45 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 1
Total : 2164

Actuellement :
Visiteur(s) : 45
Membre(s) : 0
Total :45

Administration


  Derniers Visiteurs

Georges : 06h51:32
murat_erpuyan : 11h56:08
pasa : 12h52:23
Thomasd60 : 20h18:32
SelimIII : 1 jour, 06h11:38


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Le Monde & Ara Toranian
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Le Monde & Ara Toranian

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Traitement médiatique de la Turquie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8315
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 23 Avr 2011 10:49    Sujet du message: Le Monde & Ara Toranian Répondre en citant

Recevant le courriel ci-dessous de Maxime Gauin j'ai envoyé au Monde le mèl ci-dessous.
Vous pouvez lire l'article de Toranian dans la rubrique actualité : http://bit.ly/eZpiHT
L'auteur est bien connu pour son militantisme dans cette affaire et c'est son droit, mais que le Monde lui réserve systèmatique un accueil que l'autre ne trouve pas ne me parait pas normal et surtout selon l'affirmation de Maxime Gauin que ses commentaires soient effacés ça devient facheux.
C'est pour ça que j'ai voulu attirer l'attention des visiteurs de ce forum.
Pour moi les parlements ne peuvent juger les faits historiques, l'histoire ne s'écrit pas par la loi. Le génocide est avant tout un terme juridique qui exige que l'affaire soit jugée devant une juridiction.
Le terme génocide n'est pas le seul moyen de pleurer sur la tradégie qui a coûté la vie à des milliers d'Arméniens, mais aussi de Turcs et d'autres qui étaient citoyens de l'Empire ottoman. L'avenir passe par la conciliation, le travail de mémoire passe par une attitude évitant la dualité le bourreau et la victime qui favorise l'immobilisme et le rejet de l'autre.



Madame, Messieurs,

Suite au courriel reçu ci-dessous, j’ai pris connaissance du fait que Ara Toranian a trouvé de nouveau la possibilité d’expression grâce au Monde. Soit vous choisissez ce que vous voulez mais pourquoi vous censurez des commentaires du moment qu’ils ne sont pas diffamatoire. Quel est le privilège de M. Toranian ? Où est le souci de pluralité des points de vue qui doit guider la rédaction de ce journal prestigieux ? Pourquoi Le Monde continue à faire des grossières erreurs ? (http://minu.me/38im )...

Cordialement.

Murat V. ERPUYAN





De : Maxime Gauin [mailto:gauin.maxime@wanadoo.fr]
Envoyé : vendredi 22 avril 2011 16:57
À : 'courrier-des-lecteurs@lemonde.fr'; 'mediateur@lemonde.fr'; 'kauffmann@lemonde.fr'; 'courtois@lemonde.fr'; 'greilsamer@lemonde.fr'
Objet : « Le Monde » et le terrorisme

Madame, monsieur,

Une fois de plus, en l’espace de quelques mois seulement, Le Monde, ou en l’occurrence, son site Internet, ouvre ses colonnes à Jean-Marc « Ara » Toranian. Je vous ai déjà démontré, preuves à l’appui, le passé de M. Toranian comme porte-parole de deux groupes terroristes (l’ASALA de 1976 à 1983, l’ASALA-MR de 1983 à 1985), j’ai cité son discours du 24 avril 2009, qui était un appel clair à reprendre le terrorisme (faits prévus et réprimés par la loi française), notamment dans mon courriel envoyé au début de janvier et cosignée par plusieurs responsables associatifs. D’autres encore vous ont parlé aussi du scandale que constitue ce choix de M. Toranian comme arbitre des élégances (son passé n’a jamais rappelé ; personne ne vient le contredire dans vos colonnes).
Pis : le commentaire que j’ai fait, ce jour, à propos de sa dernière tribune dans Lemonde.fr, commentaire qui ne faisait même pas référence au passé de M. Toranian, ni à son discours du 24 avril 2009, a été publié, puis rapidement retiré. Ce qui veut donc dire que, sur Lemonde.fr, il vaut mieux être un partisan de l’assassinat et de lois communautaristes, inconstitutionnelles, comme M. Toranian, qu’un chercheur, comme moi, titulaire d’un master d’histoire contemporaine obtenu à Paris-I-Sorbonne (avec mention très bien).

