47 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2129

Actuellement :
Visiteur(s) : 47
Membre(s) : 0
Total :47

Administration


  Derniers Visiteurs

Philippe : 05h52:37
murat_erpuyan : 16h24:44
cengiz-han : 18h01:09
bendeniz : 1 jour, 01h12:57
opak : 1 jour, 04h12:46


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - "Erdogan, une chance pour la Turquie ?"
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

"Erdogan, une chance pour la Turquie ?"
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16, 17  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Admin
Admin


Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 727

MessagePosté le: 30 Nov 2012 23:45    Sujet du message: Répondre en citant

AVERTISSEMENT :

Arretez le hors sujet, ouvrez un autre si vous voulez parler de Palestine...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serap19
Advanced
Advanced


Inscrit le: 16 Avr 2012
Messages: 101
Localisation: clermont ferrand

MessagePosté le: 01 Déc 2012 0:02    Sujet du message: Répondre en citant

Déplacé à la contribution intitulé "Palestine, Hamas..."

http://ataturquie.asso.fr/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&p=48785&p=48785&sid=ea57aeeceaee1dab0be1cf340e48da0b#48785
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 01 Déc 2012 11:43    Sujet du message: Répondre en citant

contribution déplacée par l'administrateur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 09 Jan 2013 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a qq temps le PM turc accusait de lâche et sans honneur ceux qui évoquaient les pourparlers avec le PKK et son ancien chef dit Apo.

Il s'est avéré que c'était vrai. Et il a fait voter une lois pour soustraire à la justice le chef des services secrets qui menait des négociations en son nom.

A présent il déclare lui même que l'Etat turc est en discussion avec Apo.

Alors le chroniqueur de Sozcu pose la question :
"qui est lâche et sans honneur?".

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 09 Jan 2013 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que ces négociations avec Apo traduit l'échec cuisant du PM turc qui gouverne le pays depuis 2002. A l'aube de la période électorale il s'accroche en dernier ressort à cette solution tout en montrant son impuissance.

Personnellement je suis contre à ces négociation. la solution du problème ne devait pas passer par là.

Mais encore, s'il fallait pourquoi le PM a attendu 10 ans ?

J'aimerais que les partisans du PM m'expliquent.

Mais, à part la jeune Serap qui défend avec conviction ses idées les autres ont pris la fuite tel Medar...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 09 Jan 2013 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais, à part la jeune Serap qui défend avec conviction ses idées les autres ont pris la fuite tel Medar...

Où est Serap? Cela fait un bon moment qu'elle ne s'exprime plus.......
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 13 Jan 2013 13:15    Sujet du message: Répondre en citant

Si les Turcs veulent une personne autoritaire à leur tête c'est leur problème mais encore au moins une moitié des turcs n'en veulent pas une personne dont sa parole est la loi... Meme la monarchie absolue n'existe plus...

Ce PM qui a l'ambition de devenir Président doté de pouvoirs absolus avait lâché sa perception de la direction du pays depuis longtemps

outre l'exemple de tramway de démocratie à abandonner à l'arrêt voulu, il avait dit à l'écolière un beau jour de 23 Avril que désormais en tant que PM elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait (astigin astik, kestigin kestik)...

Et on l'a vu si lui il trouve un statut est moche le lendemain ce statut disparaît de la place d'une ville (il parait que même en Afrique il a trouvé un statut obsène)

Et dernièrement il a déclaré qu'il donné l'ordre pour que Apo puisse avoir un télé, donc les régléments de prison, des lois n'ont aucune valeur il faut que le PM, futur président le veut, c'est tout...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 16 Avr 2013 9:33    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà les défenseurs ont déserté et le topic est resté inactif depuis des mois...

La chance qu'a la Turquie d'avoir un PM comme R.T.E. est de plus en plus claire, la chance c'est de sombrer dans le chaos.

RTE qui avait déclarait qu'il était coprésident du grand projet de Moyen Orient oeuvre pour sa réalisation, sauf que c'est au détriment de la Turquie.

Sans compromis social il veut résoudre le problème dit kurde, ça ressemble à une capitulation devant PKK en contrepartie d'un poste de président.

Le moitié des généraux de l'armée est en prison et le procès Ergenekon continue et quand les députés de CHP participent à la manifestation contre le procès il demande aux procureurs "de faire leur travail" et immédiatement les procureurs entament une démarche judiciaire et RTE déclare que quand le dossier arrive à l'Assemblée l'immunité parlementaire tomberait.

