nicolas Sarkozy la responsabilité de ces crises qui se sont enchaînées et imbriquées. Néanmoins, il y a répondu avec une désinvolture qui fait douter de sa stature d’homme d’Etat. Sa politique étrangère a été la plus mauvaise qu’ait connue la Ve République. Est-il encore besoin d’ennemis, avec un tel " sauveur "?

* Directeur de recherche au CNRS. Jean-François Bayart est notamment l’auteur de Sortir du national-libéralisme. Croquis politiques des années 2004-2012 (Karthala, 2012)



Dernière édition par murat_erpuyan le 26 Jan 2017 11:18; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 10259
Localisation: Paris

MessagePosté le: 21 Nov 2015 0:43    Sujet du message: Répondre en citant



Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7525
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 28 Sep 2016 1:04    Sujet du message: Répondre en citant

Aujourd'hui dans les médias on ne parle que du livre de Buisson qui règle ses comptes avec Sarkozy.

Ce que j'ai lu colle parfaitement, pour moi, à l'image de Sarkozy.

Chirac "corrompu", Fillon "pauvre type": Buisson retrace ses années avec Sarkozy
http://www.bfmtv.com/politique/chirac-fillon-le-pen-sarkozy-raconte-par-buisson-1041458.html


Et justifie ce que j'ai écrit il y a deux ans pratiquement jour pour jour à propos du retour de Nicolas Sarkzoy en politique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
duygu
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 3666

MessagePosté le: 01 Déc 2016 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

Sarko c'est fini mais est-ce que Fillon est meilleur?!


Evil or Very Mad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 10259
Localisation: Paris

MessagePosté le: 26 Jan 2017 10:54    Sujet du message: Répondre en citant

Justement Duygu Hanim, on voit que c'est pratiquement blanc bonnet, bonnet blanc. La réplique de Fillon dans l'affaire qui a mis en cause sa femme est lamentable.

Citation:

ll y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public


Il a dit aussi, qu'on met en cause le droit du travail des femmes.

Il veut noyer le poisson, la question ici, n'est même pas qu'il a embauché sa femme mais la question est-ce qu'il s'agit d'un emploi fictif. Rémunérer quelqu'un pour un travail qu'il n'a pas fait est une question de moral, d'éthique...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7525
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 26 Jan 2017 11:17    Sujet du message: Répondre en citant

En effet par cette réplique Fillon m'a déçu, j'avais un certain respect pour l'homme, il l'avait perdu avec son discours lors des primaires et là la chute totale...

La réplique montre la faiblesse dans cette affaire. Si Mme Fillon a effectivement rempli sa mission, pourquoi pas. Qu'il le dise. Même s'il n'y a pas question de rémunération Marine était toujours à côté de son père, la fille de Trumps a joué un rôle important...

Il y a une mission bien précise d'attaché parlementaire...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 204
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 26 Jan 2017 12:53    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui est curieux c'est que ce soit sorti car ils sont des dizaines dans ce cas la. Personne ne laisse perdre cette dotation d'assistant(e) parlementaire, utilisée ou pas.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2277
Localisation: Paris

MessagePosté le: 27 Jan 2017 20:01    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord! La question n'est pas qu'il rémunère sa femme. Un salaire versé pour un travail précis qui n'est pas accompli, autrement dit emploi fictif.

Une pétition est lancée:
https://www.change.org/p/madame-fillon-rendez-nous-les-500-000-euros-penelopegate
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 204
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 27 Jan 2017 20:37    Sujet du message: Répondre en citant

Quand j'écris "personne ne laisse perdre cette dotation" je voulais bien dire "Ils sont nombreux à employer fictivement un proche".

Pour le travail sérieux si nécessaire il y a les élèves d'écoles de journalisme et de science po ravis de mettre un pied dans le monde politique même sans être payés.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
bendeniz
Novice
Novice


Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 83

MessagePosté le: 28 Jan 2017 22:53    Sujet du message: Répondre en citant

L'affaire s'emballe ;



Citation:

La Revue des deux mondes aurait versé un salaire de 5.000 euros bruts par mois pendant 20 mois à l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle, le tout pour seulement deux fiches de lecture. Selon les informations d'Europe 1, une perquisition a eu lieu jeudi dans ses locaux du 7e arrondissement de Paris, dans le cadre de l'enquête du Parquet national financier sur des soupçons d'emplois fictifs entourant le couple Fillon.


www.europe1.fr/politique/affaire-penelope-fillon-cest-quoi-cett e-revue-des-deux-mondes-2962970
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 204
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 29 Jan 2017 10:56    Sujet du message: Répondre en citant

Sortir 5 000 euros par mois d'une revue tirant à moins de 5 000 exemplaires pour quelqu'un qui ne participe pas à la production ce n'est pas possible. Il y a un transfert d'argent en amont pour compenser la perte sèche pour l'éditeur, c'est du blanchiment de corruption.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 10259
Localisation: Paris

MessagePosté le: 30 Jan 2017 0:24    Sujet du message: Répondre en citant

Et tout ceux-ci n'empêche pas que la droite de s'unir derrière Fillon. Dans une vraie démocratie (apparemment celle là est introuvable dans la quasi totalité des pays) Fillon aurait du se retirer de l'élection présidentielle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2277
Localisation: Paris

MessagePosté le: 14 Oct 2017 12:44    Sujet du message: Répondre en citant

Quand j'ai lu l'artcile du Monde, j'ai dit voyons ce que nous avons écrit sur Sarkozy ici dans les forums et j'ai trouvé
http://forum.ataturquie.fr/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&t=7112&recherche=sarkozy&t=7112&recherche=sarkozy&sid=416be1b1d99ce050b256f101761511eb
il annoncé son retrait de la vie politique s'il n'était pas élu!!!!!!!!!!!

Le parquet qualifierait Sarkozy de « délinquant chevronné »

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/14/le-parquet-national-financier-assimile-nicolas-sarkozy-a-un-delinquant-chevronne_5200852_3224.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.