14 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2123

Actuellement :
Visiteur(s) : 14
Membre(s) : 0
Total :14

Administration


  Derniers Visiteurs

murat_erpuyan : 05h13:52
Philippe : 22h17:05
scarlettdidi : 2 jours
cengiz-han : 2 jours
Georges : 2 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - L'apprentissage tardif du turc, récit au fil du temps
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

L'apprentissage tardif du turc, récit au fil du temps
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La langue turque et son apprentissage
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 23 Mai 2014 14:05    Sujet du message: L'apprentissage tardif du turc, récit au fil du temps Répondre en citant

J'ouvre ce fil, je vais rapporter progressivement mon ressenti, doutes et mes limites dans l'apprentissage de la langue turque.

Avril 2013, nous partons 5 jours à Istanbul, ma femme y avait fait une brève visite il a plus de 30 ans et souhaitais y retourner. J'ai alors acheté un petit manuel bon marché avec un dictionnaire succin incorporé. Je n'avais pas l'intention d'apprendre le turc, juste quelques mots utiles et compter jusqu'à 10, chose faite en temps.

Le voyage à Istanbul est une révélation, sitôt rentrés nous décidons que nous repartirons l'année suivante (l'été c'est le grand repos à la campagne) voir ce que nous n'avions pu visiter. un peu par hasard je lis "Neige" D'Orhan Pamouk et y découvre quelques mots turcs: kar, Pamouk, Ipek, Khadif, gecekondu, bakkal....

A l'automne la décision d'un second voyage est définitivement arrêtée, j'envisage donc d'aller plus loin dans l'apprentissage pour être plus autonome. Je lis d'abord la grammaire sans chercher à l'apprendre, il s'agit de jauger le degré de difficulté, j'ai un mauvais souvenir de l'allemand au lycée qui fut un échec. Cela semble assez simple et rigoureux, pas de genre par exemple=> C'est possible.

Très grosse hésitation à cause de mon age : 58 ans, est-il encore possible d'apprendre à cet age, quarante ans après avoir quitté le lycée technique? Possible (mümkün !) même en ne visant que l'autonomie pour le tourisme? Réponses contradictoires sur le net...

En Novembre je me décide, sans beaucoup de méthode en suivant le petit livre que j'ai. Empiriquement le rythme sera une lecture le matin dans le métro, peut-être une le soir au retour et une grosse séance le week-end.


A suivre...
. Wink


Dernière édition par Philippe le 29 Nov 2016 13:54; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Dom
Site Admin / Webmaster
Site Admin / Webmaster


Inscrit le: 12 Jan 2006
Messages: 1126
Localisation: Nancy

MessagePosté le: 23 Mai 2014 21:23    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Philippe,

il n'y a pas d'âge pour l'apprentissage d'une langue...

Le fait d'aller dans le pays ou de côtoyer des personnes de cette origine vous facilitera la tâche... mais ça peut prendre du temps...

En 17 ans de carrière entouré d'originaires de Turquie, je peux comprendre grosso modo de quoi ils parlent sans avoir appris la langue.

Bon courage Exclamation
_________________
PRESTISSIME : Site internet, E-commerce, Webdesign, Communication visuelle, Print : www.prestissime.fr

Mobilité urbaine électrique :
www.trottnscoot.com - www.trottnshop.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 23 Mai 2014 21:33    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai donc pris ce livre, cela a été ma base de travail



J'ai suivi le fil des cours, je me susi fait des listes de mots à apprendre pour les moment creux : métro, queue au restaurant d'entreprise, etc.

Le soir c'est plus variable. La discipline sera que si je suis fatigué pour étudier c'est acceptable, mais alors je suis AUSSI trop fatigué pour lire quelque chose de distrayant! Le compromis sera alors d'écouter des chansons turques dans mon MP3 (toujours des artistes à la diction claire) pour avoir l'habitude des sonorités de la langue.

J'ai cherché sur youtube des chansons avec paroles à lire en même temps. La première trouvée fut "her yerde kar var" d'Adamo par la chanteuse Nilüfer d'autres ont suivi . Je les ai écouté très souvent et là j'ai fini par avoir les sons turcs bien dans l'oreille et reconnu les mots déjà su, énorme progrès.


