Warning: htmlspecialchars(): charset `ISO-8859-9' not supported, assuming utf-8 in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/viewtopic.php on line 388
Association A TA TURQUIE
   
46 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 1
Hier : 0
Total : 2154

Actuellement :
Visiteur(s) : 46
Membre(s) : 0
Total :46

Administration


  Derniers Visiteurs

Frankyv23 : 03h21:32
murat_erpuyan : 05h32:55
laroserouge : 16h50:53
administrateu. : 1 jour, 07h50:56
cengiz-han : 2 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Turquie-Israël : pour qui sonne le glas?
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Turquie-Israël : pour qui sonne le glas?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 02 Juin 2010 14:46    Sujet du message: Répondre en citant

Raskolnikoff a écrit:


Bien sûr que non....Je ne soutiendrai bien sûr pas une opération turque contre israël. Je ne cesse de répéter que Hamas et Pkk sont des organisations terroristes reconnues comme telles par la communauté internationale. La Turquie ne peut pas chercher légitimement à obtenir le soutien de la communauté internationale dans sa lutte contre Pkk en tolérant Hamas.


Vous savez très bien comme moi que l'histoire d'Israël est faite quasi-exclusivement de "terroristes" ayant plus tard accédé au rang de respectabilité. Il n'y a rien de nouveau là dedans. Quant à la communauté internationale, elle a aussi reconnu pas mal de choses peu avantageuses à l'endroit Israël. Il faut rester cohérent, on ne peut pas évoquer l'un sans parler de l'autre.


Raskolnikoff a écrit:
Pire, en affrétant un navire de soutien à Hamas, sous apparence humanitaire. Oui, Ihh est une organisation pro_hamas, et il faut voir qui manifeste son soutien??? Israël a montré qu'il était ferme et déterminé dans sa lutte contre le terrorisme et n'acceptait aucune brèche. La flottille était avertie, prévenue..et elle a poursuivie son chemin.



Je n'ai qu'une chose à dire : "lien de causalité adéquat". Celui qui ne respecte pas ce principe doit s'attendre à un moment à être montré du doigt sans retenue.

Raskolnikoff a écrit:
Il y a des enjeux d'envergure qui nous dépassent et cet incident n'est qu'une étape..En politique, nationale ou internationale, ce ne sont pas les bons principes qui guident les nations, mais leurs capacités à manœuvrer et les moyens mis en œuvre pour leurs intérêts. Une alliance de plusieurs décennies, force est de constater, bat en brèche pour des considérations qui ne sont pas dans l'intérêt de la Turquie. Mavi Marmara était l'instrument de se revirement, et il a hélas réussi.


Vous auriez dire ça à Netanyahu, il l'aurait peut-être jouée plus fine et on n'en serait pas là! J'espère qu'il va démissionner.

Raskolnikoff a écrit:
Pour ma part, je suis absolument insensible à la population qui a voté Hamas à Gaza. Ce sont de pauvres pions, et dans l'Histoire, il 'en a toujours eu.


C'est bien triste car ce sont de pauvres gens qui n'ont plus que l'aide internationale pour survivre. Ils n'ont pas demandé à être là. Ils y sont juste nés, c'est tout. D'ailleurs parlant de droit et de communauté internationale, ce blocus est illégal.

Raskolnikoff a écrit:
Et je réitère enfin, que ce ne sont pas les barbus d'Israël qui constituent une entrave à la laïcité en Turquie, mais les barbus et les rasés de près qui soutiennent Hamas et Cie....qui s'en fichent pas mal par ailleurs de l'assassinat des militaires turcs à iskenderun et ailleurs. je parie même qu'ils s'en réjouissent ces salopards.


Oui mais ce sont les barbus d'Israël qui infléchissent sur sa politique qui débouchent sur ce type de situations. Il n'y a plus aucun bon sens là-dedans, juste des sentiments grossiers et des certitudes faciles. "Allez vas-y que je te tue puisque ta vie ne vaut rien et que moi, je suis dans mon bon droit". Ça ne peut pas fonctionner comme discours.

Pour ce qui est de l'assassinat des militaires turcs, c'est une autre tragédie. Bien sûr, il s'agit de militaires mais j'espère qu'ils vont tirer cette affaire au clair.

On s'intéresse à cette affaire de plus près car celui qui a fait usage de la force est un Etat tiers et que les victimes sont des citoyens civils turcs. En plus de cela, ils ont, semble-t-il, épargné d'autres nationalités pour ne cibler que la nôtre. Rasko, je comprends votre position, mais à un moment donné, même avec la meilleure volonté du monde, ça ne tient plus la route.

Ça ne va pas mettre en cause l'Etat d'Israël, ni modifier notre regard sur les Israëliens, dans leur majorité et concernant les laïcs tout à fait joviaux et proches de nous, cela ne va pas pas entacher les Juifs et encore moins les juifs de Turquie qui condamnent fermement ces actes.

Mais il me semble que le gouvernement de Netanyahu doit démissionner sans tarder pour justement désolidariser ceci de tout le reste et de permettre à nouveau la reprise de ces bonnes relations.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal


Dernière édition par Cyberturc le 02 Juin 2010 16:22; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11130
Localisation: Paris

MessagePosté le: 02 Juin 2010 15:14    Sujet du message: Répondre en citant

En Turquie pour la première fois dans un un contexte d'intérêt national s'élever des voix contre (çatlak ses) qui accuse avec virulence le gouvernement sans pour autant justifier l'intervention de l'état hébreu. Celui-là est très virulent :

O GEMÝDE ASLINDA KÝMLER VARDI?

