61 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2197

Actuellement :
Visiteur(s) : 61
Membre(s) : 0
Total :61

Administration


  Derniers Visiteurs

cengiz-han : 03h:16
murat_erpuyan : 1 jour, 03h32:09
lalem : 1 jour, 12h58:27
administrateu. : 2 jours
duygu : 4 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Marre des journalistes Arméniens qui écrivent sur la Turquie
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Marre des journalistes Arméniens qui écrivent sur la Turquie
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Traitement médiatique de la Turquie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 21 Juil 2009 14:30    Sujet du message: Marre des journalistes Arméniens qui écrivent sur la Turquie Répondre en citant

On juge une société libre et démocratique, non pas seulement à sa liberté d'expression mais aussi par la neutralité et de l'objectivité de ses principaux organes d'information.

Car la neutralité et l'objectivité sont les éléments qui définissent la qualité des instances que constituent le contre-pouvoir, élément indispensable à la bonne conduite d'un modèle de société parvenu à un certain degré de civilisation... ce degré de civilisation, c'est avant tout, le respect du citoyen, le respect de son intelligence, de son intégrité morale. Cela doit être un acte généreux, désintéressé et surtout RESPONSABLE. Le journalisme se doit d'être soucieux, de fournir des éléments d'une qualité irréprochable afin que la société ne devienne pas le jouet d'un petit groupe d'intérêt particuliers.

Les associations Arméniennes ont récemment tenu un congrès où ils ont explicitement nommé la Turquie comme leur ennemi commun.

Dans un pareil contexte, on doit vraiment s'interroger sur le bien-fondé et l'honnêteté intellectuelle dont peuvent faire preuve les rédactions des grands journaux qui emploient des journalistes comme Gaïdz Minassian, Christian Makarian ou encore Hélène Bekmezian dans le Monde pour évoquer des questions sur la Turquie ou encore pour écrire sur le procès d'ERGENEKON.

Comprenez moi bien, ils ont parfaitement le droit d'écrire y compris pour donner leur point de vue d'Arménien sur l'emploi du terme génocide pour ces événements même si c'est juridiquement irrecevable.

En revanche, je trouve cela extrêmement pernicieux, tendancieux et manipulateur de rédiger des articles relevant de la vie intérieure de la Turquie comme si c'était de l'information avec une apparente impression de neutralité pour finalement distiller des messages sous-jacents qui ne le le sont non seulement pas du tout, mais qui induisent des accusations extrêmement graves pour une affaire encore en procès et dont la teneur correspond totalement à la construction du portrait absurde "du Turc" que les lobbies Arméniens cherchent depuis toujours à dresser auprès de la population française.

Pourquoi ne pas prendre aussi des journalistes Palestiniens pour traiter de questions qui relèvent de la situation interne à Israël?

Je trouve ceci inacceptable et je ne comprends même pas que personne ne s'insurge dans ces tribunes et ne dénonce cette manipulation crapuleuse de manière plus explicite.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 21 Juil 2009 19:56    Sujet du message: Re: Marre des journalistes Arméniens qui écrivent sur la Tur Répondre en citant

Cyberturc a écrit:
On juge une société libre et démocratique, non pas seulement à sa liberté d'expression mais aussi par la neutralité et de l'objectivité de ses principaux organes d'information.

Car la neutralité et l'objectivité sont les éléments qui définissent la qualité des instances que constituent le contre-pouvoir, élément indispensable à la bonne conduite d'un modèle de société parvenu à un certain degré de civilisation... ce degré de civilisation, c'est avant tout, le respect du citoyen, le respect de son intelligence, de son intégrité morale. Cela doit être un acte généreux, désintéressé et surtout RESPONSABLE. Le journalisme se doit d'être soucieux, de fournir des éléments d'une qualité irréprochable afin que la société ne devienne pas le jouet d'un petit groupe d'intérêt particuliers.

Les associations Arméniennes ont récemment tenu un congrès où ils ont explicitement nommé la Turquie comme leur ennemi commun.

Dans un pareil contexte, on doit vraiment s'interroger sur le bien-fondé et l'honnêteté intellectuelle dont peuvent faire preuve les rédactions des grands journaux qui emploient des journalistes comme Gaïdz Minassian, Christian Makarian ou encore Hélène Bekmezian dans le Monde pour évoquer des questions sur la Turquie ou encore pour écrire sur le procès d'ERGENEKON.