Le livre est une méthode rapide pour sortir des phrases utiles, je sens que ce n'est pas ça en grammaire, au début je suis d'ailleurs passé à coté de l'accord vocalique pour les conjugaisons tant c'est expliqué à l'arrache en une ligne.

Un souci est apparu : Je mémorise souvent avec un "truc imagé" qui aide (un paquet de tabac posé dans une assiette pour tabak) je vois le mot écrit mais je ne vois pas si le i est avec ou sans point et j'ai du mal à mémoriser si les s et c ont une cédille ou pas.


A un moment, un mois avant mon voyage j'ai senti que j'avais atteint le maximum possible tout seul, il me manque des automatismes que seul un dialogue avec un professeur peu faire entrer. La décision de m'inscrire à un cours a été prise. Je ne force plus car je dois garder un peu de fraîcheur pour mon employeur et ses clients, mon métier sollicitant beaucoup mémoire et concentration.

Depuis je continue donc à lire et relire mes fiches et à augmenter très doucement mon vocabulaire. A Istanbul je me suis relativement débrouillé dans les commerces et les lokantasi, pour l'achat d'une carte d'abonnement de transport, et pour quelques demande de direction générale. Impossible de converser mais très à l'aise pour sauter de transport en commun en transport en commun.

Les turcs étaient en général très surpris et visiblement contents d'entendre un touriste se risquer à quelque mots dans leur langue. Toute tentative réussie de conjugaison me valait une longue réponse incompréhensible... Sad

A plus!


Dernière édition par Philippe le 29 Nov 2016 13:59; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Dom
Site Admin / Webmaster
Site Admin / Webmaster


Inscrit le: 12 Jan 2006
Messages: 1126
Localisation: Nancy

MessagePosté le: 23 Mai 2014 21:37    Sujet du message: Répondre en citant

Une sélection des méthodes & dicos que l'on commercialise sur notre Bazar turc et la livraison est offerte Rolling Eyes

http://bazarturc.com/6-dicos-et-methodes
_________________
PRESTISSIME : Site internet, E-commerce, Webdesign, Communication visuelle, Print : www.prestissime.fr

Mobilité urbaine électrique :
www.trottnscoot.com - www.trottnshop.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 23 Mai 2014 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, en fait depuis j'ai acheté le livre de cours de l'association "de la Seine au Bosphore" Apprenons le turc ensemble / Beraber Türkçe Öðrenelim puisque je compte prendre de cours chez eux dès juin.

Ce que j'ai pu apprendre avec mon premier livre m'amène au milieu de celui là à peu près. J'y ai recherché et listé les mots que je ne connaissais pas pour les apprendre en attendant le début des cours.

A Istanbul j'ai acheté un petit dico de poche français-turc/turc-français des édition INKILÂP.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7655
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 26 Mai 2014 1:37    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce partage qui peut être utile pour ce qui attaque la langue turque...

Vous écriviez :
Citation:
A Istanbul je me suis relativement débrouillé dans les commerces et les lokantasi


Pourquoi vous ajoutez ce suffixe "si", dans les lokanta ça allait bien...

Mais on dit :

Deniz lokantasi pour dire c'est un restaurant de mer (spécialisé)
ou encore
BabamIn arabasi pour dire la voiture de mon mon père...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 26 Mai 2014 8:41    Sujet du message: Répondre en citant

Merci,

J'ai pourtant sous les yeux quelques sucres emballés d'un papier où il est écrit Lokantasi! (i sans point probablement, c'est petit)

Ils viennent du lokanta þAR qui n'a rien d'un restaurant de poisson. Le texte exact est " þAR lokantasi 1957 "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 04 Juin 2014 9:36    Sujet du message: Répondre en citant

Je travaille beaucoup par fiches, vraies fiches ou pages d'un vieux carnet qui ne quitte plus ma poche en prévision des trajets en transport en commun.