RTE qui se vantait par son emprisonnement pour avoir lu un poème ne bronche pas quand Fazil Say retweet un poème de Omer Khayyam.

Le ministre de RTE met dans la poche d'une étudiante malade de cancer qq sous et le renvoie alors que celle-ci réclame la prise en charge de ses soins et redonne les sous mis dans sa poche.

Sous le règne de RTE on est irrité de TC (République turque) du drapeau...

Voilà la chance qu'est la Turquie en ayant Erdogan.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 18 Avr 2013 9:24    Sujet du message: Répondre en citant

Erdogan une chance pour la Turquie?
Oui si le peuple turc aime un homme qui le menace tout le temps!

Dernier exemple.

Après avoir dit aux journalistes, aux hommes d'affaires... "taraf olmayan bitaraf olur" (ce qui ne prend pas position sera éliminé) maitenant menace le leader du MHP (parti nationaliste).

Il n'est pas content de ces dernières déclarations (alors qu'il le doit bcp -ceci est un autre sujet-) il menace de constituer une commission parlementaire afin de faire des recherches sur les années où il était au gouvernement.

C'est du chantage et c'est honteux.

Donc s'il avait des doutes sur le passé de Bahçeli pourquoi il a attendu plus de 10 ans?

C'est lamentable de fouiller le passé d'une personne quand celle-ci ne vous convient pas.

Est-ce que RTE ne sait pas? Mohamet a déclaré qu' iftira (calomnie) est un très grand péché !

Voilà la chance de la Turquie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07 Juin 2013 11:40    Sujet du message: Répondre en citant

Ce sujet a commencé ici il y a plus d'un an...
Quelques partisans de RTE ont fait une apparition et ont déserté rapidement l'espace, évidemment faute d'argument accusant le site d'être contre AKP. Comme si leur propos étaient censurées! C'est lâche mais c'est souvent comme ça.

Aujourd'hui on voit bien "la chance" qu'a la Turquie à sa tête RTE.

- Un PM qui traite les manifestants "çapulcu" (pillards)
- Alcoolique tout ce qui consomme l'alcool ("ayyas")
- Considère les réseaux sociaux comme le fléau des sociétés (quel aveux d'impuissance).
- Considère la majorité comme moyen de répression sur ceux qui sont restés en minorités.
- Qui fait utiliser à la police les gaz comme un insecticide...
- Menace ceux qui protestent de mettre en face 50% d'électeur (franche incitation à la guerre civile)...

La liste est longue. Mais voilà l'homme qualifié de chance pour la Turquie.

L'ivresse de pouvoir le pousse à être intraitable mais si l'argent volatile quitte la Turquie l'économie fera un plongeon et bcp de gens de son entourage le laissera à son sort... D'autant plus que la coalition islamiste donne des signes de divisions...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 06 Juil 2013 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

Erdogan une chance pour la Turquie.

Voilà la chance de la Turquie, son premier ministre donne l'ordre à ces partisans d'attaquer les manifestants qui le protestent. Et ceux-ci attaquent avec des armes blanches les manifestants sous la protection de la police. La police qui tire sur les manifestants qui sont venus avec des pistolets à eau ne bouge pas son doigt devant ces montres qui donnent des coups à une passante.



et voilà la vidéo qui montre l'horreur !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cuneytbelmondo
Spammer
Spammer


Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 745
Localisation: Paristanbul

MessagePosté le: 07 Juil 2013 23:13    Sujet du message: Répondre en citant

SelimIII a écrit:
Ce sujet a commencé ici il y a plus d'un an...
Quelques partisans de RTE ont fait une apparition et ont déserté rapidement l'espace, évidemment faute d'argument accusant le site d'être contre AKP. Comme si leur propos étaient censurées! C'est lâche mais c'est souvent comme ça.

Aujourd'hui on voit bien "la chance" qu'a la Turquie à sa tête RTE.

- Un PM qui traite les manifestants "çapulcu" (pillards)
- Alcoolique tout ce qui consomme l'alcool ("ayyas")
- Considère les réseaux sociaux comme le fléau des sociétés (quel aveux d'impuissance).
- Considère la majorité comme moyen de répression sur ceux qui sont restés en minorités.
- Qui fait utiliser à la police les gaz comme un insecticide...
- Menace ceux qui protestent de mettre en face 50% d'électeur (franche incitation à la guerre civile)...

La liste est longue. Mais voilà l'homme qualifié de chance pour la Turquie.

