Warning: htmlspecialchars(): charset `ISO-8859-9' not supported, assuming utf-8 in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/viewtopic.php on line 388

Warning: htmlspecialchars(): charset `ISO-8859-9' not supported, assuming utf-8 in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/viewtopic.php on line 510
Association A TA TURQUIE
   
30 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2156

Actuellement :
Visiteur(s) : 30
Membre(s) : 0
Total :30

Administration


  Derniers Visiteurs

laroserouge : 07h50:06
murat_erpuyan : 21h08:26
cengiz-han : 21h47:23
Georges : 1 jour, 12h39:20
Philippe : 1 jour, 23h57:24


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Enseignement du turc en France
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Enseignement du turc en France
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La langue turque et son apprentissage
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8148
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 31 Oct 2009 2:18    Sujet du message: Enseignement du turc en France Répondre en citant

J'avais déjà précisé ça dans le post :
http://www.ataturquie.asso.fr/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&t=4793&t=4793&sid=a2da76729a9d5e7976aea4a4679f21db

Mais je dois répéter, puisque je suis dépassé par les MP des élèves qui me posent toute sorte de questions.

Insaf/Pitié, je ne peux répondre à tous les élèves de France ayant opté le turc pour le bac ou bts. C'est au delà de mes capacités. Désolé.
Consultez bien les posts de ce forum, si vraiment vous n'avez pas de réponse posez votre question ici...


Dernière édition par murat_erpuyan le 11 Juin 2016 18:34; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8148
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 29 Mar 2011 1:32    Sujet du message: Répondre en citant

Mais rien à faire tout le monde souhaite un traitement particulier !
Pourtant la quasi totatlité des questions ont une réponse ici!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yaser52
Newbie
Newbie


Inscrit le: 14 Déc 2012
Messages: 9
Localisation: LIMONEST

MessagePosté le: 14 Déc 2012 22:51    Sujet du message: LV2 TURC - ENSEIGNEMENT AGRICOLE Répondre en citant

Merhabalar, Selamlar,

Sizlere buyuk bir konudan bahsedicem, sizin sayenizde sesimin duyulcagina inaniyorum. J'ai fais beaucoup de recherche depuis le début de l'année, cependant, je n'ai pas de réponse à ma question.

Je vous comprend, je vous respecte, mais mon cas est très particulier, j'ai vraiment besoin de votre aide.

Etudiant en 2ème année de BTSA Technico-Commercial, à l’institut Sandar de Limonest. Je vais vous faire part de ma préoccupation au sujet de la langue vivante turc à l’enseignement agricole qui est d’une part non reconnu, et d’autre part m’interdit de passé les épreuves.

J'ai fais beaucoup de démarche auprès de mes responsables, et eux qui ont fait des démarches de leurs côtés à leurs supérieurs, mais la réponse est formellement négative sans raison valable, sans texte administrative, bref c'est une sorte de discrimination.

Quelques professeurs m'on proposé d'écrire une lettre au Consulat général de la Turquie, pour que le consul de Lyon envoie une lettre à la DIRECTION GÉNÉRAL DE L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE, et expliquer qu'il y a un problème avec un citoyens franco-Turc, une discrimination, la non reconnaissance de la langue turc et l'interdiction de passé les épreuves.

L'objectif serait légalité de traitement entre l’éducation national et l’enseignement agricole et connaitre les raisons du non formel qui interdit de passé les épreuves avec la langue turc
Je vous invite à nous mobiliser face à cette discrimination qui est à l’encontre de nos confrères, les futurs étudiants et lycéens.

PS (très important car beaucoup de confusion) :
L'enseignement agricole qui dépend du ministère de l'Agriculture, dispose d'une direction générale de l'enseignement et de la recherche.
Le ministre de l'agriculture est conseillé, en la matière, par le Conseil national de l'enseignement agricole et, pour le supérieur, par le conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche agricole, agroalimentaire et vétérinaire. Le Conseil national de l'enseignement agricole est représenté par un membre au sein du Conseil supérieur de l'éducation.

