74 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2197

Actuellement :
Visiteur(s) : 74
Membre(s) : 0
Total :74

Administration


  Derniers Visiteurs

murat_erpuyan : 07h27:38
duygu : 1 jour, 06h20:59
cengiz-han : 1 jour, 07h50:54
laroserouge : 2 jours
SelimIII : 4 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Sainte-Sophie / Ayasofya
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Sainte-Sophie / Ayasofya

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11639
Localisation: Paris

MessagePosté le: 15 Juil 2020 2:01    Sujet du message: Sainte-Sophie / Ayasofya Répondre en citant

Erpuyan en a parle dans "où va Erdogan" mais il semble plus opportun d'ouvrir un dossier sur ce sujet.

Alors je commence celui d'Erpuyan que j'aurais pu signer...


murat_erpuyan a écrit:
J'avais commencé à écrire sur ce dossier en 2013 après le déclenchement des événements de Gezi, la première mobilisation civile en Turquie contre le pouvoir.

Sept années plus tard Erdogan est toujours au pouvoir, non seulement il a su survivre aux manifestations de Gezi mais aussi tout ce déballage des malversations et corruption révélées par l’organisation de son allié Gülen en décembre 2013. Non seulement il a réussi à convaincre un certain nombre de ses partisans que ces révélations sont des mensonges, il a su sortir indemne de la tentative de coup d’état mené par les partisans de son allié Gülen qui est devenu son ennemi numéro 1. Il a qualifié ce putsch de « providence du Dieu » puis que le contexte lui a permis d’attaquer encore plus de facilité toute opposition. C’est vrai c’est une bête politique mais tout pouvoir s’use, même bon.

Il a reçu son premier revers électoral lors des élections locales. Il avait fait annuler honteusement les élections d’Istanbul mais il a reçu en quelque sorte une gifle électorale puisque la différence minime entre le candidat de l’opposition et son homme s’est creusée spectaculairement en faveur de l’opposition. C’est une gifle puisque bien qu’il soit Président de la République il est descendu dans l’arène pour faire la promotion de son candidat.

Erdogan est tout sauf démocrate. Il avait bien dit même avant 2002 que la démocratie est un tramway qu’il descendrait à l’arrêt voulu. Ces partisans qualifie la République turque d’une parenthèse considérant qu’Erdogan va rétablir en quelque sorte la suite de l’Empire ottoman.

Aujourd’hui, en ce mois de juillet 2020, il n’est plus possible de dire qu’Erdogan est autoritaire. Toutes les lignes sont franchies, il n’est plus possible de parler de la démocratie en Turquie.

Les barreaux tombent, ainsi la dernière résistance possible dans la justice est brisée. Les juges ne peuvent prendre des décisions contraires à la volonté du pouvoir. Même s’ils le prennent un autre tribunal prend immédiatement une décision à l’opposé et le juges se voient une procédure par la haute magistrature…

La ligne rouge symbolique est franchie aussi. Saint-Sophie est devenue mosquée.

Cela montre bien le désespoir dans lequel se trouve Erdogan. L’économie de spoliation depuis 2002 est arrivée à un point de non-retour et la pandémie de Covid19 donne en quelque sorte un coup fatal. Et par voie de conséquence le pouvoir s’use et se voit en danger. Faute de mieux, le pouvoir espère survivre en écrasant toute sorte d’opposition et en essayant de détourner l’attention.

La décision de terminer avec le statut de musée de Saint-Sophie s’explique par ce désespoir, permet de consolider les rangs des partisans mais aussi apporter un nouveau et fracassant coup aux fondements de la République turque fondée par Atatürk (qualifié d’ailleurs à l’Assemblée nationale d’ivrogne).

Oui la Turquie de 2020 n’a rien à voire avec la Turquie de 1923. Il est possible d’admettre qu’Erdogan arrive à fermer la parenthèse, sauf que, contrairement à sa croyance, il n’y a rien à mette à sa place.

Et nous constatons l’abîme entre deux conceptions : celle d’Atatürk (qui brille encore une fois) qui a une conception tolérante et paisible d’Islam en faisant de ce lieu un musée où les deux religions cohabitent -d’ailleurs c’était aussi la vision de Mehmet le Conquérant- et celle d’Erdogan un Islam renfermé, sans tolérance basé sur un populisme sans fin.

Je suis triste de voir ma Turquie en cet état.






<







v
v
v
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bendeniz
Advanced
Advanced


Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 147

MessagePosté le: 26 Juil 2020 18:52    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
le Premier ministre grec, Kyriákos Mitsotákis, a publiquement déclaré que «ce qui se passe à Constantinople aujourd'hui n'est pas une manifestation de puissance mais au contraire le signe d'une faiblesse»

https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/sainte-sophie-la-turquie-provoque-le-monde-orthodoxe-1226198


Et bein, malheureusement cette affirmation est vraie. Alors que dans la recherche de gaz dans la mer Egée la Grèce se comporte comme un enfant gâté. En effet mettant en avant une ile grecque de 10 km² la Grèce prétend que la Turquie viole ces eaux territoriales. Selon cette logique, vu la géographie les Turcs ne peuvent pas se baigner en Egée au delà de ceinture!

A cause d'un homme qui dirige la Turquie ce pays ne peut pas faire valoir ces droits. Avant tout c'est une question d'image.

Par ailleurs, il est facile de reconquérir Saint-Sophie, cet homme qui dirige la Turquie a cédé à le Grèce, en catimini, 18 petites iles et 2 ilots appartenant à la Turquie.

Personne n'en parle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.