De même, la tribune de d’Hélène Flautre et Bernard Soulage, incomparablement plus intéressante, publiée le même jour (http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2011/04/22/la-turquie-comme-interface-entre-l-europe-et-le-proche-orient_1511159_3232.html), n’a pas eu droit à autant d’égards que celle de M. Toranian : elle n’est pas présentée bien en évidence.

J’attendais mieux d’un journal que je lis depuis l’âge de treize ans. Peut-être qu’une victime de l’attentat d’Orly, ou un membre de la famille de Renée Morin, déchiquetée en février 1983 par une bombe de l’ASALA (un attentat justifié avec agressivité par M. Toranian et ses collaborateurs, je vous le rappelle), ou encore un proche d’un(e) diplomate turc assassiné par des terroristes arméniens, pourrait vous exprimer avec plus de force que certains choix du Monde.fr sont incompréhensibles.

Veuillez recevoir, madame, monsieur, l’expression de ma plus profonde déception.

Maxime Gauin,
Chargé de recherches à l’International Strategic Research Organization (USAK-ISRO, Ankara).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 25 Avr 2011 11:52    Sujet du message: Répondre en citant

Son article est tellement truffé de propos indignants et de mauvaise foi qu'on se sent un peu désarmé devant l'ampleur de la tâche tant on ne sait par où commencer.

Tout d'abord, vous aurez remarqué qu'à chaque fois que les choses ne vont pas comme ils le souhaitent, il y a toute une mythologie selon laquelle, il y aurait un mouvement d'euphorie dans les "rangs des "négateurs", qu'ils jubileraient que ce serait la liesse et qu'on égorgerait les moutons pour célébrer l'événement 40 jours et 40 nuits durant.

Je ne sais pas comment cela se passe de leur côté mais je suis, quant à moi, assez certain qu'il n'y a jamais eu la moindre réunion, ni de fête ni même un pot entre potes, ce dans aucune association turque de quelle que nature qu'elle puisse être pour se féliciter d'une occasion dont, on peut s'en réjouir ou le déplorer, les turcs se fichent comme de l'an 40 ou plutôt 15.

Par ailleurs, je trouve cela indécent qu'il puisse accuser les associations turques d'être des organisations qui seraient là pour véhiculer la négation.

Ils ont tellement besoin de se fabriquer des ennemis qu'ils n'hésitent pas à attaquer de plein fouet des personnes qui n'ont rien à fiche de cela, à les provoquer en se basant uniquement sur le seul fait de leur turcité.

On peut non seulement affirmer sans l'ombre d'un doute que c'est l'hôpital qui se fout de la charité mais que cette vision schizophrénique et arméno-centrique des "turcs négateurs" qui seraient organisés autour de leurs personnes n'a plus aucune force de contagion puisqu'elle ne résiste pas à la moindre analyse rationnelle.

Cette proposition de loi inepte qui n'est pas une loi mais une muselière, est d'abord et avant tout un problème franco-français avant d'être turco-arménien car elle touche les fondations même de la démocratie et toutes les valeurs sur lesquelles société française est construite. Ce projet de loi, s'il passait, entraînerait dans son sillage toute une jurisprudence qui ébranlerait sérieusement, parce-qu'arbitrairement, la liberté d'expression.

Ensuite, un autre thème qui revient souvent serait le "chantage" auquel il ne faudrait pas céder. On est en plein delirium tremens ! Quel chantage? Quel "puissant gouvernement turc" derrière quelle négation?

La Turquie fait régulièrement l'objet d'attaques de procès qu'elle perd souvent face à des personnes physiques ou à des associations. Si les "puissants lobbies arméniens" ont un différend avec le gouvernement turc, pourquoi ne lui intentent-ils pas un procès au TPI ? N'y a-t-il pas suffisamment de brillants avocats arméniens prêts à plaider cette cause et faire triompher la justice là où elle devrait triompher ?

Il ne fait nul doute qu'à cette époque des femmes, des enfants, des vieillards ont été sauvagement massacrés, qu'une terre peuplée d'Arméniens des milliers d'années durant est aujourd'hui totalement dénuée de leur présence. D'ailleurs les diasporas importantes à travers le monde témoignent, comme le disait Hrant Dink, "qu'il s'est déroulé un drame quel que soit le nom qu'on lui donne".

