56 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 1
Total : 2133

Actuellement :
Visiteur(s) : 56
Membre(s) : 0
Total :56

Administration


  Derniers Visiteurs

murat_erpuyan : 11h15:27
administrateu. : 11h15:38
lalem : 12h31:03
duygu : 1 jour, 01h57:03
Dom : 1 jour, 06h09:47


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - L'initiative contre la "Burka"
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

L'initiative contre la "Burka"
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Tout & Rien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 18 Juin 2009 12:05    Sujet du message: L'initiative contre la "Burka" Répondre en citant

Il va sans dire que je soutiens l'initiative du député du PC contre le port de la Bourka, espèce de voile qui couvre complètement la femme et la transforme en fantôme.
C'est complètement aberrant en soi, déjà, et encore plus, de façon vraiment inqualifiable quand elle est portée par provocation manifeste et par défi contre les us et coutumes et toute le culture du pays qui accueille ces énergumènes.
L'erreur de la France est presque congénitale en matière de l'immigration: il aurait fallu qu'elle n'accueille que les étrangers susceptibles de s'assimiler à la couleur locale. Sous prétexte de droits de l'homme on a accueilli n'importe qui et entre autres des énergumènes qui n'en ont rien à cirer de ces droits, au risque de transformer les villes françaises en Kaboul ou Téhéran. Les français ont beaucoup à apprendre en la matière des suisses.
Pour ceux et celles qui invoquent la liberté, je réponds : tout à fait d'accord, que la France organise des référendums d'initiative populaire pour savoir si le peuple (souverain dans son pays... et de façon indiscutable) accepte certaines tenues et certains comportements incompatibles avec la décence, la civilisation et la culture de la France.
Que les maires soient dotés, à l'image des shérifs US, des pouvoirs étendus pour réprimer les agissements qui heurtent les sensibilités de leurs populations, et tenues bizarroïdes en premier lieu..
J'estime ne pas être seul à être profondément dérangé par la vue de certains oiseaux qui se promènent par exemple en tenue de talibans en centre ville et dans les centres commerciaux en intoxiquant l'environnement de leurs "parfums" nauséabonds....

http://www.andregerin.com/index02.html
_________________
Родион Романович Раскольников


Dernière édition par Raskolnikoff le 25 Juin 2009 19:00; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
vayan
Newbie
Newbie


Inscrit le: 28 Déc 2008
Messages: 37
Localisation: drome

MessagePosté le: 20 Juin 2009 21:13    Sujet du message: Burka vous avez dit burka.... Répondre en citant



D'accord avec vous Cher Raskolnikoff, mais il faut tout de même prendre une décision .
D'ailleurs nous avons franchi le pas depuis l'histoire du voile.
Il est vrai que si un pays accepte ce "genre de déguisements ", le comportement de ces personnes sera modifié et conditionné, et on se retrouvera en situation de vie genre copier -coller A......N ou ailleurs.
Heureusement, qu'un homme s'élève contre ce futurisme inacceptable et fasses le nécessaire
D'ailleurs, pourquoi n'y a t-il pas un couturier malin, qui innoverai en créeant un modèle burka au masculin...
Exclamation
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papatya
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 1447

MessagePosté le: 20 Juin 2009 21:49    Sujet du message: Répondre en citant

Même si la loi était votée, comment sera-t-elle appliquée ?

Ces femmes seront arrêtées dans la rue et sommées d’ôter leur burka ? Si elles refusent seront-elles emmenées de force au commissariat ? Si oui, la France risque d’être condamnée souvent devant la CEDH.

Ou s’agira-t-il d’une simple contravention ? Et si c’est une contravention, qu’est-ce qui sera interdit ? En dehors du voile recouvrant le visage de la femme, le reste du vêtement ne pourra pas être interdit. Il sera donc facile d’échapper à la contravention car il suffira à la femme d’oter le voile qui recouvre son visage à la vue d’un agent. Ensuite, elle le remettra.

La burka n’est pas une prescription coranique, ce n’est donc pas un vêtement religieux. Par conséquent, on ne pourra même pas invoquer une acception élargie du principe de laïcité pour l’interdire.

Bref, encore une initiative à la con de la part d’individus qui n’ont pas compris qu’on ne peut pas légiférer sur les choix vestimentaires des gens.
_________________
Bir ulus sýmsýký birbirine baðlý olmayý bildikçe yeryüzünde onu daðýtabilecek bir güç düþünülemez.
ATATÜRK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 20 Juin 2009 22:28    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Bref, encore une initiative à la con de la part d’individus qui n’ont pas compris qu’on ne peut pas légiférer sur les choix vestimentaires des gens.