J'ai fait une constatation probablement généralisable aux autres étudiants:

Je commence toujours une fiche par le début et suis moins concentré sur la fin, toujours un peu accélérée. Résultat je retiens nettement moins bien les deux-trois derniers mots. Donc maintenant quand je révise une fiche déjà connue et parcourue je le fais TOUJOURS de la fin vers le début.

La mémoire est chose curieuse : je n'arrive pas à mémoriser le mot Kasým (novembre) ni me créer dessus une image aide-mémoire, c'est un mot pourtant courant et utile. En créant une fiche des mots de la table indispensables en voyage j'avais cherché sel (tuz). Ce faisant je me suis trompé de coté du dictionnaire. Je suis donc tombé sur le mot turc sel qui signifie inondation lu une seule fois le temps de comprendre mon erreur et instantanément mémorise bien que probablement inutile. Je ne savais même pas le dire en anglais, je viens de chercher à l'instant (flood).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7655
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 09 Juin 2014 23:54    Sujet du message: Répondre en citant

SEL, en français et en turc deux mots qui n'ont rien de commun et jusqu'à présent je n'avais pas fait attention.

Mais aussi des mots souvent d'origine française qui change de sens en turc. Exemple : appartement > apartman.

En turc ceci désigne un immeuble composé d'appartement alors que ce mot en turc se dit par "daire".

Benim Istanbul'da bir apartmanim var c'est mieux que benim Istanbul'da bir dairem var...

Encore que un daire bien placé à Istanbul peut bien valoir qu'un apartman de plusieurs daire !
Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fik



Inscrit le: 20 Juin 2014
Messages: 3

MessagePosté le: 20 Juin 2014 1:13    Sujet du message: Répondre en citant

Salut, pour le coup je vais pouvoir partager avec toi philippe. Ca fait environ 6 mois que je m y suis mis dans des conditions similaires aux tiennes. Sauf qu a la base le but n etait pas forcement de pouvoir me debrouiller au cours d un sejour. Bref je me suis dit qu il:me fallait une vraie methode. Apres quelques recherches, je me suis aperçuque le choix etait plus que restreint. Et finalement je me suis tout de suite dirige sur le fascicule de l association de la seine au bosphore. Et je dois dire qu il est tres bien dans une demarche d assimiliation des fondamentaux grammaticaux. Je nuancerais en disant que la partie exercice est trop juste quand on se la joue en solo. Et que le vocabulaire est assez riche quoi que trop tourne sur les sorties au restaurant. Bon j exagere mais quand meme je me dis que savoir dire daurade ou sole c est bien mais pas imperatif...
Histoire de multiplier les sources, j ai trouve quelques precis grammaticaux pour etre disons plus technique. Je donnerais les references ultérieurement. J ensuis tres satisfait (surtout pour un), dans la mesure ou ils permettent de synthiser des notions qui peuvent paraitre floues. C est important car chaque ralentissement dans ma progression n a pas ete du, contrairement a ce que je pensais au depart, a mes limites lexicales. Mais bien a mes manques en grammaire. Au bout de six mois, je maitrise tout juste le 1er volume de "apprenons le turc endemble". Mais a defaut de le connaitre par coeur, j ai compris les regles. Et le turc etant tres logique, je me dis que ce n est pas du temps de perdu.
Je me suis mis recemment a m enregistrer des cours audio de vocabulaire. C est tres pratique pour faire rentrer les mots dans la tete. Le but vise etant qu ils sortent par automatisme. Un peu comme les mots qu on peu entendre tout le temps en anglais et qui sont desormais acquis. Bien sur, il faut eviter les fautes de prononciations. Mais ca m aide franchement et c est pratique pour travailler en marchant ou dans le metro...
Bon je vais m arreter la j ai mal aux doigts. A plus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 20 Juin 2014 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Avec le petit manuel mis en photo j'ai très vite plafonné, voir mal appris en grammaire. Je le déconseillerai nettement pour un usage autre que le voyage. Avantages quand même: il tient facilement dans une poche, il y a un mini dictionnaire de 1200 mots à la fin et des chapitres de vocabulaire thématique très pratique pour cibler l'apprentissage dans le but d'un voyage et d'une activité.
A un moment je n'ai plus pu avancer avec, j'ai bloqué à ce qui correspond au chapitre 12 du livre"Apprenons le turc ensemble": le présent (négatif, interrogatif).
"Apprenons le turc ensemble" est effectivement bien supérieur mais c'est un grand format, plus du tout un livre de sac pour voyageur.