Le terme génocide a des implications juridiques qui supposent d'abord et avant tout qu'un jugement ait été rendu. Le bien-fondé et la légitimité apparents d'accusations à charge ne suffit pas et en ce sens, je rejoins Murat pour dire que les parlements n'ont pas autorité à légiférer sur la question.

Tout ceci devrait constituer autant de raisons pour vouloir faire triompher la vérité et la justice autrement qu'avec des éléments à charge; des thèses orientées et des hypothèses partielles et partiales.

La reconnaissance n'aura de valeur réelle que si la sentence prononcée tient compte de toute la vérité rendue publique des circonstances, des motifs, inacceptables car rien ne justifie des actes pareils, mais qu'on a besoin d'élucider pour établir les faits, les contextes, les coupables, les responsables, les niveaux de culpabilité et par respect aux défunts et à leurs familles, les protagonistes, les antagonistes, les trahisons, les ententes et les collaborations... Tout le monde, les turcs et les arméniens et le reste de l'humanité a le droit de savoir ce qui s'est vraiment passé à cette époque et sur quel(s) autel(s) tous ces malheureux innocents ont été sacrifiés.

Pour cela, le travail des historiens reste essentiel. Le bon sens aurait voulu que l'on procédât ainsi. Si cela n'a pas été fait, c'est probablement parce-que cela dérange et qu'il y a probablement certaines vérités qu'on ne tient pas à rendre publiques. Mais alors, on pourrait se demander à quoi bon toute cette énergie, toute cette mobilisation si c'est pour continuer à avaler des couleuvres, où est la justice dans tout cela?

C'est la raison pour laquelle cette histoire est un peu condamnée, me semble-t-il, à tourner en rond et les fantômes du passé à nous hanter pour quelques temps encore, les lobbies arméniens à faire pression sur les puissances, ces puissances, prises entre le marteau et l'enclume à vouloir qu'il y ait une reconnaissance sans trop rentrer dans les détails ou en la travestissant se mettant d'office en porte-à-faux avec leurs principes élémentaires de rigueur scientifique créant ainsi des situations conflictuelles insolubles au sein des différentes institutions, la Turquie refusant catégoriquement une sentence sommaire mais se faisant par la même occasion accuser de négationnisme insultant pas là-même la mémoire des victimes alimentant la détermination arménienne à la reconnaissance à travers les générations et les siècles à venir...

Puisse ce 24 avril permettre de méditer sur le sujet et que l'on puisse peut-être commencer à entrevoir une situation de sortie.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal


Dernière édition par Cyberturc le 29 Avr 2011 11:03; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11321
Localisation: Paris

MessagePosté le: 27 Avr 2011 0:00    Sujet du message: Répondre en citant

Un certain Yves Benard fait appel à la signature :
http://bit.ly/elGQj4

Pourquoi vous ne diffusez pas cette information ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 27 Avr 2011 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

Nous avions parlé de lui l'année dernière. Il y avait un ou deux points un peu louches, sans forcément rapport avec la teneur générale de ses propos, qui m'ont amené un peu à prendre mes distances et je crois que M Erpuyan était sur la même longueur d'onde. Je ne sais pas si j'ai eu raison ou si j'ai eu tort mais c'est comme ça.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8315
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 27 Avr 2011 14:19    Sujet du message: Répondre en citant

Cyberturc a écrit:
Nous avions parlé de lui l'année dernière. Il y avait un ou deux points un peu louches, sans forcément rapport avec la teneur générale de ses propos, qui m'ont amené un peu à prendre mes distances et je crois que M Erpuyan était sur la même longueur d'onde. Je ne sais pas si j'ai eu raison ou si j'ai eu tort mais c'est comme ça.