Benim tek istegim : C'est passer une épreuve terminal en Turc et que la note soit reconnu pour le diplôme. Donc pour cela il faut la préparation d'un protocole d'entente entre Un professeur turc de l'éducation nationale et l'établissement où je suis actuellement, pour que ce professeur puisse me faire passer et corriger cette épreuve.
Dans l'enseignement agricole il n'y a pas de professeur de Turc. C'est pour cela qu'il faut faire appel à un professeur de turc de l'éducation nationale, dont j'ai déjà trouvé.

Yaser BILGILI
274 Chemin du bois d’ars
69760 LIMONEST
0630448953
mobilisationlanguevivanteturc@gmail.com

Pour résoudre ce problème j'aimerai écrire une lettre : Au consul général de la Turquie de Lyon ou l'ambassade de la Turquie, une lettre à la CNED, une lettre mairie de lyon, une lettre à la DGER, une lettre à la CNEAP, une lettre à la SNETAP FSU, à l'inspecteur général de turc, Stéphane de TAPIA, et à l'inspection de l'enseignement agricole, tout cela avec accusé de réception.

Eger bugun size yaziyorsam, sizin desteginiz almak icin .. Car moi seul, je ne pense pas que je pourrai faire grand chose, car il faut que mes lettres soit officiel, signé également pas des grand organismes reconnu.

Radio Mit, ataturquie, l'Union Etudiant Turque lyon, l'inspecteur général de Turc Stéphane de TAPIA, quelques professeur de turc sont aux courant de la situation..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chipidou
Newbie
Newbie


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 26
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 17 Déc 2012 12:31    Sujet du message: Re: A l'attention particulières des élèves de turc !!! Répondre en citant

murat_erpuyan a écrit:
J'avais déjà précisé ça dans le post :
http://www.ataturquie.asso.fr/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&t=4793&t=4793&sid=a2da76729a9d5e7976aea4a4679f21db

Mais je dois répéter, puisque je suis dépassé par les MP des élèves qui me posent toute sorte de questions.

Insaf/Pitié, je ne peux répondre à tous les élèves de France ayant opté le turc pour le bac ou bts. C'est au delà de mes capacités. Désolé.
Consultez bien les posts de ce forum, si vraiment vous n'avez pas de réponse posez votre question ici...


Le ministère ne peut mettre en place un examen pour tous les cas particuliers. Soit vous entrez dans les conditions d'examen, sinon rien à faire.
Moi, je fais du dessin et je veux une épreuve en turc en relation avec le dessin. Impossible.

En France, il n'y a que quelques profs de turc et ils ne peuvent pas exaucer tous les souhaits et désirs des élèves.

On ne va pas créér un sujet pour un élève qui suit une formation agricole alors que la plupart des sections n'ont plus de turc aux examens.
Il n'y a plus de turc en BTS industriel.

Le turc en BTS ne rapporte guère de points. En LV2, c'est coefficient 1.
Le turc ainsi que le français sont jugés. Avoir un 14 signifie avoir 4 points. Je ne pense pas qu'on ait son BTS grâce à ces 4 points !

Si l'inspecteur général de turc pouvait résoudre tous les problèmes, cela serait fantastique mais il lui faudrait des journées de 72h et encore. De plus, cela se saurait.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8148
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 19 Déc 2012 16:38    Sujet du message: Répondre en citant

L'essentiel est dit dans le message précédent.
Le tableau qui figure dans la contribution "FAQ à propos des épreuves de BTS langue turque" montre la position de la langue turque dans les diverses spécialités de BTS.

Il existe une reformulation de l'enseignement des LV en France. Souvent des considérations autres que pédagogique, telles le souci de faire des économies entre en jeu.

L'année dernière ici même j'ai crié haut et fort : le turc disparait dans l'enseignement de BTS. Personne n'a bougé le doigt !

C'est une autre raison de la disparition lente de turc dans l'enseignement. Il n'y a pas de demande pour l'enseignement de cette langue. On rappelle de turc seulement en terminal pour remplacer LV1 espérant obtenir une meilleure note. Mais compte tenu de la faiblesse de la transmission de cette langue loin de sa mère patrie implique des faiblesses dans la maitrise de langue turque.

Dans l'écriture du jeune qui a déposé le message est un bel exemple. Il a fait des fautes impardonnables, bon c'est parce que c'est sur internet!