Je crains Papatya que ce ne soit finalement toi qui t'obstines à ne pas comprendre;
Aujourd'hui même, un décret interdit le port de cagoule pendant les manifs.
Dans plusieurs pays d'Europe, par des initiatives locales, la bourka a été interdite, car elle ne permet pas de contrôler l'identité des gens.
On invoque aussi les raisons de sécurité..
Un Etat qui se respecte trouve des parades..
Ce qui est désolant, ce sont hélas des personnes comme toi qui légitiment au fond d'une manière ou d'une autre ce type de comportements qui ne sont pas QUE vestimentaires....
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fatih
Expert
Expert


Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 158
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: 20 Juin 2009 22:34    Sujet du message: Répondre en citant

Plutôt qu'une loi, pourquoi ne pas tout simplement dire à ces tristes individus (qui ne sont rien d'autres que des sectateurs) ce qui aurait déjà dû être expliqué.

A savoir : si vous voulez vivre dans un état régi par la Seriat, montez sur votre chameau et allez en Arabie Saoudite (l'Iran, semble-t-il, connaît quelques complications ces derniers temps ...).

Ya sev ya terket.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papatya
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 1447

MessagePosté le: 20 Juin 2009 22:52    Sujet du message: Répondre en citant

Si si contrairement à toi j’ai parfaitement compris ce qui motive certains et je n’ai aucune envie de les soutenir dans leurs délires.

Concernant, les interdictions dont tu parles (contrôle d’identité, interdiction du port de la cagoule pendant les manifs, législation contre le terrorisme etc..), il n’est pas dit qu’elles soient applicables à la burka. Et même s’il y avait une interdiction, spécifique à la burka, elle ne pourra pas être facilement mise en œuvre pour les raisons évoquées plus haut.

Un Etat qui se respecte n’initie pas une discussion parlementaire sur un sujet qui ne concerne que qq centaines de femmes qui s’obstinent à porter un vêtement qui n’est pas islamique. Le Pdt du CFCM l'a formellement rappelé. Donc la burka ne concerne ni l'Islam ni les musulmans. Le but de la manœuvre est tjrs le même : stigmatiser l’Islam et les musulmans qui vivent tranquillement en France. Je ne marche pas dans ces combines.
_________________
Bir ulus sýmsýký birbirine baðlý olmayý bildikçe yeryüzünde onu daðýtabilecek bir güç düþünülemez.
ATATÜRK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 20 Juin 2009 23:01    Sujet du message: Répondre en citant

C'est toujours la même histoire en fait, que ce soit en turc ou e français.
Réduire ces phénomènes uniquement à une notion de liberté de tenue vestimentaire.
Parler de la forme pour mieux ignorer le fond.

Eh bien la burqua c'est juste un choix vestimentaire d'une femme libre et ce n'est rien d'autre et n'a pas de signification particulière.
Ben ouais hun... y a pas écrit burqua dans le coran !

Et la CEDH qui applaudirai des deux mains, nos respect chère Madame Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papatya
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 1447

MessagePosté le: 20 Juin 2009 23:29    Sujet du message: Répondre en citant

Oui le port de la burka est un choix comme un autre.

Certains se font tatouer le visage, d’autres se font des piercings partout, personne ne songe à interdire ces pratiques pourtant il y a des risques sanitaires. D'autres assument leur libertinage, ils aiment les partouzes, l’échangisme, le sado-masochisme cad des pratiques qui rabaissent la femme au plus au point mais tlm est d’accord pour dire que dès lors que ces pratiques ont lieu entre adultes consentants, il n’y pas lieu de s’alarmer.

Pkoi en irait-il autrement pour la burka ? Si ces femmes ne voulaient pas porter ce vêtement, si ca leur était insupportable, je pense qu’elles penseraient à se séparer de leur mari non ? Après tout, on ne vit pas en Iran mais en France, pays libre qui n'a pas encore interdit le divorce.
_________________
Bir ulus sýmsýký birbirine baðlý olmayý bildikçe yeryüzünde onu daðýtabilecek bir güç düþünülemez.
ATATÜRK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fatih
Expert
Expert


Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 158
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: 21 Juin 2009 0:09    Sujet du message: Répondre en citant

Vous savez, Papatya, on peut parfaitement s'opposer au turban, çarsaf, namus, burqa, etc et combattre tout autant pornographie, libertinage et vagabondage sexuel. C'est mon cas.