Comprenez moi bien, ils ont parfaitement le droit d'écrire y compris pour donner leur point de vue d'Arménien sur l'emploi du terme génocide pour ces événements même si c'est juridiquement irrecevable.

En revanche, je trouve cela extrêmement pernicieux, tendancieux et manipulateur de rédiger des articles relevant de la vie intérieure de la Turquie comme si c'était de l'information avec une apparente impression de neutralité pour finalement distiller des messages sous-jacents qui ne le le sont non seulement pas du tout, mais qui induisent des accusations extrêmement graves pour une affaire encore en procès et dont la teneur correspond totalement à la construction du portrait absurde "du Turc" que les lobbies Arméniens cherchent depuis toujours à dresser auprès de la population française.

Pourquoi ne pas prendre aussi des journalistes Palestiniens pour traiter de questions qui relèvent de la situation interne à Israël?

Je trouve ceci inacceptable et je ne comprends même pas que personne ne s'insurge dans ces tribunes et ne dénonce cette manipulation crapuleuse de manière plus explicite.


Bonjour cher ami.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec votre point de vue.
Ce que je trouve dommage dans vos affirmations, c'est que vous réduisez les journalistes d'origine arménienne à leur "arménitée" seule.
Ce sont aussi des individualités qui expriment leurs points de vus.
Dans le fond l'objectivité existe-elle vraiment?
Et la recherche de la "Vérité" est encore tout autre chose.
Mais en ce sens, on peut effectivement critiquer le manque d'investigation dans ce but.

Pour exemple, Gaïdz Minassian a aussi écrit un livre très critique sur l'ASALA et les extrémistes nationalistes arméniens.

Concernant les déclarations des membres et instances dirigeantes du Dashnak, pour moi ce n'est pas une surprise, ils nous ont habitué à cela.
Y a deux ans ils réclamaient Van,Mus,Erzerum...etc.
Les Turcs, la Turquie sont restés et resteront je pense des ennemis à jamais pour eux.
S'ils n'ont pas d'ennemis ils n'existent pas.

Après tout les Turcs aussi n'ont qu'à occuper des postes clefs.
Peut-on leur en vouloir à leur réussites?

Et enfin, pour l'affaire Ergenekon, qui sait ce que c'est? Tout est manipulation, spéculation, accusations...Tout y est fourré dedans.
Est-ce la faute des journalistes d'origine arménienne si les Turcs eux mêmes fournissent cette matière?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 22 Juil 2009 3:02    Sujet du message: Répondre en citant

Que l'on distingue bien les choses :

1) Bien sûr qu'ils ont le droit d'écrire des articles et d'être journalistes et d'ailleurs, je doute qu'ils demandent mon avis pour cela

2) Bien sûr il pourrait y avoir des journalistes d'origine turque d'ailleurs ce n'est pas comme s'il n'y en avait pas du tout. Nous avons tout de même quelques plumes capables d'aligner un sujet un verbe et un complément.

3) Bien entendu, qu'un Arménien peut s'exprimer et donner son avis sur les relations Arméno-Turques..

Mais lorsqu'il s'agit de commenter l'actualité en Turquie, permettez-moi, mon Cher Ipso, d'être méfiant s'agissant des articles des journalistes Arméniens.

Effectivement, je ne crois pas une seconde dans la sincérité de ce qu'ils écrivent et malheureusement, bien que je souhaiterais profondément pouvoir faire preuve de naïveté pour distinguer leur Arménité par rapport à leurs propos, les faits me donnent évidemment raison et il suffit de lire entre les lignes.

D'ailleurs si cela était aussi neutre de conséquences, statistiquement nous n'aurions pas plus de raisons de voir des journalistes d'origines arméniennes écrire sur la Turquie que leurs acolytes Suédois ou Maghrébins.

La seule question que je me pose est quel est le but poursuivi ? Donner une information, une analyse, expliquer aux gens ce qui se passe? Bien sûr que non !

Il n'y a qu'une seule stratégie, c'est jeter l'opprobre, salir la réputation, utiliser tous les moyens possibles pour soutenir l'image d'une Turquie qui correspond exactement au profil du "génocidaire" qu'ils veulent voir et surtout donner. Voilà l'information sélective voilà le but poursuivi. Ils n'ont jamais été à la poursuite d'une quelconque vérité ou d'objectivité. Ils veulent uniquement jouer sur le registre de la perception, de la rumeur et de la manipulation.