Belli oldu ki; AKP yakýp yýkarak, Türkiye’yi iç-dýþ savaþa sokarak gidecek.
Hamas’ýn, Hizbullah’ýn, El Kaide’nin avukatlarý, Türkiye’yi Arap-Ýslam eksenine zoraki zincirleyip de gidecek.
Belli oldu ki; AKP pirincin içine beyaz taþý karýþtýrýp da gidecek. Arkalarýndan Kemal Kýlýçdaroðlu deðil Mustafa Kemal gelse, ayýklayamayacak.
Belli oldu ki; AKP, tüm provokatif gösterilerinde, türbanlý kadýnlarý ve çocuklarý ön cepheye sürmekten asla vazgeçmeyecek.
Bir kez daha belli oldu ki; AKP, Türk Ordusu’na tuzak üzerine tuzak kurmaktan son nefesine kadar vazgeçmeyecek. Seçimleri biraz daha geciktirebilmek uðruna, Meclis’ten ‘savaþ kararý’ çýkartma riskini dahi göze alarak gidecek.
Þimdi kýnadýlar, kýnattýlar, kýnalar yaktýlar. Her ‘çuvalladýklarýnda’ yaptýklarý gibi patlattýlar bir Ergenekon dalgasý daha, maksat kafalar alkolsüz harman yerine dönsün...
---
Bir kere þu bilinmeli: Gazze’de Filistinlileri esir alan, Ýsrail’den ziyade Hamas’týr. Çatýþmalar da, Ýsrail’den ziyade El Fetih’le Hamas arasýndadýr.
Filistin halký; roketatar yuvalarýný, karargahlarýný, çok çocuklu Filistinli ailelerin oturduðu apartmanlarýn ara katlarýna kuran, sonra da “Ýsrail çocuklarý vuruyor” diye ‘mazluma yatan’ Hamas’ýn zulmü altýnda inlemektedir.
Gazze’ye Mýsýr üzerinden her türlü malzemenin sokulduðu 40 kadar tünel Hamas’ýn kontrolündedir.Tünellerden giren gýda, tüketim mallarýný halkýna karaborsa satan Hamas’týr. Ýsrail’in ördüðü duvarýn çimentosunu Ýsrail’e satan þirket Filistin Meclis Baþkaný’nýndýr.
Kendi halkýna karþý Hamaslaþan, kendi halkýný rehin alan, zulmeden, tüccar zihniyetli AKP hükümeti, kendisini Hamas’a, Hizbullah’a ve hatta El Kaide’ye yakýn hissettiðini açýkça ifade etmiþtir. Ýslami ‘Error (erör) örgütü’ AKP ile, islami terör örgütleri arasýndaki bu yanak yanaðalýk doðaldýr.
Kâbem insan olduðundan ölenlere üzülürüm elbet. Ama þunu da bilirim ki;
O gemide, Van’da bir gün içinde asýlmýþ bulunan dört kadýný ‘namus temizlemek’ için öldüren zihniyet de vardýr.
O gemide; Yahudi – içki içen – þort giyen komþu istemeyen, ama þeriat özlemi uðruna AB’ye girmek istiyormuþ gibi takiye yapan zihniyet de vardýr.
O gemide, müslümanýn parasýný “Bosna’ya, Pakistan’a yardým göndereceðiz” diye toplayýp cebellezi eden, siyasi parti güçlendiren, tv kanalý kuran zihniyet de vardýr.
O gemide, Pakistan’da Taliban – Amerikan iþgali altýnda yerlerinden edilmiþ 3 milyon müslüman mülteciyi, Taliban’a ve Amerika’ya b.k sürmemek için bir türlü göremeyen zihniyet de vardýr.

