22 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2126

Actuellement :
Visiteur(s) : 22
Membre(s) : 0
Total :22

Administration


  Derniers Visiteurs

Georges : 03h37:24
murat_erpuyan : 12h39:25
Philippe : 1 jour, 02h15:18
Chaplon : 1 jour, 03h17:30
lalem : 1 jour, 22h49:43


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Yogurt !!!
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Yogurt !!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Forum en langue turque
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
duygu
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 3804

MessagePosté le: 29 Jan 2014 1:38    Sujet du message: Yogurt !!! Répondre en citant

Bunu konuyu ilk defa duyuyorum.
Benim Fransa'da bulabildigimde aldigim tek yogurt "Gazi'nin Süzme Yogurdu".
Ancak özdil yaniliyor... Yillar once Fransa'ya geldigimde Petit Robert'de yogourt kelimesinde Bulgar kaynakli oldugunu okuyunca bayagi bozulmustum...


Citation:
Yýlmaz ÖZDÝL

Vatan yahut yoðurt

Yoðurt.
En sevdiðim kelimedir.
Biz icat ettik.
Adýný da biz koyduk.
Dünyanýn hangi lisan konuþulan ülkesine giderseniz gidin, yoðurdun üzerinde Türkçe yoðurt yazar. Gurbet ellerde marketleri dolaþýrken, rafta akrabaný görmüþ gibi olursun, sarýlasýn gelir.
Beþ sene evvel.
Durup dururken...
AKP yoðurda el attý.
Standardýný deðiþtirdi.
Resmi gazetede teblið yayýnladýlar, protein oranýný düþürdüler, yüzde 12 oranýnda yaðsýz kuru madde bulunmasý þartýný tamamen kaldýrdýlar. Niye diye sorulunca... AB’ye uyum için dediler.
O zamanlar sihirli kelimeydi AB... Uyum ayaklarýyla yapýlan her þey mubahtý. Ýtiraz etmeye kalkarsan, saldýrýlýyordu; Türkiye’nin geliþmesine karþý çýkýyorsun, zenginleþmeye engel oluyorsun, statükocusun filan deniyordu.
Halbuki, meselenin AB’yle falan alakasý yoktu. Herkes biliyordu ki, aslýnda... Türk yoðurdunun, Türk damak tadýna uygun geleneksel kývamý var, koyudur, genelde sade yenir, istersen yemeklerde kullanýlýr. Avrupa malý yoðurt ise, cývýktýr, lezzet mezzet olmadýðý için, meyveli þekilde kakalanýr, yemekte kullanýlmaz. Bu yüzden, Avrupa malý yoðurdun Türkiye pazarýnda yer bulmasý imkânsýzdýr.
Ama... Türk yoðurdunun standardýný deðiþtirirsen, piyasadaki bütün yoðurtlarý Avrupa malý yoðurt gibi, sulu, cývýk yoðurt haline getirirsen ne olur? Önce beðenilmez, baþka seçenek olmadýðý için zamanla alýþýlýr, çocuklarýmýzýn damak tadý deðiþir, bizim yoðurdun lezzeti-kývamý unutulur, el âlemin ürünü, geleneksel yoðurdumuzun yerini alýr.
Ýþte bu gidiþata dur demek için, baþta Sütaþ ve SEK, yerli üreticilerimiz itiraz etti. Mesele, yerli-yabancý meselesi deðildi. Yabancýlarýn piyasaya girmesinde elbette sakýnca yoktu; hepimizin faydasýnadýr, rekabeti arttýrýr, kaliteyi arttýrýr. Ancak, standardý deðiþtirip, cývýk yoðurdu mecburi hale getirmek, geleneksel Türk yoðurdunun sonu demekti. Bunu önlemek için mücadele baþlatýldý.
Standardýn deðiþtirilmesini ise...
Tarým bakanýmýza þövalye niþaný veren Fransa destekliyordu.
Yalaka medya, haberi sansürlüyor, oldubittiye getirmek istiyordu. Yurtsever gazeteciler sessiz kalmadý, yazýldý, sosyal medya devreye girdi, tepkiler büyüdü. AKP geri adým atmak zorunda kaldý. Söz konusu standardýn AB’yle alakasý olmadýðý kanýtlandý. Tebliðden vazgeçildi.
Böylece, geleneksel Türk yoðurdu kurtuldu.
Hani, Tayyip Erdoðan tarafýndan vatan haini ilan edilen Tüsiad baþkaný var ya... Milli deðerimiz yoðurdu kurtaran, Sütaþ’ýn sahibidir.
Bazen cephede vuruþmaktýr, vatan...
Bazen yoðurdu savunmaktýr.
Ve, asla unutmamalýdýr...
Milli içkimiz falan diyenlerin yoðurduðuyla, ayran bile olmaz!