En effet :
http://bit.ly/hT2OpU
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 28 Avr 2011 12:22    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui m'agace un peu dans ce livre, c'est qu'il fait comme si le soulèvement Arménien était un scoop alors que même "l'Armenus vulgaris" de base sait, en principe, qu'il y a eu des mouvements indépendantistes dès la fin du 19è et en particulier les mouvements dachnak et hunchak qui ont mené des cohortes meurtrières à l'encontre de la population musulmane, les réactions d'Abdülhamit vers 1895, les milices Kurdes,les régiments Hamidites etc. la vérité n'est jamais tout blanc ou tout noir.

Après, la question est toujours celle du lien de causalité adéquate et c'est sur ce point qu'il faut à mon sens se poser la question car la grande majorité des pauvres innocents qui ont été tués ou déportés avait décidé d'être loyal envers les Ottomans.

Non, moi ce qui m'intrigue, et je crois que la clé de l'énigme repose ici, c'est la relation initiale qui préexistait entre le Dachnak et l'Union et Progrès responsable de l'annihilation de toute présence arménienne à l'est de la Turquie tandis qu'Abdulhamit s'était "juste contenté de dégrossir les rangs". Comment se fait-il que ces deux organisations (Dachnak et UP), qui se couvraient mutuellement au début de leurs rencontres aient pu tout d'un coup se retrouver dans une situation aussi inverse? Comment prendre au sérieux l'hypothèse que l'Union Progrès fut un parti nationaliste si une organisation comme le Dachnak a pu soutenir le gouvernement Jeune Turc à un moment donné de son histoire?

Et surtout, pourquoi la République Turque, peu de temps après sa création, a-t-elle décidé de nier les faits en bloc en faisant marche arrière alors qu'elle ne courait, et elle n'en court d'ailleurs toujours aucun sauf si quelqu'un lui déclarait la guerre et la gagnait, aucun risque de perdre ses territoires qui n'ont d'ailleurs jamais été habités exclusivement par des arméniens ? Mais par dessus le marché, comment est-ce qu'on peut avaler des conneries pareilles?

Pour le moment, il n'y a aucune explication que je trouve convaincante, j'ai ma petite idée, mais ça ne va pas faire plaisir à tout le monde et ce n'est surtout pas destiné à être rendu public.

Les pauvres arméniens n'ont décidément pas fini de se faire mener en bateau par l'Union et Progrès et ses acolytes. Ironie du sort, s'il est une chose pire de se faire mener en bateau, c'est de passer l'existence dans le brouillard avec un voile sur les yeux, ignorant tout des vraies implications et je me demande qui des Arméniens ou des Turcs sont aujourd'hui les plus dindons de la farce.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal


Dernière édition par Cyberturc le 29 Avr 2011 10:46; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pasa
Expert
Expert


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 167
Localisation: paris

MessagePosté le: 28 Avr 2011 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

je me souviens...
il y a quelques années à la télé, un débat sur le sujet
il y avait autour de la table toranian
et de l'autre côté il y avait pierre nora, pour moi le plus grand intellectuel français,
pierre nora, lefondateur de l'association liberté pour l'histoire, était très agacé par toranian; il diait "le monsieur arménien"

d'autre part vous faites trop d'honneurà le monde, c'est le plus hypocrite des journaux, il était derrière sarkozy en 2007
depuis les années 85 ce journal est im-monde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8315
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 29 Nov 2011 2:09    Sujet du message: Répondre en citant

Juppé vient de Turquie et hop le Monde ouvre encore une fois ces pages à Ara Toranian qui parle
Citation:

La "maladresse" anti-arménienne de Juppé à Ankara


Si comme le Monde n'est qu'une copie des "Nouvelles d'Arménie Magazine"...

Encore et encore...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8315
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 31 Déc 2011 1:34    Sujet du message: Répondre en citant

Ara Toranian était aujourd’hui parmi les invités de l’émission C dans l’air qui traitait la Turquie.


Cliquez sur l’image pour voir l’émission

Il a bien rempli sa mission : attaquer la Turquie de façon systématique bondissant sur toutes les occasions.

Ce Monsieur qui ne cesse d’écrire et dire « Après tout, qui se souvient du massacre des Arméniens ? » affirmation qu’il attribue à Hitler (par exemple le Monde 05.09.2009) tout en sachant pertinemment que c’est faux, il s’est jeté ce soir sur la question de corruption en Turquie en balançant : l’un des pays le plus corrompu dans le monde.