O gemide, zina eden kadýný taþlarken cennet hayalleriyle orgazm olan zihniyet de vardýr.
O gemide, ‘Þehit olacak çocuklar doðuracaðým’ diyecek kadar gözü dönmüþ, gelecek kuþaklardan ‘ahirette þefaat’ vaadiyle vazgeçmiþ, din uðruna analýk hormonlarýný kurutmuþ zihniyet de vardýr.
O gemide, kendi halkýna zulmeden Hamas zihniyetinin Ýsrail’i provoke etmek amacýyla kýþkýrttýðý, kandýrdýðý ‘niyazi’ler de vardýr,
O gemide, TSK’nýn onurunu kýran komplolarýn aktörleri, bugün “Ordu göreve” diye manþet atýp, TSK’yý savaþ tuzaðýnýn içine çekmeye çalýþan zihniyet de vardýr.
O gemide, TSK’nýn kozmik odalarý talan edilip, seferberlik planlarý Amerikan beslemesi medyaya servis edilirken badem býyýðý kýs kýs sýrýtan zihniyet de vardýr.
O gemide, Ýsrail’in icraatlarýna ‘devlet terörü’ deyip de, AKP’nin devlet terörünü, siyah jeep, villa, dolar karþýlýðý destekleyen zihniyet de vardýr.
O gemide en çok da, ‘yeþil’ inþaat þirketlerine Gazze’de iþ alaný açmak için debelenen ‘tüccar’ zihniyet vardýr.
Þubat ayýnda Doha’da (ABD-Ýslam Forumu) hisli bir konuþmasý vardý Recep Bey’in.
“Ey insanlýk neredesin! Gazze’ye niçin inþaat malzemeleri giremez, niçin inþaatlar yapýlamaz!” diye hem ‘nefsine-þahsýna’ hem ‘tüm insanlýða’ sormuþtu. Bu konuþmayý yaparken, aklýnda yakýn iliþkide olduðu hangi inþaat þirketinin (Y. mi? yoksa Ý. mi, TOKÝ mi?) menfaatlerini koruma arzusu vardý, ben bilmem beyim bilir. Ne de olsa vataný ‘arsa’, kendisini pazarlama müdürü zanneden bir zihniyetle karþý karþýyayýz.
---
Tüm terör örgütleri gibi, günün birinde legal zeminde partileþip siyaset kulvarýna dalan Hamas, 2006 Ocak ayýnda ilk resmi ziyaretini Türkiye’ye yapmýþtýr. Çünkü, Recep Bey, tüm dünyanýn ‘terör örgütü’ listesindeki Hamas’a destek vermektedir.
Recep Bey’in eylemleri Türkiye’yi baðladýðýndan, Hamas-El Fetih çatýþmasýnda Türkiye’nin Hamas’ý desteklediði görüntüsü verilmektedir.
Recep Bey, Türkiye’yi de ‘PKK’yý tanýma’ gibi bir dayatmaya sürüklediðini idrak edemeden, AKP ile Hamas arasýnda “Seçimle iktidara geldi. Millet iradesidir” baðlamýnda parallelik kurmaktadýr.
Ocak 2009’da Recep Bey Ýsrail Baþbakaný Olmert’e yalvarýyordu: “Aman Lübnan’da Hizbullah’la bir gerilim yaþanmasýn.”
Velev ki Yahudi Cesaret Niþaný alabilmiþ tek müslümandýr, bir zamanlar Hikmetyar’ýn dizinin dibinde mutlu, ona da kefil olmuþ Recep Bey, radikal islamcý terör örgütleriyle yanak yanaða durmaktan vazgeçecek gibi deðildir. Çünkü Recep Bey ve partisinin, ‘demokratik güç’le ‘terör örgütü’nün tanýmý konusunda kafalarý karýþýktýr.
---
Gemidekilerden Mazlum-Der Baþkaný Ahmet Faruk Ünsal eski AKP Adýyaman milletvekili. Gemideki Türklerin hepsi AKP gibi Milli Görüþ’ün elemanlarý. ÝHH dedikleri, “Yeniden Ümmet Seferi” diye seferler düzenleyen, nitelikli dolandýrýcýlýk çetesi Deniz Feneri’nin uzantýsý. AKP Kadýn Kollarý Baþkaný Havva Girgin “Yayýnlanan görüntülerde eþimi sað olarak gördüm” diyor.
Ýþler bekledikleri gibi geliþmeyince Bülent Ar-hýnç tvlere çýkýp utanmadan “Sivil inisiyatiftir, hükümetle alâkalý deðildir. Hükümetin demesiyle gitmiyorlar” diyerek Hamas sempatizanlarýyla aralarýna mesafe koymaya çalýþýyor.
DTP, BDP ne kadar PKK’lý deðilse, bu gemi yolcusu da o kadar AKP’li deðildir.
O gemide AKP, o gemide Milli Görüþ zihniyeti vardý. Gemi Türkiye deðil Komor Adalarý bandýralýydý. Ha! Gemideki yabancýlar mý? O kadarý PKK kamplarýnda da var.
“Türkiye’nin birlik ve bütünlüðünü hedef alan” Ýsrail saldýrýsý deðil, bizzat “iyot gibi açýða çýkan” Recep Bey’in kendisi, partisi ve nitelikli dolandýrýcýlýk tarikatlarýdýr.
Bakmayýn kýnamaya, kýnalamaya...
Ýsrail kurþunu “...ille dostun gülü”dür AKP için. Fena yaralamýþtýr. AKP ihalelerde Ýsrail’in ticari çýkarlarýný bunca koruyup kollarken, Ýsrail’in inþaat malzemesine (sonra da þirketlerine herhalde) yol vermemesi üzmüþtür civaným delikanlýyý.
Bu iþler böyledir. Sen PKK’lý çapulcunun bile bitini kanlandýrýp TSK’ya meydan okutursan,
Türkiye’nin görüntüsünü ‘þaþkýn-sarsak-yalpalayan’ ülke olarak dünyaya yansýtýrsan,
Gemiye provokasyon için bindirdiðin vatandaþýnýn canýnýn önemi yoksa, Ýsrail ki gaddarlýðý tescillidir, gelir sana meydan okur. Olan da her zamanki gibi, gaza getirdiðin türbanlý kadýna olur.
Sen de Meclis savaþ kararý almýþ da, seferberlik ilan edecekmiþ havalarda ("Son kararýmýzýn hayýrlý olmasýný diliyorum”) kürsülere çýkýp, hýk mýk sumak, lamba kümbe der inersin.
Bu hükümetin alacaðý en ‘hayýrlý’ son karar, derhal TOPLUCA ÝSTÝFA ETMEKTÝR.

Kýymet Nadir Bindebir
Odatv.com
02.06.2010
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11130
Localisation: Paris

MessagePosté le: 02 Juin 2010 15:22    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit extrait du mél que j'ai reçu présentant IHH.