http://www.hurriyet.com.tr/yazarlar/25669802.asp
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 30 Jan 2014 11:04    Sujet du message: Répondre en citant

D'après Wikipedia, le mot est d'origine turque :


Étymologie

Le terme yogourt est un emprunt au turc yoðurt, mot qui lui-même dérive du verbe obsolète turc yoðmak signifiant « cailler, coaguler », yogourt signifie donc « caillé ». La lettre ð était traditionnellement rendue par gh dans les translittérations latines d'avant 1928, époque où l'alphabet arabe fut abandonné pour l'alphabet latin-turc. En turc moderne, cette lettre est élidée devant une voyelle arrière, donnant ainsi la prononciation /joˈuɾt/, ce qui adapté à l'anglais ou au français a donné yaourt.

La première mention en turc médiéval du terme yoðurt date de l'année 1070, époque où le terme apparait dans deux ouvrages qui décrivent l'usage du yaourt par des populations Turques nomades.

En français, le terme de yogourt apparait sous la plume de Bertrandon de la Broquière, un voyageur intrépide qui dans les années 1432-1433, après avoir visité Jérusalem, entreprend de faire le chemin de retour par voie de terre, déguisé en turc. Les Turquemans, nous dit-il, « nous baillerent une grande telle de lait quaillié qu'ilz appellent yogourt ».




YAOURT, YOG(H)OURT,(YOGOURT, YOGHOURT), subst. masc.

Étymol. et Hist. 1455-57 yogourt (Bertrandon de La Brocquière, Voyage d'Outre-Mer, ms. Arsenal 4798 [copié en 1460], 184 vo, [voyage de 1432] cité par R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 52, p. 109); 1798-99 yaourt (C. Lefebvre [trad. de l'angl. de W. Eton], Tableau hist., pol. et mod. de l'empire ottoman, I, 286, ibid., p. 112). Empr. au turcyoghourt, dont la var. yoourt explique la forme yaourt adaptée par l'angl. (v. Arveiller, loc. cit. et NED, s.v. jogurt).


Adlandýrma

Yoðurt (< Yuðurt) Türkçe kökenlidir. Orta Türkçe dönemine ait Divânu Lügati't-Türk'te ىُغُرْتْ olarak yazýlan veriyi Besim Atalay geniþ yuvarlak o ünlülü «yogurt»[biçiminde okur, fakat Hasan Eren geniþ dar u ünlülü «yuðurt» biçimini doðru okunuþ olarak kabul eder ve etimolojisini «yuðurmak» fiiline «-t» fiilden isim yapým eki getirilerek yapýlan türev olarak açýklar[8]. Eren Kumanca biçimini de «yuðurt» olarak verir ve bunun Kýpçakçada ikili «yaðurt ~ yuðurt» biçimlerinde geçtiðini belirtir. Kýpçakçada düz geniþ a ünlülü olmasýný yað kelimesinin baskýsýna dayandýrýr. Çaðdaþ Türk dillerinden Türkmencede yoðurt, Nogaycada yuvýrt, Kýrgýzca cuurat (Genel Türkçe y- ön sesi Kýrgýzcada c- sesine dönüþür), Sagaylarýn lehçesinde çoort, Yakutçada suorat (Genel Türkçe y- ön sesi Yakutçada s- sesine dönüþür) biçimleri Orta Türkçe yuðurt kelimesinin günümüzdeki varyeteleridir. Avrupa dillerine (Ýngilizce, Almanca, Fransýzca, Ýspanyolca, Sýrpça, Bulgarca, Rusça, Macarca) de Türkçeden geçmiþtir.