Certes personne ne peut nier l’existence de la corruption en Turquie mais dans ce genre de classement l’Arménie se place aux derniers rangs. Par exemple, voyez le site http://bit.ly/uWEYht où on présente un classement de moins corrompu au plus corrompu et la France occupe 23ème place, alors que l’Italie 55, Grèce 57 et la Turquie 58. Et l’Arménie est à la 109ème place.

Ce n'est pas grave, bon voilà l’image d’une Turquie parmi les pays les plus corrompu est lancée. Les autres participants n’ont pas répliqué.

Par la suite, il a trouvé l’occasion de lancer un appel à aider l’Arménie, pays isolé à cause de la Turquie qui aide militairement l’Azerbaïdjan. Evidemment pas un seul mot sur l’occupation arménienne sur le territoire azérie. Lisez par exemple : http://bit.ly/vTe6gT

Pas un seul mot pour la tentative de rapprochement entre deux pays.
Et pourtant pendant l’émission il est souligné que l’Arménie et la Russie ont une coopération militaire. La participation massive de la Russie à la vie économique arménienne relève d'une volonté d'entretenir une forte présence militaire russe sur le territoire arménien (5.000 hommes). Donc pas si isolé que ça.

Ara Toranian joue sur l’image d’un bourreau et d’une victime. Or la réalité n’est pas si simple que ça… Tout n’est pas blanc ou noir.
Il faut reconnaître qu’il jouit d’une efficacité certaine, il est bien présent dans les médias…

Note : J'oubliais ! Il traitait la Turquie d'enfant gâté qui bénéficie énormément de l'aide internationale! Bon, je reviendrai plutard sur cette affirmation propagandiste...


Dernière édition par murat_erpuyan le 02 Jan 2012 13:03; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cuneytbelmondo
Spammer
Spammer


Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 745
Localisation: Paristanbul

MessagePosté le: 31 Déc 2011 19:06    Sujet du message: Répondre en citant

Les principaux alliés immédiats de l'Arménie sont, la Russie et l'Iran et en deuxième lieu, la Syrie! Sans le pétrole iranien ils seraient totalement isolés et connaitraient une crise de laquelle ils ne se relèveraient pas et sans les russes ils auraient été envahit depuis longtemps. D'ailleurs ils ont accepté l'entrée d'un important contingent russe par dissuasion contre les projets de l'otan, notamment la nouvelle base de Malatya. Effectivement coté corruption ils n'ont pas de lecon à donner, l'Arménie est un pays ravagé à tous les niveaux: la population disparaît par manque de natalité et exode notamment vers la Turquie, son économie est caduque et complètement dépassée, leur isolement stratégique et économique les fait mourir à petit feu, c'est une situation dramatique, le pays est en train de se vider de sa population, il n' y a pas d'avenir pour eux. Alors qu'il est dans leur intérêt que la Turquie entre dans l'UE et qu'ils entretiennent les meilleurs relations avec la Turquie. Au lieu de celà ils se complaignent dans leur victimisation séculaire en éspérant des dommages et réparations et l'aide des pays où leur diaspora a de l'importance. C'est çà leur politique géostratégique. Erreur sur erreur qui confirme le conservatisme de ce pays qui se suicide politiquement de plus en plus chaque jour. Il est temps qu'une nouvelle génération d'arméniens prenne les rennes de ce pays. Celà passe obligatoirement par une normalisation avec la Turquie, et çà est-ce qu'ils en auront la force et le courage? Le sauvetage de l'Arménie passe par l'Europe pas la Russie! Et l'Europe pour eux c'est la Turquie.
Je m'attriste de cette situation pour eux car en fin de compte c'est leur population qui souffre et qui, je pense n'est pas totalement responsable de ce qui leur arrive, le lobby revenchard arménien ne se trouve pas à Erevan mais Paris et Los Angeles. Il faudrait que l'Arménie soit enfin à nouveau dirigée d'Erevan!
Et quand je pense qu'Erdogan a déclaré qu'il renverrait à la frontière les immigrés arméniens par milliers si le pays continuait ses provocations. Foutez leur la paix leur seul but est de gagner leur pain, ils n'ont plus la force de faire de la propagande anti-turque, ce sont juste des gens normaux qui aspirent à vivre comme tous les autres gens normaux avec un avenir pour leurs enfants.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11321
Localisation: Paris