"Sevgili Ahmet'çiðim,
Bugün TBMM'de idim. MHP milletvekili ve -galiba- Genel Baþkan Yardýmcýsý Faruk Bal'ý gördüm. Bana : "Abdurrahman Dilipakl'ýn organize ettiði þey bu kadar olur ! " dedi. Biliyorsun, Dilipak Vakit'in yazarlarýndan ve aþýrý dinciliði ile tanýnan birisi... Senin gönderdiklerinle büyük uyum var. Allah encamýmýzý hayreylesin.
Sevgilerimle...
"

Un haut dirigeant et député de MHK déclare : Une organisation concoctée par Dilipak, chroniqueur de Vakit, ne peut faire mieux...

Qui Dilipak et Vakit ? Vs pvez le savoir facilement grâce à l'internet. Ce Dilipak -je crois qu'un extrait se trouve sur le forum en langue turque- écrivait qu'à l'instar des Yeniçeri il fallait liquider l'armée pour en constituer une nouvelle.

Israël a tiré sur son pieds mais il se peut que AKP aussi.

Wait & see !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11130
Localisation: Paris

MessagePosté le: 02 Juin 2010 15:28    Sujet du message: Répondre en citant

Encore una autre attaque contre le pouvoir, décidément les choses changent en Turquie !

Mustafa Mutlu - Vatan Gazetesi

Tamam, Ýsrail katil... Ama yanýtlamamýz gereken sorular var!

http://w9.gazetevatan.com/haberdetay.asp?detay=tamam-israil-katil-ama-yanitlamamiz-gereken-sorular-var&tarih=02.06.2010&Newsid=308805&Categoryid=4&wid=102
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 03 Juin 2010 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Jeudi 3 juin, 12h27
Le Post LePost


Sur RMC, le président du conseil représentatif des institutions juives de France, Richard Prasquier, revient sur les conséquences de l'assaut sanglant mené contre la "Flotille de la liberté" (dont plusieurs membres sont soupçonnés d'avoir partie liée avec des islamistes). Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
"La 'Flotille de la liberté', c'était une opération médiatique"

"La décision d'Israël d'imposer un blocus à Gaza relève de la souveraineté israélienne. Israël s'est déclaré en état de guerre avec l'enclave de Gaza. L'état de guerre autorise la mise en place d'un blocus. Le jour où le blocus sera levé, c'est quand Israël sera certain qu'il n'y aura pas de matériel militaire acheminé vers Gaza. Sinon Gaza deviendra une enclave iranienne."

"Il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza à ma connaissance. Chaque année, 1 milliion de tonnes de matériel alimentaire passe par voie terrestre. Les 10.000 tonnes que transportaient la "Flotille de la liberté" sont aussi arrivés à Gaza. 10.000 tonnes, c'est 2 jours de survie pour la bande de Gaza, c'était donc une opération médiatique."

9 personnes ont perdu la vie dans l'assaut d'une flotille de 6 bateaux contenant du matériel humanitaire.. mais pas que, dénoncent les Israéliens. A l'ONU, la condamnation a été (presque) unanime, mais la sanction (presque) insignifiante: une enquête internationale qu'Israël n'est pas obligé d'accepter. Désormais, place à la guerre des images et à la guerre des témoignages.
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 03 Juin 2010 13:53    Sujet du message: Répondre en citant

J'y adhère totalement.....et je réitère mon point de vue sur la question: la flottille était composée de sinistres crétins et de sombres provocateurs ayant pour objectifs, de redorer le blason de plus en plus terni et chancelant du parti islamiste AKP du premier ministre turc sur le plan intérieur, et de faire de manière que ce dernier apparaisse comme le veulent depuis quelque temps déjà les impérialistes us et européens, le leader du monde musulman, quitte à casser les liens turco-israéliens dans ce but....
Ceux qui critiquent Israël devraient savoir que ce pays a fait ce que tout Etat qui se respecte devait faire: ne pas autoriser l'aide à une zone dirigée par des terroristes. Erdogan fait courir des dangers mortels à la Turquie, et l'attaque meurtrière des terroristes kurdes contre les bases militaires turques n'a pas droit de cité. Les hordes à visage peu humain qui manifestent à Istanbul illustrent fort bien la nouvelle donne; Comme l'a si bien exprimé un de mes amis turcs d'Istanbul, il faudra nommer Erdogan, gouverneur de Gazza et président honoraire du Hamas, et comme son fils se connait bien en affaires maritimes (allusion à son acquisition à bon compte de navires marchands..), ils feraient en famille la navette entre Gazza et Istanbul.....

PS.. je sais que je serai critiqué pour mes propos, mais je préfère m'exprimer en toute liberté et sincérité: j'aurais préféré que l'armée israélienne fasse couler l'ensemble de ces navires, et ainsi ces crétins n'auraient-ils pas l'occasion d'ouvrir leurs bouches d'égout à leur arrivée à Istanbul et à Paris....
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 03 Juin 2010 14:51    Sujet du message: Répondre en citant

Israël confronté à "l'hypocrisie internationale"
03/06/2010
JPost.fr

"Israël ne s'excusera pas de s'être défendu", a déclaré le Premier ministre, Binyamin Netanyahou mercredi soir, alors qu'il tentait de faire cesser les critiques de la communauté internationale suite à l'opération israélienne de lundi à Gaza. Il s'est exprimé en hébreu puis en anglais, au cours d'une conférence de presse spéciale destinée à répondre aux vives critiques dont Israël est la cible. "Une fois de plus Israël est victime de l'hypocrisie et des jugements hâtifs", a dit Netanyahou.