Je m'étonne que vous, Ipso, preniez fait et cause pour eux. Ils ont ces postes? Notre job n'est pas d'acquiescer mais de dénoncer ! Nous ne sommes peut-être pas journalistes dans le Monde mais justement on se sert de n'importe cette parcelle d'expression pour donner aussi NOTRE analyse face à la situation. Je ne vois pas l'intérêt de critiquer cela. C'est légitime et c'est de bonne guerre.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal


Dernière édition par Cyberturc le 22 Juil 2009 16:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 22 Juil 2009 13:31    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le fond du fond, vous n'avez pas tord mon cher Cyber.

Mais moi ce que je dis c'est que les Turcs n'ont pas "besoin" des Arméniens pour jeter l'opprobre, salir la réputation, tailler une certaine image aux Turcs et à la Turquie, ils le font très bien eux mêmes.

Ces journalistes exploitent cette matière première à leurs sauces.

D'une manière générale, je ne crois pas que de nos jours des journalistes soient indépendants pour s'affirmer de façon "objective".
Le journalisme d'investigation n'existe plus.
Les médias traditionnels sont malheureusement réduits à des organes de propagandes et d'influences.

Ce qu'on peut critiquer c'est le manque de diversité ou de pluralité dans ce domaine.
Quand ces journalistes donnent leurs avis sur les événements en Turquie et que le rédacteur en chef décide de l'éditer, c'est que le journal lui même est d'accord.

La question qu'on est en droit de se poser c'est : est-ce qu'un autre son de cloche est possible dans le même espace? La réponse est malheureusement non et c'est bien le problème.

Le Monde n'appartient pas aux Arméniens et le rédacteur en chef n'est pas d'origine arménienne et s'ils cédent au lobbying c'est qu'ils le veulent bien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 22 Juil 2009 16:23    Sujet du message: Répondre en citant

ipso_facto a écrit:

Mais moi ce que je dis c'est que les Turcs n'ont pas "besoin" des Arméniens pour jeter l'opprobre, salir la réputation, tailler une certaine image aux Turcs et à la Turquie, ils le font très bien eux mêmes.

Ces journalistes exploitent cette matière première à leurs sauces.


C'est justement le piège à éviter et le message qu'ils cherchent à véhiculer avec succès y compris dans nos rangs à ce que je constate et déplore. Cela n'a en soi aucun sens de dire "les Turcs". Lorsque le gouvernement Nixon a eu son Watergate, on n'a pas dit les Américains. Des choses comme ça arrivent partout et dans tous les pays cela ne veut pas dire que tous les habitants et toutes les instances officielles d'un pays sont à mettre dans le même panier.

ipso_facto a écrit:
D'une manière générale, je ne crois pas que de nos jours des journalistes soient indépendants pour s'affirmer de façon "objective".
Le journalisme d'investigation n'existe plus.
Les médias traditionnels sont malheureusement réduits à des organes de propagandes et d'influences.


ET??? A quoi bon dresser un bilan fataliste de la situation? Ouvrons nos gueules et disons les choses haut et fort ! Cela ne pourra pas se résoudre autrement. C'est exactement cela agir en bon citoyen !

ipso_facto a écrit:
Ce qu'on peut critiquer c'est le manque de diversité ou de pluralité dans ce domaine.
Quand ces journalistes donnent leurs avis sur les événements en Turquie et que le rédacteur en chef décide de l'éditer, c'est que le journal lui même est d'accord.

La question qu'on est en droit de se poser c'est : est-ce qu'un autre son de cloche est possible dans le même espace? La réponse est malheureusement non et c'est bien le problème.

Le Monde n'appartient pas aux Arméniens et le rédacteur en chef n'est pas d'origine arménienne et s'ils cédent au lobbying c'est qu'ils le veulent bien.


La cloche tinte toujours à l'identique s'agissant de la Turquie, les avis sont toujours étonnamment consensuels.

C'est incroyable comme ils ont réussi à faire de la Turquie une exception culturelle où il est politiquement correct d'en dire du mal tandis qu'en parler de manière positive relève de la provocation. Le principal coupable est à mon avis notre mutisme.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 22 Juil 2009 19:21    Sujet du message: Répondre en citant

Cyberturc a écrit:

C'est justement le piège à éviter et le message qu'ils cherchent à véhiculer avec succès y compris dans nos rangs à ce que je constate et déplore. Cela n'a en soi aucun sens de dire "les Turcs". Lorsque le gouvernement Nixon a eu son Watergate, on n'a pas dit les Américains. Des choses comme ça arrivent partout et dans tous les pays cela ne veut pas dire que tous les habitants et toutes les instances officielles d'un pays sont à mettre dans le même panier.