En résumé en l'absence d'intérêt pour la langue turque risque, celle-ci va disparaître dans l'enseignement secondaire.

D'ailleurs c'est pareil au niveau universitaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chipidou
Newbie
Newbie


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 26
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 19 Déc 2012 22:52    Sujet du message: Répondre en citant

murat_erpuyan a écrit:
L'essentiel est dit dans le message précédent.
Le tableau qui figure dans la contribution "FAQ à propos des épreuves de BTS langue turque" montre la position de la langue turque dans les diverses spécialités de BTS.

Il existe une reformulation de l'enseignement des LV en France. Souvent des considérations autres que pédagogique, telles le souci de faire des économies entre en jeu.

L'année dernière ici même j'ai crié haut et fort : le turc disparait dans l'enseignement de BTS. Personne n'a bougé le doigt !

C'est une autre raison de la disparition lente de turc dans l'enseignement. Il n'y a pas de demande pour l'enseignement de cette langue. On rappelle de turc seulement en terminal pour remplacer LV1 espérant obtenir une meilleure note. Mais compte tenu de la faiblesse de la transmission de cette langue loin de sa mère patrie implique des faiblesses dans la maitrise de langue turque.

Dans l'écriture du jeune qui a déposé le message est un bel exemple. Il a fait des fautes impardonnables, bon c'est parce que c'est sur internet!

En résumé en l'absence d'intérêt pour la langue turque risque, celle-ci va disparaître dans l'enseignement secondaire.

D'ailleurs c'est pareil au niveau universitaire.


En fait, vous les élèves turcs êtes fautifs. Comme c'est écrit dans le message précédent, vous ne pensez au turc qu'au moment du bac et ceci pour avoir des points.
En fait, la langue turque ne vous intéresse que pour vos points et non pas pour sa beauté ou pour ne pas oublier votre langue maternelle.
Vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis. De plus, votre comportement fait que la langue turque risque de disparaître de l'enseignement en France du fait du peu d'intérêt porté par un grand nombre de personnes dont vous faites parfois partie.
Le turc a déjà disparu d'un grand nombre de BTS, c'est dommage.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yaser52
Newbie
Newbie


Inscrit le: 14 Déc 2012
Messages: 9
Localisation: LIMONEST

MessagePosté le: 21 Déc 2012 16:46    Sujet du message: Répondre en citant

J' invites tout le monde à écrire à l'Ambassade de Turquie d'ici la fin de l'année civile.

Sizi duyarli olmaya davet ediyorum. Veliler, aileler, ogretmenler, is adamlari, ogrenciler, size sesleniyorum, eger Turkce dilinin fransa egitiminde yer almasini istiyorsaniz, lutfen biraz zaman ayirip turk elciligine mektup yazmanizi dilyorum.

Voici une lettre d'une professeur de Turque pour l'ambassade de la Turquie :

A Son Excellence Monsieur …………………………..
Ambassadeur de Turquie En France

Objet : la langue turque aux examens et concours de l’enseignement supérieur en France.

Monsieur l’Ambassadeur,

Je suis professeur de Lettres Modernes dans l’Education Nationale française et je rencontre de nombreux étudiants franco-turcs, qui ont souvent suivi les cours d’ELCO, et qui voudraient bien choisir la langue turque comme option dans les concours et examens qu’ils préparent. Ces jeunes étudiants se plaignent de l’impossibilité d’un tel choix. Malgré leurs efforts, malgré des démarches administratives diverses, ils se heurtent à un refus de la part de leur établissement.
Moi-même, lors de mes études, il m’a été impossible de choisir le turc au CAPES de Lettres et à l’Agrégation. L’argument avancé par l’Education Nationale française était qu’on ne pouvait proposer une épreuve pour un seul candidat.
Or, heureusement, le nombre d’étudiants franco-turcs est en croissance. Ils ne sont plus des cas isolés dans les universités. De plus, le turc est bien plus répandu dans le monde que certaines langues bien rares qui pourtant sont proposées dans les concours. Sans doute les représentants de ces langues se sont-ils battus pour arriver à imposer leur langue d’origine.
Les enfants turcs commencent souvent leur scolarité en France avec un handicap linguistique et au moment où ils pourraient enfin transformer ce handicap en avantage, ils se voient refuser cet avantage.
Je me permets donc de vous écrire, Monsieur l’Ambassadeur, pour demander votre aide. Sans l’intervention des autorités turques, nous n’arriverons pas donner à la langue turque toute la place qu’elle mérite dans l’Education Nationale.
Que pouvez-vous faire pour nous aider dans ce domaine ? Y a-t-il déjà des démarches qui ont été entreprises pour proposer le turc dans les examens et concours ? Que puis-je répondre aux étudiants qui me demandent conseil ?