Il dit avoir posé une question simple aux leaders internationaux qui ont fait part de leur mécontentement : "Qu'auriez vous fait ? Comment vos soldats se seraient comportés en pareille circonstance ? Au fond de vous-mêmes, vous connaissez la vérité." "Si les bateaux avaient été autorisés à se rendre à Gaza, sans inspection, rien n'aurait empêché l'Iran d'envoyer des armes au Hamas", a ajouté Netanyahou.

Il a également rappelé que le Hamas était déjà en mesure de frapper de nombreuses villes israéliennes telles qu'Ashkelon, Beersheva, et même Tel-Aviv. Et il devrait être en mesure de frapper Jérusalem très bientôt.

"L'Europe risquerait d'être une nouvelle cible pour le Hamas"

"Israël ne peut pas permettre à l'Iran de se doter d'un port sur la méditerranée, à quelques dizaines de kilomètres de Tel-Aviv", a t-il affirmé en ajoutant que des missiles pourraient y être lancés sur l'Europe. "Les pays qui nous critiquent aujourd'hui pourraient être pris pour cible demain."

Il a rappelé que selon la législation internationale, Israël avait tous les droits d'intercepter ces bateaux. Et d'ajouter que certains passagers ont attaqué les soldats avec des couteaux et des bâtons.
"Sur la vidéo, on peut les entendre chanter des chants anti-juifs", ajoute le Premier ministre. Il dit regretter la mort des activistes, mais les soldats avaient le droit de se défendre, eux et leur pays, rappelle t-il.

"Ce n'étaient pas des militants pacifistes, c'étaient des partisans du terrorisme", dit-il. Les vidéos de l'opération le montrent, mais la communauté internationale refuse de reconnaître l'évidence. Israël demeurera coupable tant que le contraire n'aura pas été prouvé. "Chaque fois qu'Israël utilise son droit à se défendre, on le condamne", a affirmé Netanyahou.
Il n'a pas abordé la question de l'enquête indépendante réclamée par la communauté internationale, mais d'après une source gouvernementale, Israël n'aurait pas l'intention de se soumettre à cette demande.

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1275377882022&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 03 Juin 2010 17:43    Sujet du message: Répondre en citant

Un article de Wall Street Journal, très critiqué aujourd'hui, dans la presse turque....notamment par l'éditorialiste du quotidien Hürriyet, Fatih Cekirge :

Erdogan and the Decline of the Turks (Déclin des Turcs)
When I asked the prime minister about stories alleging a U.S.-Israeli murder and organ selling scheme in Iraq, he could not bring himself to condemn them.

By ROBERT L. POLLOCK
http://online.wsj.com/article/SB10001424052748704875604575281392195250402.html

Israeli special forces and their commanders were apparently shocked to find their boarding attempt on the Mavi ("Blue") Marmara met with violence. They should not have been. I have no doubt that the Turkish "peace activists" aboard the ship regarded Israeli troops as something akin to the second coming of Hitler's SS.

To follow Turkish discourse in recent years has been to follow a national decline into madness. Imagine 80 million or so people sitting at the crossroads between Europe and Asia. They don't speak an Indo-European language and perhaps hundreds of thousands of them have meaningful access to any outside media. What information most of them get is filtered through a secular press that makes Italian communists look right wing by comparison and an increasing number of state (i.e., Islamist) influenced outfits. Topics A and B (or B and A, it doesn't really matter) have been the malign influence on the world of Israel and the United States.

For example, while there was much hand-wringing in our own media about "Who lost Turkey?" when U.S. forces were denied entry to Iraq from the north in 2003, no such introspection was evident in Ankara and Istanbul. Instead, Turks were fed a steady diet of imagined atrocities perpetrated by U.S. forces in Iraq, often with the implication that they were acting as muscle for the Jews. The newspaper Yeni Safak, Prime Minister Tayyip Erdogan's daily read, claimed that Americans were tossing so many Iraqi bodies into the Euphrates that local mullahs had issued a fatwa ordering residents not to eat the fish. The same paper repeatedly claimed that the U.S. used chemical weapons in Fallujah. And it reported that Israeli soldiers had been deployed alongside U.S. forces in Iraq and that U.S. forces were harvesting the innards of dead Iraqis for sale on the U.S. "organ market."



The secular Hurriyet newspaper, meanwhile, accused Israeli soldiers of assassinating Turkish security personnel in Mosul and said the U.S. was starting an occupation of (Muslim) Indonesia under the guise of humanitarian assistance. Then U.S. ambassador to Turkey Eric Edelman actually felt the need to organize a conference call to explain to the Turkish media that secret U.S. nuclear testing did not cause the 2004 Indian Ocean tsunami. One of the craziest theories circulating in Ankara was that the U.S. was colonizing the Middle East because its scientists were aware of an impending asteroid strike on North America.

The Mosul and organ harvesting stories were soon brought together in a hit Turkish movie called "Valley of the Wolves," which I saw in 2006 at a mall in Ankara. My poor Turkish was little barrier to understanding. The body parts of dead Iraqis could be clearly seen being placed into crates marked New York and Tel Aviv. It is no exaggeration to say that such anti-Semitic fare had not been played to mass audiences in Europe since the Third Reich.

When I interviewed Prime Minister Erdogan (one of several encounters) in 2006, he was unabashed about the narrative.

Erdogan: "I believe the people who made this movie took media reports as their basis . . . for example, Abu Ghraib prison—we have seen this on TV, and now we are watching Guantanamo Bay in the world media, and of course it could be that this movie was prepared under these influences."