MessagePosté le: 02 Jan 2012 19:07    Sujet du message: Répondre en citant

C dans l'air t'invitait dans le temps, désormais Erpuyan est devenu persona non grata ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KralAuriverde
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 1085

MessagePosté le: 02 Jan 2012 19:31    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a qu'une chose à faire ! Supprimer tous les lycées francophones, Galatasaray compris ! Et les remplacer par des lycées anglophones. Parce qu'il faut être vraiment maso pour encore les maintenir dans un tel contexte.

C'est la plus grande leçon que la Turquie puisse donner à la France ! Même pas besoin de faire des menaces économiquement parlant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KralAuriverde
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 1085

MessagePosté le: 02 Jan 2012 21:00    Sujet du message: Répondre en citant

cengiz-han a écrit:
C dans l'air t'invitait dans le temps, désormais Erpuyan est devenu persona non grata ?


Aujourd'hui toute personne contestant la thèse de génocide est devenue persona non grata, à tel point qu'on peut se demander si on ne va pas vers un régime totalitaire. C'est quand même extraordinaire ! Tous les ingrédients du vaudeville sont réunies, on invite un politologue turc qui récite mot à mot les antiennes dachnaks. Mais toujours pas de Guenter Lewy, Norman Stone, Justin McCarthy, à l'horizon ... et les historiens arméniens modérés me direz vous ? Exit les documents Andonian dans la preuve de la préméditation, un Ara Sarafian avait même dit un jour "qu'on peut se demander s'il y avait vraiment une intention génocidaire de la part du gouvernement jeune turc". Mais de cela les médias français n'en toucheront pas un mot. On assiste à une véritable manipulation des esprits.

Regardez ce qui est arrivé à ce jeune chercheur français, 3 jours après avoir ouvert son blog sur le Monde et hop, censuré ! Qui est derrière cette mascarade ? Est-il besoin d'enfoncer des portes ouvertes ?

24 heures ou 48 heures après la parution de l'article de l'éminent historien de "Liberté pour L'Histoire", le pauvre reçoit un Skud en plein dans la figure, en se faisant traiter "d'idiot". Parallèlement, on nous loue l'article d'un "agrégé" d'histoire, qui reprend à son compte, les thèses dachnaks, mot pour mot, et qui utilise à tort et à travers le mot négationnisme. On fait comme si ce monsieur était une sommité sur le sujet et aurait consulté les archives ottomanes, les archives françaises, russes, américaines au préalable. Mais de qui se moque-t-on là ? Incroyable, surtout si l'on se penche sur ses références, T.Akçam (!) Smile

Non, les médias français sont vraiment devenus les otages d'une certaine police de la pensée ! Les mêmes procédés d'intimidation partout dans le monde, aux Etats Unis, en France, après on nous vend cela comme une parole d'évangile, le tout agrémenté de quelques mensonges staliniens, comme la "reconnaissance" de l'ONU, - pas grave ça ne mange pas de pain- qui ne semble pas déranger outre mesure.

On croit vraiment rêver.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 04 Jan 2012 22:49    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense qu'il est inutile d'attendre ou espérer une objectivité ou une recherche de vérité de la part de cet individu.Il mène clairement une guerre revencharde contre la Turquie.Evidemment,pour mener cette guerre, il manie le mensonge et la manipulation avec de la 'com' médiatique.

Les médias peu enclin à invalider toutes les âneries ou contre-vérités qui peuvent être distillés par les "bons" soldats Dachnaks.

Franchement, le type met en avant les aides que la Turquie aurait touchée, de la corruption etc...Mais kel alaka? Ah oui... tout ce qui peut salir les Turcs et la Turquie, les sorciérisés, les barbarisés c'est ça le but de sa 'com' médiatique...Mais suis-je bête Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8315
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 04 Avr 2012 9:46    Sujet du message: Répondre en citant

Ara Toranian fidèle à sa mission : tout ce qui est bon pour rendre l'image de la Turquie est à prendre :
http://bit.ly/H4XNJ3
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Traitement médiatique de la Turquie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.