Dans l’espoir que ce courrier retiendra votre attention, je vous prie d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’assurance de ma respectueuse considération.

Voici une autre lettre que vous pouvez envoyer :

Objet : la langue turque aux examens et concours de l’enseignement supérieur en France.

Excellence,

Je suis étudiant en……… . Pour mes examens de fin d’année, je dois prendre une langue vivante (préciser si c’est à l’écrit ou à l’oral). J’ai certes étudié l’anglais (l’allemand…) dans mon cursus scolaire, mais c’est le turc, ma langue maternelle, que je voudrais choisir en option.
Or, l’université …….. ne m’offre pas la possibilité d’un tel choix. Alors que le turc est une langue parlée par plus de 150 millions de personnes et que la Turquie est un pays dont l’importance économique et diplomatique est indéniable, j’ai du mal à comprendre pourquoi je ne peux pas choisir cette langue aujourd’hui dans mes études.
Le turc restera-t-il toujours pour moi la langue de la maison qu’il ne faut surtout pas parler à l’extérieur ? Ne mérite-t-il pas en France un statut plus important ?
Je me permets donc de vous écrire, Excellence, pour demander votre aide. Que puis-je proposer à mon établissement pour que l’on m’autorise à choisir la langue turque ?

En espérant que ce courrier retiendra votre attention, je vous prie d’agréer, Excellence, l’assurance de ma respectueuse considération.

Ci dessus : Lettre type pour étudiants. Des parents peuvent aussi écrire en reprenant des arguments pour dire qu'ils aimeraient que leurs enfants aient la possibilité d'étudier la langue turque dans le secondaire comme dans les études supérieurs.

Constat : il n'y a que les Arméniens qui arrivent à mobiliser les Turcs de France !!!

Donc non je pense pas que les eleves, étudiant etc son fautif et CHIPIDOU, moi je ne parle pas d'un cas particulier, je fais en sorte que la langue turc soit reconnu dans l'enseignement agricole, donc ton exemple sur le dessin est hors cadre... ! En France, il y a beaucoup de prof turque, donc je sais pas comment tu te permet de dire qu'il y a peu de prof ?

Si ces 4 points sont très important pour l'obtention du bts ou d'une mention !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chipidou
Newbie
Newbie


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 26
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 21 Déc 2012 23:07    Sujet du message: Répondre en citant

Que de fautes de français !!!!

Tout d'abord, si la personne est professeur de lettres modernes, elle ne peut être prof de turc, soyez un peu cohérent dans vos propos.

Mais à votre place, j'écrirais aussi à François Hollande, il va résoudre les problèmes isolés. Tout comme l'ambassadeur de Turquie qui n'a rien d'autre à faire.

En France, il y a 6 professeurs certifiés qui travaillent pour l'éducation nationale, 6 !!
D'où sortez-vous votre grand nombre de profs de turc et non pas prof turc ?

Les Elco ne préparent nullement pour le bac ou le BTS.



yaser52 a écrit:
J' invites tout le monde à écrire à l'Ambassade de Turquie d'ici la fin de l'année civile.

Sizi duyarli olmaya davet ediyorum. Veliler, aileler, ogretmenler, is adamlari, ogrenciler, size sesleniyorum, eger Turkce dilinin fransa egitiminde yer almasini istiyorsaniz, lutfen biraz zaman ayirip turk elciligine mektup yazmanizi dilyorum.