J'estime qu'on se trompe en parlant de "consentement". Peut-être et même sans doute, ces femmes (ou la plupart) sont consentantes.
Mais là n'est pas le problème.

_ Les "emburqées" ne sont pas les coquettes minettes turbanli d'Istanbul. La burqa n'est pas un vêtement comme un autre, c'est un programme politique. C'est le symbole de la société shariatiste. La même qui existe en Arabie Saoudite.

_ La plupart de ces personnes se revendiquent du salafisme, mouvement dont les méthodes et les conceptions sont d'essence sectaire et qui sont considérées comme telles par tous ceux qui ont étudié la question. Les salafistes ne font pas dans la nuance : vous êtes comme eux ou vous êtes contre eux. Pas de demi-mesure.

La conclusion que j'en tire, c'est que le problème ne saurait être réglé par des incantations se référant au libre-arbitre, mais par une réponse claire à la question : doit-on accepter une secte millénariste prônant l'application de la sharia sur le sol français ?
Personnellement, je ne veux pas de ces gens. Qu'ils partent. Qu'ils aillent ailleurs. Je ne veux pas les voir. Ils n'ont rien à faire en France ou en Turquie.

Pour finir, j'aimerais que les musulmans de France ou français plutôt que d'éluder le problème en parlant d'islamophobie, se penchent justement sur la question.
Parce que si le racisme existe bel et bien, je ne peux m'empêcher de penser que la mauvaise image qui nous est acollée est aussi une conséquence de ce genre de dérives (salafisme, wahhabisme etc).
Mais aussi, parce que cela nous concerne avant tout : il en va de la respectabilité de l'Islam.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papatya
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 1447

MessagePosté le: 21 Juin 2009 0:31    Sujet du message: Répondre en citant

Oui on peut s’opposer au voile, au turban, à la burka etc… mais la question est : peut-on les interdire dans un pays qui a signé la CEDH ?

Votre question est : Doit-on accepter la présence d’une secte qui prône l’application de la sharia en France ?

Ces gens vous vous répondre qu’ils ne prônent pas l’instauration de tribunaux appliquant des droits multiples (charia + droit positif français) mais qu’ils se contentent de vivre tranquillement leur foi en respectant les lois de la république. La preuve, ils n’ont pas de revendications particulières.

Franchement, trouvez-vous normal d’initier une discussion parlementaire sur ce sujet alors que la burka ne concerne qu’une poignée de femmes ? Connait-on seulement le nombre de femmes concernées ? Si l’on discute de ces sujets, plutôt que de se placer sur le plan législatif, ne vaut-il pas mieux laisser la parole aux théologiens ? Moi je pense qu'il faut expliquer aux Français que la burka n’est pas une prescription coranique et qu'elle ne concerne pas les musulmans dans leur immense majorité.
_________________
Bir ulus sýmsýký birbirine baðlý olmayý bildikçe yeryüzünde onu daðýtabilecek bir güç düþünülemez.
ATATÜRK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 21 Juin 2009 7:17    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
je pense qu'il faut expliquer aux Français que la burka n’est pas une prescription coranique et qu'elle ne concerne pas les musulmans dans leur immense majorité.


Et si c'était le cas, les français dans leur majorité seraient-ils obligés d'accepter des pratiques qui n'ont rien à voir avec leur culture, et avec un pays civilisé et séculier? Sous prétexte de tolérer des cultures venues d'ailleurs, faut-il aussi laisser libre cours à l'excision par exemple?
Toujours dans le même état d'esprit, pourquoi la prétendue "église de la scientologie" serait-elle poursuivie devant la justice puisque certains esprits faibles et consentants donnent de leur gré toute leur fortune pour accéder au bonheur dans le cadre des activités "sectaires"?
Et puisque les relations internationales obéissent en principe du moins, aux règles de la réciprocité, incitons les naturistes à envahir les plages de l'Iran et de l'Arabie saoudite dans le plus simple appareil, et indignons-nous ensuite du peu de tolérance des autorités locales....

PS... Et dans la logique des choses et le respect des religions, surtout pas s'opposer à la pédophilie si certains sont tentés de faire comme le fondateur de la religion musulmane qui s'était marié, comme tout le monde sait, et il y a fort longtemps certes, avec une jeunette de 8 ans...Qu'est-ce que tu dis de cet argument Papatya?
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
papatya
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 1447

MessagePosté le: 21 Juin 2009 9:05    Sujet du message: Répondre en citant

Toi ça fait 30 ans que tu vis en France mais tu n’as tjrs pas compris que les étrangers ou les Français issus de l’immigration n’étaient pas tenus d’adopter les us et les coutumes françaises mais qu’ils étaient tenus de respecter les lois de la république, la constitution de la république et il se trouve que le texte fondamental de la république exige le respect des engagements internationaux dont la CEDH.