Me: "But do you believe that many Turks have such a view of America, that we're the kind of people who'd go to Iraq and kill people to take their organs?"

Erdogan: "These kind of things happen in the world. If it's not happening in Iraq, then its happening in other countries."

Me: "Which kind of things? Killing people to take their organs?"

Erdogan: "I'm not saying they are being killed. . . . There are people in poverty who use this as a means to get money."

I was somewhat taken aback that the prime minister could not bring himself to condemn a fictional blood libel. I should not have been. He and his party have traded on America and Israel hatred ever since. There can be little doubt the Turkish flotilla that challenged the Israeli-Egyptian blockade of Gaza was organized with his approval, if not encouragement. Mr. Erodogan's foreign minister, Ahmet Davutoglu, is a proponent of a philosophy which calls on Turkey to loosen Western ties to the U.S., NATO and the European Union and seek its own sphere of influence to the east. Turkey's recent deal to help Iran enrich uranium should come as no surprise.

Sadly, Turkey has had no credible opposition since its corrupt secular parties lost to Mr. Erdogan in 2002. The Ataturk-inspired People's Republican Party has just thrown off one leader who was constantly railing about CIA plots for another who wants to expand state spending as government coffers collapse everywhere else in the word. What's more, Turks remain blind to their manifest hypocrisies. Ask how they would feel if other countries arranged an "aid" convoy (akin to the Gaza flotilla) for their own Kurdish minority and you'll be met with dumb stares.
More


Turkey's blind spot on the Kurdish issue is especially striking when you recall that Turkey nearly invaded Syria in 1998 for sponsoring Kurdish terrorism. Kurdish separatist leader Abdullah Ocalan then bounced around the capitals of Europe, only to be captured in Kenya and handed over to the Turks by the CIA. Turkey's antiterror alliance with Israel and the U.S. couldn't have been more natural.

Yet Prime Minister Erdogan was one of the first world leaders to recognize the legitimacy of the Hamas government in Gaza. And now he is upping the rhetoric after provoking Israel on Hamas's behalf. It is Israel, he says, that has shocked "the conscience of humanity." Foreign Minister Davutoglu is challenging the U.S: "We expect full solidarity with us. It should not seem like a choice between Turkey and Israel. It should be a choice between right and wrong."

Please. Good leaders work to defuse tensions in situations like this, not to escalate them. No American should be deceived as to the true motives of these men: They are demagogues appealing to the worst elements in their own country and the broader Middle East.

The obvious answer to the question of "Who lost Turkey?"—the Western-oriented Turkey, that is—is the Turks did. The outstanding question is how much damage they'll do to regional peace going forward.

Mr. Pollock is the Journal's editorial features editor.
__________________________________________
Mr Cekirge, qui cite dans le quotidien Hürriyet daté d'aujourd'hui, une traduction partielle (et partiale) de cet article, avance l'idée que Pollock dévoile ici le rôle dévolu à la Turquie par la coalition Américano-Israélienne, fort mécontente du rôle joué par Erdogan et Davudoglu dans le conflit du nucléaire iranien, en passant par dessus la tête d'Israel et des Etats-Unis.
Soit, mais ne faudra-t-il pas aussi s'interroger depuis son accession au pouvoir, avec le soutien de l'occident et des milieux liés à Israel, le rôle joué par ce même Erdogan qui s'emploie à faire de la Turquie une puissance "islamique modérée" capable d'assumer le leadership du monde musulman? Pour être efficace, et surtout crédible, ne fallait-il pas s'éloigner progressivement de la laïcité? N'y a t-il pas eu un dérapage quelque part? L'Histoire est riche d'enseignements concernant le "déclin" et la "chute" des valets qui ont voulu se substituer aux maîtres....On est en droit de s'interroger : "pour qui sonne le glas"?.....Erdogan et Cie ne sont ils pas en passe d'entrainer la Turquie dans une guerre à l'intérieur et à l'extérieur du pays, et dans une impasse totale irrémédiable dans leur propre chute??? C'est également la question que se pose Kiymet Nadir Bindebir cité par notre ami Cengiz Han dans l'article qui montre qu'il était impossible que la flottille appareille sans le consentement voire à l'instigation des dirigeants AKP....

_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8145
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 04 Juin 2010 0:08    Sujet du message: Répondre en citant

Non Rasko, votre antipathie pour AKP vous aveugle. Vous avez toutes les raisons pour critiquer l'organisation de cette "flotille" mais n'empêche ce qu'a fait le pouvoir de l'état hébreu est totatlement inadmissible.

C'est Netanyahou qui est hypocrite en déclarant :
Citation:

Il dit avoir posé une question simple aux leaders internationaux qui ont fait part de leur mécontentement : "Qu'auriez vous fait ? Comment vos soldats se seraient comportés en pareille circonstance ?


Je ne suis pas spécialistes mais si qq navires de guerre d'Israël bloquaient la route à la flotille qu'aurait pu faire les navires, Marmara aurait-il foncé sur ces navires de guerre...

Non cette intervention de cette manière n'a aucune justification, montre bien que l'état hebreu avec se gouvernement perd les pédales et c'est très dangereux...

La violence alimente la violence...