J'ai préféré assurer en révisant ce que je savais déjà et attendre les cours pour aller plus loin. Je viens maintenant de commencer tout juste et je vois déjà quelques choses mal comprises à rectifier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Fik



Inscrit le: 20 Juin 2014
Messages: 3

MessagePosté le: 20 Juin 2014 19:19    Sujet du message: Répondre en citant

Chose promise, chose due. Qui plus est Philippe, le precis de grammaire que je vais te montrer est demi format. Il s intitule " introduction a l etude pratique de la langue turque", de louis bazin aux editions librairie d amerique et d orient. J en ai un autre mais je le trouve trop technique. Dans le sens ou j ai l impression en le lisant, de regarder une revue technique de bagnole.
Pour en revenir au premier cite, je l aime bien dans le sens ou il est assez complet . Pas trop "scientifique" et surtout tres pédagogique. Il a cette qualite de faire comprendre des notions de grammaires qui peuvent paraitre tres obscures, pour des novices comme nous, en nous ammenant en saisir la mecanique profonde. Je ne le vois pas comme un manuel de par coeur, mais vraiment comme un outil de reflexion. Et si je peux te donner un conseil. Le turque a cette particularite, de par sa suffixation, qui te donne la possibilite de comprendre des mots, des variantes de verbes, que tu n as pas appris. Donc comprendre ses regles, sa dynamique est tres essentiel. Et peux te liberer, en partie j entends, du "tout par coeur". De plus, ca te permet de t affranchir un peu des automatismes de notre langue maternelle. Et vu que lesdeux sont diametralement opposees c est important.
Bon si j ai dis des grosses conneries les connaisseurs rectifieront.[/img]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 24 Juin 2014 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

Nous avions commencé un inventaire des outils pédagogiques en 2007 ! Les choses ont dû évoluer depuis. Je pense que la méthode Rosetta Stone peut être intéressante…

http://ataturquie.asso.fr/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&t=2774&recherche=&t=2774&recherche=&sid=0470855f212f42d3cf60ecde634631d6
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 03 Juil 2014 8:00    Sujet du message: Répondre en citant

Le groupe en est actuellement au sixième cours (le directif), hier soir en fin de séance nous avons un peu échangé sur nos motivations à apprendre le turc.

Sur 8 élèves:

- nous sommes deux à avoir un intérêt purement culturel et touristique
et sans lien personnel avec des turcs ou la Turquie.

- Deux ont des origines turques, au moins l'un des parents, et veulent maitriser la langue dont elles ont des notions très limitées.

- Quatre ont un conjoint turc et veulent se mettre au turc pour le contact avec la belle famille - contact qui semble des plus difficiles d'ailleurs.

Tous sont des habitués des vacances en Turquie* et ont des connaissances en vocabulaire sans notion de grammaire.

* La question "tu vas où cet été en vacances ?" sous-entend "tu vas-où en Turquie ?"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 221
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 14 Juil 2014 11:29    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà, j'ai dépassé la moitié des cours de cette série intensive
- Le cerveau marche mieux que prévu... une des élèves jeune et fraîchement sortie de fac se détache nettement - et l'enseignant en tient compte et monte les difficultés pour elle - mais par rapport au reste du groupe je suis dans la moyenne.

-La fatigue est là et bien là le soir. Le poids de l'age est plutôt à ce niveau. A trois cours du soir par semaine je ne suis plus opérationnel le troisième: des mots sus par cœur depuis 6 mois et répétés régulièrement (jours, mois, compter) ne sortent parfois plus.

-L'enseignant nous a conseillé de charger et d'écouter des chansons dans un MP3 pour s'habituer au son de la langue, il nous a conseillé un chanteur à la diction nette et lente : Ahmet Kaya
Je l'ai fait avec une édition des paroles que je vais mettre dans un cahier pour suivre en même temps.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La langue turque et son apprentissage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.