L'ivresse de pouvoir le pousse à être intraitable mais si l'argent volatile quitte la Turquie l'économie fera un plongeon et bcp de gens de son entourage le laissera à son sort... D'autant plus que la coalition islamiste donne des signes de divisions...



On peut ajouter:

Il fait emprisonner des médecins en les traitant de terroriste, il ne connait même pas le serment d'hypocrate.

Il ne réagit pas à la condamnation d'une pauvre dame agée sous prétexte qu'lle a fait du bruit avec ses casseroles pour soutenir les manifestants.

Il ne bronche pas plus lorsqu'une multitude d'avocats se fond emmener manu-militari du plus grand palais de justice du pays. Palais, dans lequel tous les employés et avocats soutiennent les manifestations.

Il ment à tout bout de champs notamment sur de prétendues profanations de mosquées où de l'alcool, pire même, des orgies sexuelles auraient été tenues, malgrés les nombreux démentis de l'imam et des caméras sur place.

Il insulte des enfants de la rue qui sniffent de la colle ne faisant rien pour les aider alors qu'en même temps il demande au femmes de faire 3 enfants, jurant que l'état pourra s'occuper d'eux. Dans le même temps dans la rue des grandes villes, le nombre d' enfants mendiants abandonnés sans chaussures bat des records.

Il soutient des régimes islamistes des pires qui soient, les frères musulmans notamment pour lesquels il gaspille l'argent du contribuable (2 milliards de dollars, 1/1000ème du pib du pays).
Il finance la guerre civile en Syrie en livrant des armes à des moudjahidines, Al kaida et autres tout en terrorisant les villes frontalières turques avec la Syrie.

Il se mets à dos la grande majorité du monde de l'art, en affirmant notamment que l'art moderne est mauvais car fermé au peuple et malsain de façon nombriliste, et ceci tout en défendant le musée d'Istanbul modern pour ne pas perdre les voix obtenues dans les quartiers où il est à la peine.

Il réussit de façon totalement inconsciente à se mettre à dos tout le patronat en les accusant d'user d'un capitalisme sauvage et de soutenir la rue, se présentant comme seul à avoir une morale dans les échanges commerciaux, ces mêmes patrons qui l'ont aidé à grimper au pouvoir, ce capitalisme sauvage qu'il a promu et utilisé au sein des entreprises de sa propre famille par exemple.

Il met des bâtons dans les roues des médias nationaux comme trt radyo en limitant la diffusion d'oeuvres occidentales sous prétexte qu'ils ne sont pas assez populaires.

Il félicite des joueuses de voley-ball en short lorsqu'elles gagnent un championnat d'Europe après avoir affirmé que seules les femmes voilées ont un honneur.

Il n'hésite pas à détruire le syndicalisme dans tout le pays sous prétexte que ces syndicats sont contaminés par la gauche, des traîtres à la patrie.

Il pousse la recherche scientifique au suicide en remplaçant tous les dirigeants des principales organisations (TUBA, TüBITAK..)par des fethullahçi, ce qui à terme provoque la démission en masse et le départ des cerveaux vers d'autres pays.

Il crée de toute pièce une réforme du système éducatif basé sur l'ignorance et le fondamentalisme religieux qui n'a qu'un seul but: remplacer les femmes manquantes sur les lieux de travail par des enfants. Tel est le véritable but du 4+4+4.

Il ne respecte pas les critiques de l'UE au sein duquel il est censé faire entrer le pays et n'hésite pas à qualifier l'occident d'anti-démocratique.
Pas de drapeau de l'Ue dans ses meetings mais le drapeau sahoudien est bien là.

Il use du populisme des plus extrêmes en présentant des projets pharaoniques irréalisables tel kanalistanbul ou le projet d'aménagement de Kartal par l'architecte Haddid tout en le sachant, uniquement pour gagner les élections.

Ses associations d'aide humanitaire ne fonctionnent que pour les pays du monde musulman, quid de la faim en Afrique lorsqu'il s'agit de pays à majorité chrétienne.