L’église de scientologie est poursuivie pour escroquerie. Ne mélange pas tout.

S’agissant de la prétendue pédophilie du prophète et bien je te laisse à ta misère intellectuelle. Parce que je doute que tu veuilles en sortir en t'instruisant.
_________________
Bir ulus sýmsýký birbirine baðlý olmayý bildikçe yeryüzünde onu daðýtabilecek bir güç düþünülemez.
ATATÜRK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 21 Juin 2009 13:12    Sujet du message: Répondre en citant

Mais Papatya, j'essaye de répondre à tes arguments avec détachement et objectivité, et parfois avec une pointe d'ironie -j'avoue- et tu n'as pas besoin de tant d'agressivité à mon égard..
Je m'instruis ou non..c'est mon problème au fond..mais tout ignorant que je suis, je sais néanmoins que le "prophète", à 50 piges passées, à consommé son mariage avec Aïcha qui avait 9 ans.. et même si l'on ne peut juger une époque avec les catégories de pensée d'une autre époque, je doute fort que la dite Aïcha eut en ces temps la capacité de discernement dans une relation avec un homme de plus de 50 ans...et le quidam, a aussi trouvé une épouse beaucoup plus âgée que lui, mais fortunée, en lui ouvrant les portes de l'instruction...Tu prendras mal si je disais qu'il fait aussi partie des ancêtres des "gigolos"..peu importe!!!
Le problème que j'évoque n'est pas uniquement juridique, et dans certains états de l'Union, ils ont édicté des décrets, textes, ordonnances interdisant la burqa dans l'espace publique pour raison de sécurité ou autre....Il y a aussi un aspect moral : tout étranger (outsider en anglais "rend" mieux le sens..venant de l'étranger..) s'installant dans un pays se doit de respecter us et coutumes..et je dirai même plus , comme Dupond et Dupont, se fondre dans l'environnement, en inhibant tout ce qui peut créer d'image négative à son encontre....
Certes, la xénophobie, le racisme et l'ostracisme existent dans la société française (et il y a souvent confusion entre les termes qui ne renvoient pas à la même réalité) mais il faut se garder de les accentuer avec des comportements extravagants....
Et en ce qui concerne la scientologie..mais voyons..toute religion relève de l'escroquerie, avec les illusions entretenues pour ce qui arriverait après la mort, et surtout ceux qui en font leur fond de commerce....imams, rabbins, hadjis, hodjas, abbés, curés, avec le
pape comme principal chef de secte de nos jours....
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
narine
Spammer
Spammer


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 683

MessagePosté le: 21 Juin 2009 20:31    Sujet du message: Répondre en citant

papatya a écrit:
Oui on peut s’opposer au voile, au turban, à la burka etc… mais la question est : peut-on les interdire dans un pays qui a signé la CEDH ?

Votre question est : Doit-on accepter la présence d’une secte qui prône l’application de la sharia en France ?

Ces gens vous vous répondre qu’ils ne prônent pas l’instauration de tribunaux appliquant des droits multiples (charia + droit positif français) mais qu’ils se contentent de vivre tranquillement leur foi en respectant les lois de la république. La preuve, ils n’ont pas de revendications particulières.

Franchement, trouvez-vous normal d’initier une discussion parlementaire sur ce sujet alors que la burka ne concerne qu’une poignée de femmes ? Connait-on seulement le nombre de femmes concernées ? Si l’on discute de ces sujets, plutôt que de se placer sur le plan législatif, ne vaut-il pas mieux laisser la parole aux théologiens ? Moi je pense qu'il faut expliquer aux Français que la burka n’est pas une prescription coranique et qu'elle ne concerne pas les musulmans dans leur immense majorité.



Ils ne respectent pas les lois de la république.
Il faut mettre en avant la loi de parité (l’égalité homme-femme) pour accueillir dans les pays occidentaux ces personnes. Avant que ces gens soient accueillis les maris devraient signer un document qu’ils respecteront les lois de la république.

S’ils interdisent leurs femmes de sortir, ou sortir leurs femmes habillées des costumes des prisonnières ambulantes, ils devraient être refoulés pour non respect des lois républicaines.