De quoi s'agit-il? Du traitement médiatique de la Turquie au travers de l'affaire dite Ergenekon par des journalistes d'origine arménienne.

C'est en premier lieu le gouvernement Turc qui a décidé de mettre dans le même panier appelé Ergenekon toutes les instances officielles.
La responsabilité se trouve là bas.Il ne sert à rien de faire un transfert.
Il faut voir le problème à sa source.
Je pense qu'il ne faut pas confondre cause et conséquence.


Citation:
La cloche tinte toujours à l'identique s'agissant de la Turquie, les avis sont toujours étonnamment consensuels.


Je suis d'accord mon cher Cyber, d'ailleurs c'est bien ce que je reprochais.

Citation:
C'est incroyable comme ils ont réussi à faire de la Turquie une exception culturelle où il est politiquement correct d'en dire du mal tandis qu'en parler de manière positive relève de la provocation. Le principal coupable est à mon avis notre mutisme.


Il est certain que la Turquie n'a pas bonne presse, mais de là à dire que je suis coupable...Mais, en attendant, vous avez raison, rien ne nous empêche de demander des droits de réponses aux articles tendancieux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 22 Juil 2009 23:51    Sujet du message: Répondre en citant

ipso_facto a écrit:

De quoi s'agit-il? Du traitement médiatique de la Turquie au travers de l'affaire dite Ergenekon par des journalistes d'origine arménienne.



Pas du tout. C'est une réflexion générale qui ne se résume pas au seul cas de l'Ergenekon, loin de là. C'est la goutte qui a fait déborder le vase mais ça fait je ne sais pas combien de temps où je me dis qu'il faudrait réagir sur la question.

Si un journaliste, français de souche avait écrit sur Ergenekon, la suspicion aurait été d'une toute autre nature.

Je pense à Jean-Paul Sartre qui disait que les conseils que nous obtenons sont conditionnées par la personne à qui on s'adresse et que choisir son conseiller c'est déjà savoir quelle type de réponse nous allons obtenir.

Si je m'adresse à un curé catholique pour savoir si je dois divorcer, il est évident que je vais plutôt chercher auprès de lui les arguments pour ne pas divorcer.

De même, si la rédaction d'un grand journal se tourne vers un journaliste arménien pour relater des faits qui se déroulent en Turquie, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai tendance à croire que le traitement de l'information ne sera pas trop de nature à nous montrer sous nos meilleurs atours.

C'est ce principe et non le cas d'Ergenekon qui m'intéresse dans mes propos. Mais on peut en discuter dans un autre topic...
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8743
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 05 Sep 2009 17:42    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, moi aussi.

Voir que le Monde encore une fois sert la cause de la haine et du mensonge.

Ara Toranian continue à utiliser une phrase qui n'a en occurence jamais prononcé par Hitler en écrivant : Après tout, qui se souvient du massacre
des Arméniens ?", lançait Hitler.

Il jusitifie l'expression de sa haine en précisant que plusieurs pays ont connu le génocide.

Oui si le parlements écrivent l'histoire et deviennent des tribunaux des extrémistes peuvent alimenter la haine sur les douleurs et les drames du passé en essayant de barrer le chemin pour l'avenir.

En effet, celui-ci écrit ce papier, probablement paniqué d'une éventualité de rapprochement entre Ankara et Erivan...

D'ailleurs un lecteur du Monde réagi dans ce sens :
Rodolphe C.
05.09.09 | 14h51
Très bonne idée M. Toranian. A l'heure où la Turquie et l'Arménie sont plus proches que jamais d'une réconciliation historique, vous souhaitez braquer Ankara. Parler du génocide arménien de façon frontale à la Turquie est tout sauf une bonne idée. La grande majorité des Turcs sont de bonnes foi lorsqu'ils nient le génocide; car il ne savent pas. Il faut faire oeuvre de pédagogie et non pas asséner des vérités d'un pays étranger, ce qui serait particulièrement contre- productif.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Spammer
Spammer


Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 435
Localisation: France

MessagePosté le: 05 Sep 2009 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Sürpriz mi ? Ne bekliyordunuz eski bir terör örgütünün sözcüsünden ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sumer
Expert
Expert


Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 235
Localisation: France

MessagePosté le: 05 Sep 2009 22:32    Sujet du message: Répondre en citant

Tanrim, bunlarin nefretlerinden Avrupa'da olan turkleri koru. Crying or Very sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
narine
Spammer
Spammer


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 684

MessagePosté le: 06 Sep 2009 2:03    Sujet du message: Répondre en citant

murat_erpuyan a écrit:
En effet, moi aussi.