Les méfaits de ce monsieur sont innombrables et il est véritablement étonnant qu'en le faisant aussi ouvertement ces dernières années il puisse avoir encore un tel soutient. Il a ridiculisé la Turquie au nez du monde entier par ses mensonges et son autoritarisme. Son statut de dictateur ne fait plus aucun doute car même dans les pays avec un régime parlementaire autoritaire, les leaders prennent des précautions et jouent la carte de la prudence car ils ont des conseillers qui connaissent les mécanismes géostratégiques. Erdogan n'a pas de plan, il agit selon ses humeurs, ses convictions de politicien islamiste.
Son électorat ne voient pas ce qu'il se passe car ce sont des gens qui ne lisent pas les journaux ou seulement ceux qui sont à sa botte, ils ne lisent pas de livres, ils n'ont pas de sens critique car ils bossent dur et n'ont pas le temps pour çà, contrairement aux électeurs du Chp, éduqués, ouverts au monde des échanges, ils sont avides d'un pouvoir paternaliste et sévère tout en ne voyant pas l'autoritarisme, ils le verraient s'ils savaient ce qu'était vraiment la démocratie et l'importance de la laicité, même d'un point de vue de la religion musulmane de respect des autres.
Cette situation est d'autant plus contradictoire dans un pays où tout le monde soutient le concept de démocratie et où l'image d'Atatürk reste toujours intouchable, malgrés la haine d'Erdogan pour le fondateur de la république...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 08 Juil 2013 1:21    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.amerikaliturk.com/news/manset/46629-abd-basininda-skandal-erdogan-karikatuerleri/#.Udn1K8ZX6gR.facebook


_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cuneytbelmondo
Spammer
Spammer


Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 745
Localisation: Paristanbul

MessagePosté le: 08 Juil 2013 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

Ali Kazancigil : "Il est difficile de comprendre pourquoi Erdogan cède à cette 'paranoïa' autoritaire"

Le 31 mai, les quelques centaines de Stambouliotes qui protestaient contre le déracinement d'arbres du parc Gezi étaient violemment délogés par la police. Depuis, le mouvement s'est élargi au point de représenter aujourd'hui la plus vaste fronde contre le gouvernement depuis son arrivée en pouvoir en 2002. Politologue, universitaire et ancien correspondant du journal Le Monde à Ankara, Ali Kazancigil revient sur les enjeux de cette contestation.
A la tête du gouvernement turc depuis 2003, Recep Tayyip Erdoðan a été reconduit par la population en 2007 puis en 2011. Après 10 ans de pouvoir, son succès est-il en train de s'éroder ?

Ali Kazancigil est l'auteur de La Turquie, ed. Le Cavalier Bleu, 2008.



En savoir plus

C'est assez paradoxal. Le Premier ministre Erdogan a été l'auteur de nombreuses réformes importantes : il a transformé son pays en vue d'une adhésion à l'Europe, affaibli le pouvoir militaire, amélioré l'économie et fait énormément progresser l'Etat-providence. Si l'on ajoute à cela la faiblesse de l'opposition, il est difficile de comprendre pourquoi Erdogan cède à cette "paranoïa" autoritaire.



Celle-ci braque une partie des populations urbaines, mais peut-être pas non plus la majorité des Turcs. Une grande partie des citoyens des petites villes anatoliennes, des zones rurales voire des grandes villes le soutiennent, parce que leurs difficultés économiques ont pour eux plus d'importance que les problèmes écologiques ou de droits de l'homme.

Cependant, les manifestants des grandes villes viennent de tous les segments de la société, des jeunes et des moins jeunes, des kemalistes, des membres de l'extrême-gauche mais aussi des femmes voilées et des musulmans pratiquants qui prient le soir sur la place Taksim.


Comment expliquer cette diversité ?

Depuis une trentaine d'années, la Turquie connaît une vraie révolution sociale. L'économie turque s'est ouverte au monde et la croissance a augmenté. Et ce mouvement s'est accéléré sous Erdogan et le parti AKP.

La société civile s'est individualisée et structurée, elle ne s'efface plus ni devant l'autorité politique, ni devant l'autorité morale et religieuse. Ce phénomène de sécularisation provoque une certaine peur des autorités traditionnelles, puisque désormais les Turcs réfléchissent par eux-mêmes. Et ils ont bien montré qu'ils n'étaient plus un troupeau de moutons !

Enfin, l'opposition traditionnelle entre le "bloc laïc" et le "bloc musulman" n'est plus pertinente. Ces deux blocs se sont fissurés, il y a aujourd'hui des musulmans anticapitalistes, écologistes, libéraux, et des laïcs démocrates, nationalistes, etc. Ce n'est plus, et depuis longtemps, la religion qui structure la société turque. Il faut donc cesser de voir simplement la Turquie comme un "pays musulman", et assimiler la contestation actuelle au printemps arabe !


Le gouvernement peut-il entendre les manifestants ?

Deux logiques ont remplacé l'ancienne opposition laïcs – musulmans et prédominent aujourd'hui en Turquie : la logique électorale et la logique économique, capitaliste. Le Premier ministre devrait les prendre en considération.