Il n’y a rien, plus rien à tolérer. Justement dans d’autre pays encore plus tolérant que la France, ces gens ont déjà voulu faire des revendications, et faire écrire la loi de charia comme le droit musulman au droit civil et pénal.
Vous faites soit l’ignorante, ou bien vous voulez provoquer d’avantage en les réduisant à une poignés de personnes innocentes qui n’ont pas d’autre revendication.
Avec le voile, vous faisiez et disiez pareil, et il est clair que ces milieux (s’ils le pouvaient) l’utiliseraient également dans le secteur public.
Vous ne pouvez pas minimaliser ou faire oublier les revendications et en même tant vouloir réformer un Islâm qui de toute manière n’a pas de reconnaissance de l’égalité homme-femme. (Au moins ceci est une réalité de la civilisation actuelle).

Oui il est nécessaire une discussion parlementaire et une interdiction, et peu importe du nombre de femmes concernées.
C’est même plus pour voir une réaction d’un Islâm qui veut se moderniser s’il en est capable !
Les Français savent qui se couvre et pourquoi, et c’est à l’Islâm d’expliquer aux autres musulmans en burka que ce n’est pas une prescription islamique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 25 Juin 2009 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

ENTRETIEN
André Gerin: "Les propos de Nicolas Sarkozy sur la burqa sont positifs et pondérés" (23/06/2009 )

André Gerin, député-maire de Vénissieux, se félicite de l'ouverture d'une mission parlementaire sur le port du voile intégral.

Lyon Capitale: Hier, lors de son intervention devant le Parlement, Nicolas Sarkozy a déclaré que la burqa "ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la République" et qu'elle constituait "un signe d'aservissement et d'abaissement" de la femme. Quelle est votre réaction ?
André Gerin: Ce sont des propos positifs et pondérés. C'est dans le même esprit que des députés, de gauche comme de droite, soutiennent la création d'une commission d'enquête parlementaire. Ce matin, le bureau de l'Assemblée Nationale a décidé de la mise en place d'une mission composée de 32 parlementaires qui sera effective la semaine prochaine. Je ne sais pas la forme que cela va prendre mais l'essentiel, c'est qu'on ouvre un débat national sur ce sujet-là pour sortir de l'indifférence, voire d'un certain aveuglement. Il faut que ce débat soit le plus large possible et qu'on y associe les associations féminines et cette majorité de musulmans qui veut un Islam tolérant et un Islam des Lumières.

Pourtant, lors de la venue de Barak Obama il y a quelques semaines, Nicolas Sarkozy semblait prôner une laïcité qui respecte le port du voile. Vous n'estimez pas qu'il s'agit d'un retournement opportuniste de sa part ?
Je ne me pose pas cette question. Aujourd'hui, nous sommes 84 députés à soutenir cette résolution pour une commission d'enquête parlementaire. Surtout, je pense que Nicolas Sarkozy tient compte du malaise dans la société française.

Le port de la burqa n'est pas foncièrement nouveau. Pourquoi s'en inquiéter maintenant ?
Déjà, il y a un malaise dans l'espace public à voir des fantômes, des prisons ambulantes qui se promènent dans la rue. C'est un phénomène qui tend à se développer sur le territoire national, dans les agglomérations. J'ai l'exemple d'une directrice d'école qui voit arriver un "fantôme" à la sortie des classes pour récupérer son enfant. Un autre exemple concret qui se développe, ce sont les conflits dans les états civils pour établir un passeport, une carte d'identité ou un mariage. De plus en plus souvent, cela débouche sur un conflit pour que la femme enlève son voile.

En tant que maire de Vénissieux, vous avez constaté une recrudescence de ces tensions liées au port de la burqa ?
Oui, on se retrouve de plus en plus face à gens qui sont complètement odieux envers les fonctionnaires. Ces phénomènes se sont amplifiés et sont beaucoup plus fréquents. J'ai les mêmes échos d'un peu partout dans la région parisienne, lilloise et lyonnaise.

Quelle différence faites-vous entre le port du voile simple (hijab) et le port de la burqa ?
Je ne me pose pas la question dans ces termes-là. Pour moi, le débat est très simple: on ne peut pas être dans la République si on n'a pas le visage à découvert. En plus, d'après ce que nous disent les spécialistes de l'Islam, il ne s'agit pas d'un signe religieux. Au-delà des femmes, toute personne qui a aujourd'hui le visage masqué contrevient aux lois de la République. J'élargis le propos pour ne pas en faire une affaire liée à la religion.

Cela rejoint le décret anti-cagoule de Michèle Alliot-Marie, vous le trouvez donc légitime ?
Tout à fait.

Propos recueillis par Loan Nguyen.

http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=02&article=8167
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Tout & Rien Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.