Voici une lettre d'une professeur de Turque pour l'ambassade de la Turquie :

A Son Excellence Monsieur …………………………..
Ambassadeur de Turquie En France

Objet : la langue turque aux examens et concours de l’enseignement supérieur en France.

Monsieur l’Ambassadeur,

Je suis professeur de Lettres Modernes dans l’Education Nationale française et je rencontre de nombreux étudiants franco-turcs, qui ont souvent suivi les cours d’ELCO, et qui voudraient bien choisir la langue turque comme option dans les concours et examens qu’ils préparent. Ces jeunes étudiants se plaignent de l’impossibilité d’un tel choix. Malgré leurs efforts, malgré des démarches administratives diverses, ils se heurtent à un refus de la part de leur établissement.
Moi-même, lors de mes études, il m’a été impossible de choisir le turc au CAPES de Lettres et à l’Agrégation. L’argument avancé par l’Education Nationale française était qu’on ne pouvait proposer une épreuve pour un seul candidat.
Or, heureusement, le nombre d’étudiants franco-turcs est en croissance. Ils ne sont plus des cas isolés dans les universités. De plus, le turc est bien plus répandu dans le monde que certaines langues bien rares qui pourtant sont proposées dans les concours. Sans doute les représentants de ces langues se sont-ils battus pour arriver à imposer leur langue d’origine.
Les enfants turcs commencent souvent leur scolarité en France avec un handicap linguistique et au moment où ils pourraient enfin transformer ce handicap en avantage, ils se voient refuser cet avantage.
Je me permets donc de vous écrire, Monsieur l’Ambassadeur, pour demander votre aide. Sans l’intervention des autorités turques, nous n’arriverons pas donner à la langue turque toute la place qu’elle mérite dans l’Education Nationale.
Que pouvez-vous faire pour nous aider dans ce domaine ? Y a-t-il déjà des démarches qui ont été entreprises pour proposer le turc dans les examens et concours ? Que puis-je répondre aux étudiants qui me demandent conseil ?

Dans l’espoir que ce courrier retiendra votre attention, je vous prie d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’assurance de ma respectueuse considération.

Voici une autre lettre que vous pouvez envoyer :

Objet : la langue turque aux examens et concours de l’enseignement supérieur en France.

Excellence,

Je suis étudiant en……… . Pour mes examens de fin d’année, je dois prendre une langue vivante (préciser si c’est à l’écrit ou à l’oral). J’ai certes étudié l’anglais (l’allemand…) dans mon cursus scolaire, mais c’est le turc, ma langue maternelle, que je voudrais choisir en option.
Or, l’université …….. ne m’offre pas la possibilité d’un tel choix. Alors que le turc est une langue parlée par plus de 150 millions de personnes et que la Turquie est un pays dont l’importance économique et diplomatique est indéniable, j’ai du mal à comprendre pourquoi je ne peux pas choisir cette langue aujourd’hui dans mes études.
Le turc restera-t-il toujours pour moi la langue de la maison qu’il ne faut surtout pas parler à l’extérieur ? Ne mérite-t-il pas en France un statut plus important ?
Je me permets donc de vous écrire, Excellence, pour demander votre aide. Que puis-je proposer à mon établissement pour que l’on m’autorise à choisir la langue turque ?

En espérant que ce courrier retiendra votre attention, je vous prie d’agréer, Excellence, l’assurance de ma respectueuse considération.

Ci dessus : Lettre type pour étudiants. Des parents peuvent aussi écrire en reprenant des arguments pour dire qu'ils aimeraient que leurs enfants aient la possibilité d'étudier la langue turque dans le secondaire comme dans les études supérieurs.

Constat : il n'y a que les Arméniens qui arrivent à mobiliser les Turcs de France !!!

Donc non je pense pas que les eleves, étudiant etc son fautif et CHIPIDOU, moi je ne parle pas d'un cas particulier, je fais en sorte que la langue turc soit reconnu dans l'enseignement agricole, donc ton exemple sur le dessin est hors cadre... ! En France, il y a beaucoup de prof turque, donc je sais pas comment tu te permet de dire qu'il y a peu de prof ?

Si ces 4 points sont très important pour l'obtention du bts ou d'une mention !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8148
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 23 Déc 2012 1:07    Sujet du message: Répondre en citant

dernier message de yaser52 nécessite quelques clarifications.