Et grâce à cette opération les faucons ont gagné.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
narine
Spammer
Spammer


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 683

MessagePosté le: 04 Juin 2010 1:47    Sujet du message: Répondre en citant

Ne soyez pas naïf !! Cela ne fera pour vous que deux fois !
Je vous conseille de lire le texte de journaliste turc Fatih Cekirge qui souligne comment l’Israël planifiait de coller et ressortir ce visage de l’islamisme radical en Turquie avec cette dernière opération.
Il est plausible quand on pense au rôle considérable d’Israël dans la création et le développement du Hamas pour contrer l’OLP…
(Voir le livre de Charles Enderlin "Le grand aveuglement" si vous le trouvez !)
N’est-ce pas qu’il faut diviser pour régner en maître !?
Donc il y avait, et il ya toujours à peu près un même scénario pour la Turquie qui a bouchonné (avec l’aide de Brésil) l’attaque presque imminent d’Iran mais qui est humiliée !
Les biens pensants de la moralité passent des sanctions pour l’Iran pour légitimer la frappe devant l’opinion public, mais les intouchables restent toujours des intouchables et investissent massivement sur une société hiérarchisé de la pauvreté et de l'ignorance de l’immense marché de l’islamisme radical.
Une société garder au bord de la famine est plus facilement gouvernable.
C’est l'effort de guerre des biens pensants moralisateurs qu’ils ont même l’expression de tous les jours qui vous dit « à la guerre comme à la guerre » pour récompenser vos sueurs quotidiennes.
Bref, pour exporter la guerre qui est un produit comme le pain quotidien pour certains, il faut des adversaires, des ennemies à financer.
Fatih Cekirge s’en prend d’ailleurs au chef éditeur du journal Wall Street Robert Pollock...Le meilleur bien pensant qui écrit à l’opinion public du journal Wall Street !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
narine
Spammer
Spammer


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 683

MessagePosté le: 04 Juin 2010 1:59    Sujet du message: Répondre en citant

Raskolnikoff a écrit:
Israël confronté à "l'hypocrisie internationale"
03/06/2010
JPost.fr

...

Il a également rappelé que le Hamas était déjà en mesure de frapper de nombreuses villes israéliennes telles qu'Ashkelon, Beersheva, et même Tel-Aviv. Et il devrait être en mesure de frapper Jérusalem très bientôt.

"L'Europe risquerait d'être une nouvelle cible pour le Hamas"

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1275377882022&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull


Tiens voilà que Netanyahou menace l’Europe avec son propre arme…
N’est-ce pas que la guerre est exportable !?
Quelle supériorité !? Ils sont vraiment au-dessus des lois et des droits internationaux!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 04 Juin 2010 2:14    Sujet du message: Répondre en citant

murat_erpuyan a écrit:


C'est Netanyahou qui est hypocrite en déclarant :

Il dit avoir posé une question simple aux leaders internationaux qui ont fait part de leur mécontentement : "Qu'auriez vous fait ? Comment vos soldats se seraient comportés en pareille circonstance ?


J'ai adoré le "qu'auriez-vous fait à ma place?" quel manque d'imagination et d'options !

Moi, à sa place je les aurais neutralisés et je les aurais placés dans dans un hôtel de luxe tous frais payés, j'aurais fait venir des journalistes qui n'auraient sûrement pas été dupes mais certainement amusés je les aurais entourés d'égards et j'aurais neutralisé toute cette tension et ces propos grandiloquents et je les aurais fichus dehors en agitant un mouchoir et on en aurait tous rigolé un bon coup.

Mais comme je l'ai dit, je n'en attends pas tant de Bibi... par rapport à ses capacités, les mettre au trou aurait aurait déjà constitué un choix bien créatif. C'est d'ailleurs le genre de traitement qui correspond à peu près au délit commis et même là, c'est peut-être encore un peu fort en soi alors imaginez-vous un pardon neuf meurtres!!!!

Mais finalement, et c'est cela qu'il faut retenir, les médias ont tort de focaliser dans cette affaire sur le côté "coup médiatique" et en faire une question récursive du gouvernement AKP. Bien sûr que c'est une opération visant l'opinion, tout le monde s'en doute mais en soi cela n'est pas du tout l'objet et je pense que l'opinion mondiale s'en fiche.

Ce qu'il faut voir dans cette opération, c'est qu'ils ont cherché et réussi à obtenir la démonstration publique que la réputation d'Israël d'être un pays brutal, oppresseur, raciste et voyou n'est pas usurpée, qu'aujourd'hui ce sont les palestiniens, demain, cela peut être n'importe qui et d'ailleurs "voyez ce bateau humanitaire que nous avons testé pour voir comment ils réagiraient ils l'ont assailli en tuant des passagers non armés et il y avait dans ce bateau toutes sortes de nationalités ce qui prouve que ce qu'ils font aux gazaouis, ils sont prêts à le faire à n'importe qui."

Et cela, Netanyahu leur a donné sur un plateau parce-qu'il "ne savait pas quoi faire d'autre". Laissez-moi vous dire, Cher ami, si vous ne savez pas quoi faire d'autre, vous feriez peut-être mieux de laisser des gens un peu plus imaginatifs gouverner à votre place.

Parfois je me demande s'ils n'ont pas manigancé tout cela ensemble RTE, Netanyahu et peut-être Obama autour d'une table. C'est un peu gros tout cela!


Dernière édition par Cyberturc le 04 Juin 2010 2:37; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
narine
Spammer
Spammer


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 683

MessagePosté le: 04 Juin 2010 2:37    Sujet du message: Répondre en citant

Cyberturc a écrit:

...
Parfois je me demande s'ils n'ont pas manigancé tout cela ensemble RTE, Netanyahu et peut-être Obama autour d'une table.