Si l'autoritarisme d'Erdogan provoque une déstabilisation de la société et du pays, l'économie va en souffrir. Aujourd'hui celle-ci fonctionne bien, mais elle a un besoin vital des investissements étrangers, qui viennent principalement de l'Europe. Si la situation perdure, les investisseurs partiront. Or la popularité d'Erdogan est fondée quasi exclusivement sur ses succès économiques et sociaux.

Ce qui nous amène à la deuxième considération : les échéances électorales. Des élections municipales et présidentielles ont lieu en 2014, puis des législatives en 2015. Concernant les municipales, les particularismes régionaux pourraient être défavorables à l'AKP : dans le Sud-Est par exemple c'est le parti kurde BDP qui semble favori, tandis qu'à Istanbul le maire AKP craint pour sa réélection.

Enfin Erdogan veut devenir le prochain président de la République. Pas comme actuellement une autorité politique et morale sans réel pouvoir, mais un vrai chef de l'exécutif, "à l'Américaine". Sauf que la séparation absolue des pouvoirs qui existe aux Etats-Unis n'est pas la même en Turquie. Or ce président dont il rêve est la porte ouverte à la dictature, et cela ne passera pas auprès de la population.

Il est finalement assez classique qu'après 10 ans de pouvoir on soit tenté de dériver vers une espèce de paranoïa et une volonté de tout contrôler. Mais le style d'Erdogan ne correspond plus a la Turquie. Il a beaucoup participé à ces changements sociétaux, mais semble aujourd'hui ne plus les comprendre et se comporte comme un chef politique des années 1930, ce que la société n'accepte plus. C'est ce qu'exprime le mouvement actuel : le rejet de la méthode autoritaire.


Le reste de l'AKP est-il sur la même ligne qu'Erdogan ?

Erdogan bénéficie d'un soutien très important dans son parti, car il est à la fois très charismatique, habile et autoritaire. Il a certainement quelque peu verrouillé l'AKP, mais on a bien vu la manière dont les "n°2" et "n°3" du parti se sont démarqués. Le président de la République Abdullah Gül a déclaré que la démocratie n'était pas que les élections, et le vice-Premier ministre Bülent Arinç a présenté des excuses aux manifestants.

De plus l'AKP est une coalition qui recouvre tout l'espace politique, depuis la social-démocratie jusqu'à l'extrême-droite. Il n'est donc pas exclu que le parti éclate un jour.

Quel rôle a joué l'Europe sur les changements de la société turque ?

L'Europe a été un extraordinaire levier de démocratisation, qui a commencé dès les années 2000. Malheureusement, depuis que la France et l'Allemagne ont dit ne plus vouloir d'adhésion, elle a aujourd'hui perdu tout crédit en Turquie. Plus la Turquie s'est réformée, plus les discours européens de rejet sont devenus violents… et l'actuel président du Conseil européen Herman Van Rompuy est un fervent opposant à l'adhésion turque.

Il y a plusieurs problèmes à régler, dont le problème chypriote et la réadmission vers la Turquie des clandestins qui passent la frontière. Mais sur ce dernier chapitre, la Turquie accepte de faire des efforts si en échange d'une suppression des visas... qui a déjà été accordée à des pays des Balkans qui n'ont pas même commencé à négocier l'adhésion !

Le principal problème est politique. Les Turcs n'ont absolument plus confiance en l'Europe, qui par conséquent ne joue plus son rôle de levier démocratique. Quand les négociations ont commencé en 2005, 75% des Turcs étaient favorables à l'adhésion, ils sont aujourd'hui moins de 20%.

Et à mon sens, l'Europe a un peu perdu son "âme" dans cette histoire. Alors qu'elle prône des valeurs démocratiques universelles, l'opposition à l'entrée de la Turquie s'est appuyée sur des arguments essentialistes, en attaquant l'identité, la religion des Turcs… ce qui n'avait pas lieu d'être.

http://www.touteleurope.eu/index.php?id=2778&cmd=FICHE&uid=6464&no_cache=1&display[fiche]=6464
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2337
Localisation: Paris

MessagePosté le: 15 Juil 2013 16:04    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle chance !

Désormais dans les rues ses partisans, tuent en battant, tirent en pistolet, attaquent sabre à la main, menacent de mort et sinon lance des pierres contre ceux qui manifestent...

Quelle chance, le peuple est enfin divisé !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16, 17  Suivante
Page 15 sur 17

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.