Les ELCO sont gérés par des accords bilatéraux entre la France et le pays concerné. Ce ne sont pas des cours de l'Education nationale française et concerne à priori l'école primaire.

Ici nous discutons de la langue turque qui fait partie des LV enseignées aux collèges ou aux lycées.

Donc ces cours sont assurés par des enseignants du Ministère de l'éducation nationale française.

La sollicitation auprès de l'Ambassadeur de Turquie n'a pas de sens. Naturellement les autorités turques peuvent / doivent soutenir l'enseignement de turc en France; mais l'interlocuteur est la France, les autorités françaises. En premier lieu le Ministre de l'éducation nationale.

Encore une fois, les élèves d'origine turcs se rappellent de l'existence de ces cours qu'à la dernière seconde... Et c'est trop tard.

Il n'y a pas de demande auprès des recteurs d'académie pour suivre les cours de turc.

Un exemple flagrant est Metz. Le potentiel pour le turc est énorme et l'Académie de Nancy-Metz pourrait avoir les moyens pour répondre à cette demande. Mais elle n'existe pas.

Il y a quelques années grâce à une sorte de forcing le lycée Louis Vincent avait accepté de servir d'établissement d'accueil, au bout de quelques années, vu les effectifs, on a trouve un prétexte pour ne pas continuer. Et personne n'a protesté quoi que soit...

Voilà "aglamayan çocuga meme vermezler"!

Quant à l'Université. A titre d'exemple à la faculté de lettres de Nancy, l'enseignement de nombreuses langues est dans les programmes, mais la langue turque ne figure pas dans cette liste bien fournie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yaser52
Newbie
Newbie


Inscrit le: 14 Déc 2012
Messages: 9
Localisation: LIMONEST

MessagePosté le: 25 Jan 2013 0:30    Sujet du message: Répondre en citant

Chipidou, j'ai l'impression de vous connaitre, vous n'étiez pas professeur un moment ?

Chipidou vous êtes la pour aider, ou rabaisser ? C'est quoi votre objectif ?

Oui, s'il le faut j'écrirais même à Francois Hollande, rien m'enpéchera de le faire. Il faut remonter le problème, pour que tout le monde soit conscient que cette langue disparaît dans l'enseignement de l'éducation nationale et l'enseignement agricole, public ou privée.

Objectif :

- Empêcher l'enseignement du turc de disparaître de la carte scolaire.

- Restructurer l'offre pour commencer à la faire progresser.

Chipidou, si vous êtes consciente qu'il y un sujet inquiétant par rapport à la langue turc, pourquoi ne fait vous rien?
Quelles sont vos actions pour promouvoir la langue turc ?
S'il y a que 6 professeurs certifiés, pourquoi n’insistez pas vous auprès des jeunes, des étudiants à devenir professeur de turc en France ?

Je sais très bien que les ELCO ne préparent le bac ou le bts. C'est pas vous qui allez me l'apprendre.
D'ailleurs, pourquoi vous cachez votre identité ?

Soyez un peu polie avec vos correspondants, moi je ne m'exclame pas. Donc un peu de respect svp

et si vous voulez que la langue TURC soit reconnu ayez en moins cette motivation de signé cette pétition :

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/enseignement-de-l-education-nationale-et-l-enseignement-agricole-reconnaissance-des-langues-aux-concours-et-aux-examens?utm_campaign=autopublish&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition&utm_source=share_petition&utm_medium=url_share&utm_campaign=url_share_before_sign

Respectueusement CHIPIDOU

Yolunuz acik olsun !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yaser52
Newbie
Newbie


Inscrit le: 14 Déc 2012
Messages: 9
Localisation: LIMONEST

MessagePosté le: 25 Jan 2013 0:36    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je pense à mon avenir, je pense à mes confrères, je pense l'heure de la mondialisation des cultures et du commerce, aux langues étrangères.

Je ne fais pas ça que pour moi.. Je veux être un acteur, un mobilisateur, pour la reconnaissance de la langue turc en France et pour empêcher toute disparations.