Voir que le Monde encore une fois sert la cause de la haine et du mensonge.

Ara Toranian continue à utiliser une phrase qui n'a en occurence jamais prononcé par Hitler en écrivant : Après tout, qui se souvient du massacre
des Arméniens ?", lançait Hitler.

Il jusitifie l'expression de sa haine en précisant que plusieurs pays ont connu le génocide.

Oui si le parlements écrivent l'histoire et deviennent des tribunaux des extrémistes peuvent alimenter la haine sur les douleurs et les drames du passé en essayant de barrer le chemin pour l'avenir.

En effet, celui-ci écrit ce papier, probablement paniqué d'une éventualité de rapprochement entre Ankara et Erivan...

D'ailleurs un lecteur du Monde réagi dans ce sens :
Rodolphe C.
05.09.09 | 14h51
Très bonne idée M. Toranian. A l'heure où la Turquie et l'Arménie sont plus proches que jamais d'une réconciliation historique, vous souhaitez braquer Ankara. Parler du génocide arménien de façon frontale à la Turquie est tout sauf une bonne idée. La grande majorité des Turcs sont de bonnes foi lorsqu'ils nient le génocide; car il ne savent pas. Il faut faire oeuvre de pédagogie et non pas asséner des vérités d'un pays étranger, ce qui serait particulièrement contre- productif.


C’est ce qui arrive quand on graisse la patte à quatre députés qui vont légiférer sur l’histoire de la communauté arménienne de la France.
Les lois se font et se défont. Et celle-ci est une loi à abroger, parce qu’elle est monté sur les mensonges, et des intérêts de quelques particuliers... La France n’a nullement besoin d’une telle loi pour des raisons d’intérêts nationaux.
C'est vrai, au lieu d'asséner des contre-vérités aux générations d'arméniens, pourquoi ils sont incapables de raconter leurs histoires qu'ils ont trahi tout un empire - l'homme malade de l'Orient ? Ils l'ont déjà l'État dont ils rêvaient.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Spammer
Spammer


Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 435
Localisation: France

MessagePosté le: 06 Sep 2009 13:20    Sujet du message: Répondre en citant

Artik bu tarih sahterkarligi yapanlara ve Türkiye'yi her platformda asagilayanlara tarihi bir ders verilmesinin zamani geldi !

Hitler'in Ermenilerle ilgili sahte demeçlerini Hürriyet gazetesi anlatiyor !


http://www.hurriyet.com.tr/gundem/7528843.asp?gid=180&sz=73405
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 06 Sep 2009 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

murat_erpuyan a écrit:

D'ailleurs un lecteur du Monde réagi dans ce sens :
Rodolphe C.
05.09.09 | 14h51
Très bonne idée M. Toranian. A l'heure où la Turquie et l'Arménie sont plus proches que jamais d'une réconciliation historique, vous souhaitez braquer Ankara. Parler du génocide arménien de façon frontale à la Turquie est tout sauf une bonne idée. La grande majorité des Turcs sont de bonnes foi lorsqu'ils nient le génocide; car il ne savent pas. Il faut faire oeuvre de pédagogie et non pas asséner des vérités d'un pays étranger, ce qui serait particulièrement contre- productif.


Evidemment. Ils ne sont pas du tout intéressés par une paix quelconque. Sinon, ils n'ont plus de raison d'être. Tout ce qu'ils font est basé sur nous et sur la manière dont ils pourraient nous nuire. Vous leur ôtez cela, vous leur ôtez l'existence.

Oui nous sommes de bonne foi et nous pesons qu'il soit nécessaire d'étudier la question de manière sereine et équitable. Nous sommes prêts à entendre la vérité mais nous n'accepterons de verdicts révisionnistes basés sur leurs pressions politico-médiatico-terroristo-chantagisto-lobbyistes.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8743
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 22 Sep 2009 1:23    Sujet du message: Répondre en citant

Pour information :

>

<

http://www.turquie-news.fr/spip.php?article2867
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 23 Sep 2009 13:52    Sujet du message: Répondre en citant

Si nous nous "lamentons" sur la question c'est que l'Etat turc ne fait pas son boulot comme il se doit, avec toutes ses institutions!!!
Je dis depuis longtemps : PRENDRE EXEMPLE SUR ISRAEL!
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Traitement médiatique de la Turquie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.