Et puisqu'il s'agit de SÜTAS dans le texte cité par Duygu, je n'ai pu m'empêcher d'aller jeter un coup d'oeil sur leurs "cartoons" quotidiens.....


_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
duygu
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 3804

MessagePosté le: 01 Fév 2014 3:09    Sujet du message: Répondre en citant

Merci mais !




v


ou



ou encore

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 01 Fév 2014 13:37    Sujet du message: Répondre en citant

D'après tes liens, Duygu, le procédé ou les ferments seraient effectivement d'origine bulgare, mais le mot demeure turc!!!!!

C'est peut-être un peu hors-sujet, mais j'adore ces caricatures sur le site Sütas.......




_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
duygu
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 3804

MessagePosté le: 02 Fév 2014 14:21    Sujet du message: Répondre en citant

Continuons à manger le yogourt qu'il soit turc ou bulgare


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 02 Fév 2014 17:38    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, continuons de manger turc et bulgare......
Quand j'étais enseignant en Algérie, au département d'économie de l'Institut agronomique, j'avais un collègue et voisin bulgare, originaire de Sofia. Il nous a enseigné comment fabriquer du bon yogurt avec des procédés artisanaux, car les produits trouvés sur place n'étaient pas satisfaisants.... Nous avons obtenus dexcellents résultats avec des "tadjines" (pots en terre) trouvés sur place, sur le marché d'El harrach....

Voici quelques explications glanées ci et là......



http://bulgariatravel.org/data/doc/FRA_21-Kiselo_mlqko.pdf

Pour faire du yaourt maison, vous avez besoin de lait et d’un
peu de yaourt pour la levure (pour un litre de lait est nécessaire
1 cuillère à soupe de yaourt). Faites bouillir le lait à l’avance et
laissez-le refroidir à une température autour de 42-45 ° C. Si vous
n’avez pas de thermomètre, vous pouvez mesurer la température
en y trempant le petit doigt. Le lait est bon à cailler s’il ne brûle pas
et qu’il est d’une température agréable.

1.
Versez le lait bouilli dans un
pot en terre cuite, en laissant
environ 50 grammes de côté.
2.
Préparez la levure dans un
autre petit bol. Mélangez le
yaourt avec le reste du lait et
remuez.
3.
Rajoutez la levure au lait
chaud et remuez.

L’incroyable histoire du yaourt bulgare


L’histoire du yaourt bulgare, devenu célèbre au XXème siècle avec ses exceptionnelles qualités nutritionnelles, demeure aujourd’hui encore voilée de mystère.

En Europe de l’Ouest et plus particulièrement en France, la notion de yaourt est associée à la tradition culinaire bulgare. Le secret de cet aliment hors du commun est percé par un jeune chercheur bulgare travaillant au département de bactériologie de l’Université de Genève, qui parvient à identifier en 1905 les deux bactéries, dont la symbiose rend possible la fermentation lactique. Stamen Grigorov, à qui on doit cette découverte, publie ses conclusions dans la prestigieuse Revue médicale de la Suisse Romande, où il détaille son « Etude sur un lait fermenté comestible de Bulgarie ».

Les travaux du scientifique bulgare suscitent l’intérêt d’un certain Elie Metchnikoff – éminent biologiste d’origine russe, directeur adjoint de l’Institut Pasteur à cette époque-là et futur prix Nobel de médecine pour ses recherches sur les défenses immunitaires. Intéressé par les questions du vieillissement du corps humain, il considère la mort comme une simple pathologie qui pourrait être traitée en agissant sur les processus de décomposition dans l’estomac qui, selon lui, seraient nocifs pour la santé. En analysant la bactérie Lactobacillus bulgaricus, découverte par Stamen Grigorov, Elie Metchnikoff constate ses effets bénéfiques sur l’organisme et surtout son efficacité pour contrer lesdits processus de décomposition. Pour étayer sa théorie sur les biens faits du yaourt, il s’appuie aussi sur les données relatives au nombre de centenaires particulièrement élevé, constaté en Bulgarie au début du siècle dernier.