J'ai de très grand contacts. Ben vatanima hizmet ediyorum, buna kimse karsi cikamaz. Je vais me battre contre les administrations francaise.


Çalýþmak, herþeyi fetheder. Çalýþmayana Allah yardým etmez
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8148
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 25 Jan 2013 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

Alors là, le proverbe turc colle bien :
"Dogru soyleyeni dokuz koyden kovarlar"

Vous en prenez à Chipidou ! Qu'est-ce qu'elle a dit cette personne? Que la vérité. Quand les cours de turc sont délaissés quand il n'y a pas de demande, pourquoi voulez vous que l'administration recrute.
Concernant BTS il y a qq temps, j'avais ouvert un sujet : le turc disparait de BTS. Qui a réagi?

Il n'y a même pas l'entraide de ces dernières années, avant au moins quelques élèves venaient échanger leur connaissance ou des informations... Même cela est finie...

Votre pétition a été signée, jusqu'à présent, seulement par 50 personnes !?

Once igneyi kendimize batiralim, sonra çuvaldizi baskasina batiririz...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yaser52
Newbie
Newbie


Inscrit le: 14 Déc 2012
Messages: 9
Localisation: LIMONEST

MessagePosté le: 25 Jan 2013 19:12    Sujet du message: Répondre en citant

Chipidou bazi yerlerde dogrulari soyluyor, hakkinini alamam. Lakin, bazen sanki turkleri dusurme gibi cabasi var diye dusunuyorum.

Une façon de rabaissement et d'énervement.

Je comprend toute à fait que beaucoup de turc ne se préoccupe de cela (disparition de la langue turc en France), je pense qu'ils ont des choses plus importante dans leurs vie.

Murat hocam, c'est bien beaux d'ouvrir des sujets de discussions par rapport à la disparation de la langue turc, tout le monde ne voit pas forcément ce sujet, il faut le médiatiser, faire des plus grandes démarches auprès des administrations ou d'autre associations turc, afin de se mobiliser.

Un simple sujet sur un forum, on aura jamais la certitude que tous le monde le lis.

Hocam, ben elimden geleni yapiyorum, vous qui avez une association vous pouvez peser lourd auprès des administrations ou auprès des hommes politiques turc, votre requête sera forcement plus officiel.

La population Turc a encore beaucoup d'effort à faire, comme vous le dites il n'y pas d'entraide, de solidarité et d'inquiétude face au problèmes qui les concernent.

Ma pétition aura j'espère les 100 signatures, mais cela ne se fait pas en 3 jours.

Hocam ben sizi suclamiyorum, dogrular ve gercekler var, sonucta hepimiz insaniz, hepimizin zaafi, hatasi vardir, onlemi olan problemlerin cozumu icin caba sarf etmek lazim. Ellimizde ki imkanlari kullanmamiz lazim.
Sizlerin ne guzel siteniz, association uz var..

Il faut inciter les jeunes à devenir professeurs de turc, avant ça leurs montrer que langue turc est une langue importante à savoir, il faut savoir la conserver mutuellement, nous devons être fidèles à cette langue.

Ermenilere bakin, onlar fransada egitim alaninda ki, dillerine pek onem gostermiyor, cunku devlet veya hukumet onlara daha guzel imkanlar taniyor. Ermeniler, turklerden akkili cikti, hepsi ust kademelerle, kararlarin alindigi kurumlarda..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 27 Jan 2013 15:33    Sujet du message: Répondre en citant

Un rappel historique (cliquez sur l'image) :



Le général de Gaulle accomplit un voyage officiel en Turquie du 25 au 30 octobre 1968. Le 27 octobre, il se rend à Istanbul où il visite le lycée Galatasaray

Il prononce la phrase suivante :

" Si nous-mêmes, développions beaucoup plus et beaucoup mieux chez nous, l'enseignement du turc, nous marquerions les relations modernes de la Turquie et de la France d'un caractère vraiment exemplaire."
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yaser52
Newbie
Newbie


Inscrit le: 14 Déc 2012
Messages: 9
Localisation: LIMONEST

MessagePosté le: 28 Jan 2013 0:38    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce rappel historique très significative

Cordialement,
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La langue turque et son apprentissage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.