Eh bien !! Voilà où je voulais en venir.
C’est bien plausible ceci…
Disons que les intouchables s’amusent entre eux et que pour eux c’est la série de la « croisière qui s’amuse ». Dans tous les cas, il est indéniable que le gouvernement turc d’AKP a beaucoup de sympathie pour les militants islamistes radicaux.
Vous vous souvenez plus des talibans financés par les américaines contre les Russes non plus dans ces affaires n’est-ce pas !?
Pendant longtemps on se demandera pourquoi et comment ils ont inventé ‘la terreur’ comme adversaire pour faire leur sale guerre. Et Erdogan aussi, il fait parti du club.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 04 Juin 2010 9:47    Sujet du message: Répondre en citant

Jérusalem Post (édition française)

Témoignage exclusif d'un commando de la Marine
04/06/2010
Yaakov Katz

Quand le lieutenant S. atterri d'un hélicoptère de l'armée à bord du navire turc "Mavi Marmara" lundi matin, il ne s'attend pas à se retrouver au milieu de ce qu'il appelle "un champ de bataille", devant faire face à un groupe de "mercenaires sanguinaires".

Les commandos Shayetet descendus à bord du bateau turc étaient donc attendus par "une foule de mercenaires". S. raconte qu'en regardant sur les côtés du navire, il aperçoit trois de ses commandants jonchant sur le sol, blessés - un premier blessé par un coup de feu à l'estomac, un deuxième au genou, le troisième, inconscient, aura le cerveau fracturé par un coup porté par une barre en métal.
S., prochain soldat à arriver sur les lieux, n'est pas novice : trois ans et demi de service dans l'une des meilleures unités de l'armée israélienne : Shayetet. Il prend donc les choses en mains, créé un périmètre de sécurité avec d'autres soldats pour tenter de porter secours aux blessés. Il créé ensuite, avec ses hommes, un second périmètre de sécurité et sort son 9 mm pour protéger ses camarades blessés et disperser les "activistes". Et tout cela, une minute et demi après son arrivée à bord du "Mavi Marmara".

"Des mercenaires sanguinaires"


Les attaquants ont déjà dérobé deux revolvers et tirent sur eux sans arrêt. En face de plus d'une dizaine de mercenaires et convaincus que leurs vies sont en danger, S. et ses frères d'armes décident d'ouvrir le feu. Seul, S. tuera six personnes. Ses collègues, trois autres. Jeudi, S. a rencontré une équipe du Jerusalem Post au nord d'Israël dans une base militaire du commando Shayetet pour une interview exclusive. "Quand j'ai atteint le pont du bateau, j'ai immédiatement été attaqué par des gens munis de battes, de barres en métal, etc…", explique S. "Ils étaient, sans nul doute, des terroristes. Je pouvais distinguer la rage du meurtre dans leurs yeux et je sentais qu'ils s'apprêtaient à nous tuer."

S. n'a rien d'un héros. Bien bâti, comme tous les soldats du commando Shayetet, il parle avec douceur et est avare de mots. Mais son commandant, le lieutenant-colonnel T. comble les blancs. "S. a fait un travail remarquable", explique T. "Il a stabilisé la situation et a réussi à immobiliser six terroristes."

Des terroristes islamistes déguisés en activistes pacifistes

Les premiers résultats des enquêtes réalisées suite à l'opération de la Marine israélienne à bord du "Mavi Marmara" ont conclu à la mort de neuf passagers, plus d'une trentaine de personnes ont été blessées. Les commandos ont été attaqués par un groupe de mercenaires entraînés, dont la plupart ont été trouvés sans carte d'identité et détenant d'importantes sommes d'argent.
Vingt mercenaires étaient répartis sur le pont supérieur du bateau, a déclaré l'armée. Ils portaient tous des masques à gaz, des gilets pare-balles et étaient armés de battes, frondes, barres de métal, couteaux ou de grenades incapacitantes.

Selon les commentaires de l'armée israélienne, la détention de ce genre d'armes était partie intégrante d'une stratégie ayant pour but de ne pas montrer au grand jour l'identité terroriste et violente de ces prétendus "activistes pacifistes".

Néanmoins, l'armée suspecte le groupe de détenir leurs armes propres. Les experts à bord du bateau ont trouvé des douilles ne provenant pas des armes utilisées par les commandos de la marine. Le capitaine turc du navire a également avoué aux autorités israéliennes que les "mercenaires" avaient jeté leurs armes par delà le bateau après que l'armée a pris contrôle du navire. T. s'est rendu compte du niveau d'organisation et d'entraînement du groupe ("pareil à des militaires") lorsqu'ils se sont mis à lancer des grenades paralysantes et à tirer des coups de feu. "Ils n'ont marqué aucune hésitation", explique t-il. "Des gens normaux, de simples activistes, en auraient eue." Chaque équipe de "mercenaires" était équipée de moyens de communication perfectionnés pour se passer des messages entre eux.

Selon le ministère de la Défense, certains membres du groupe étaient des éléments appartenant au Djihad international et ont bénéficié d'entrainements en Afghanistan ou au Pakistan.

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1275377883089&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8145
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 04 Juin 2010 10:31    Sujet du message: Répondre en citant

"le cerveau fracturé par un coup de bâton en fer" oui oui, il n'avait pas de casque ce soldat il y est allé en t-shirt & short...

Tout ça laissons passer...

En effet, ne pouvant pas imaginer le pouvoir de l'état hébreu aussi bête j'ai tendance à me ranger du côté de narine... Tout ça c'est calculé...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.