Toutes ces découvertes provoquent un vif débat sur les origines du yaourt, dont la mise au point est attribuée le plus souvent aux tribus protobulgares – peuple nomade, qui aurait introduit pour la première fois en Europe la consommation de lait de jument fermenté. Le mot yaourt n’apparaît que quelques siècles plus tard, avec l’invasion des Ottomans dans la région des Balkans. Les Bulgares développent progressivement un véritable savoir-faire dans le domaine du lait caillé, au point de devenir célèbres pour leur yaourt, qui était consommé aux quatre coins de l’Empire ottoman. Selon les légendes, le roi de France François Ier aurait reçu en cadeau de la part de son allié – le sultan Soliman Ier le Magnifique, un troupeau de brebis, dont le lait aurait servi à la préparation de yaourt, utilisé ensuite pour le traitement des maux d’estomac du souverain français. Pendant des siècles, le lait fermenté reste perçu comme un produit thérapeutique et ce n’est qu’au début du XXème siècle que le yaourt devient un aliment à part entière en Europe de l’Ouest, sous l’impulsion d’immigrants bulgares et ukrainiens. Réticents face à un tel produit atypique, au départ les Français rechignent à payer pour un tel aliment, avant que le gouvernement ne décide d’en élargir la consommation en l’introduisant dans les menus des cantines scolaires.

Pour rendre hommage à celui qui a découvert l’existence des bactéries responsables de la fermentation du lait, la Bulgarie a érigé une statue à l’effigie du Professeur Stamen Grigorov. Chercheur de génie, il était un scientifique remarquable à plus d’un titre, avec des résultats exceptionnels dans la mise au point d’un vaccin contre la tuberculose. Ayant fait ses preuves en Suisse, il se voit offrir le poste de directeur de l’antenne brésilienne de l’Institut Pasteur – une proposition qu’il décline pour revenir à Tran, sa ville natale située aux confins Ouest de la Bulgarie, où il dirige un hôpital. Il est décoré à deux reprises pour ses activités de médecin militaire pendant la Première guerre balkanique et durant la Première guerre mondiale.

http://bnr.bg/fr/post/100213572/lincroyable-histoire-du-yaourt-bulgare

http://www.decouvrirlabulgarie.fr/tag/recette/



Bon appétit!!!!!! et bon dimanche !!!
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7715
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 10 Mai 2018 23:51    Sujet du message: Répondre en citant

L'occasion est bonne de déterrer ce sujet sur yogourt!!!



<
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe
Expert
Expert


Inscrit le: 17 Mai 2014
Messages: 230
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 11 Mai 2018 18:25    Sujet du message: Répondre en citant

Bulgare ou turc la consommation du yaourt en France à un lien fort avec une page d'histoire franco-turque. Le produit était inconnu en France jusqu’à la guerre Crimée (1853-1866). Les troupe française et anglaises furent mise à mal par des épidémies de maladies digestives Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés* Les médecins militaires découvrirent les vertus d' antiseptiques l’intestinal de ce laitage local. Rapporté en France mais longtemps consommé seulement comme un remède aux problèmes digestifs, le yogourt ne passera au rang d'aliment courant que bien plus tard.

La guerre de Crimée apporta autre chose:la cigarette! A la suite d'une pénurie de pipes en terre cuite en usage à l'époque les soldats improvisèrent et utilisèrent du papier spécial (ne faisant pas de cendre) qui formait les cartouche des armes de l'époque https://fr.wikipedia.org/wiki/Cartouche_en_papier pour fumer le tabac local.



*Jean de la fontaine "les animaux malades de la peste"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Forum en langue turque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.