39 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2178

Actuellement :
Visiteur(s) : 39
Membre(s) : 0
Total :39

Administration


  Derniers Visiteurs

murat_erpuyan : 01h17:49
cengiz-han : 18h47:07
SelimIII : 23h18:10
lalem : 1 jour, 02h48:26
administrateu. : 4 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Obtenir la (double) nationalité turque
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Obtenir la (double) nationalité turque
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Demandes, recherches et forum d'entraide
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 22 Jan 2010 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

Il semble que le titre du topic est précisément : "Obtenir la double nationalité"

Et la question qui est posée est : "Est-ce que quelqu'un ici sait comment obtenir sa double nationalité turque ?"

Et sinan2010 qui suit la même voie.

Or, à la lecture des derniers messages il y a un "push" pour un découragement.

Kel alaka?

Bien qu'on a raison de critiquer les lois telles qu'elles sont aujourd'hui mais tout le monde est tenue de les respecter tant qu'elles s'appliquent, un principe élémentaire de démocratie.

Cela ne revient pas à dire que tout cela ne doit pas évoluer, ne doit pas changer.
Justement si l'Etat et le gouvernement sont sourds c'est aux citoyens de s'organiser à fin de les faire évoluer dans un cadre démocratique.

Ici se pose la question de fond, qui représante les citoyens Turcs d'Europe? Qui fait entendre leurs voix à l'Assemblée nationale?

A ce que je sache, lors des élections législatives en Turquie, chaque circonscription ou ville élit son représentant, où sont les représentants des citoyens Turcs vivant dans l'espace de l'UE?

Les citoyens Turcs de France et de Navarre sont soumis aux mêmes devoirs que ceux de Sivas, Erzurum, Edirne mais sans disposer d'un représentant à l'Assemblée.

Je pense que le problème va bien au de là de demander à voter dans un Consulat.Il s'agit d'avoir une proximité avec les citoyens et de défense de leurs droits, d'avoir un lien organique.

Est-ce trop de réserver quelque sièges à des députés pouvant représenter les quelques 5 millions de citoyens Turcs vivant en Europe?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Spammer
Spammer


Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 435
Localisation: France

MessagePosté le: 22 Jan 2010 22:41    Sujet du message: Répondre en citant

"Kel alaka" ?

Franchement cher Ipso, ça n'en vaut vraiment pas la peine ! Comme on dit si bien en turc "bu milletten ne köy olur ne kasaba". Et je le dis en toute humilité et avec une immense déception. Sad

J'ai fait, il y a quelques années de cela, comme vous avez dû le comprendre le "bedelli askerlik" en Turquie. Sachez juste que je n'ai toujours pas reçu le "kesin terhis belgesi" ? Celui qu'on vous donne à la sortie à Burdur n'étant que provisoire. Mon meilleur ami avec lequel j'avais fait le service militaire a, quant à lui obtenu son document au bout de six mois. Si je m'étais rendu en Turquie (depuis je n'y suis plus retourné), ils m'auraient arrêté à Istanbul à ma descente d'avion. Le comble.

Mais de qui se moque -t-on honnêtement ? Je paye 5112 euros et ils ne sont même pas capables de m'envoyer un document à la con ? Mad La raison ? Ces couillons ont perdu l'un de mes reçus de banque, Laughing (c'est un rire nerveux) heureusement que j'avais gardé les photocopies. Que se serait-il passé, si je ne les avais plus en ma possession ? J'ai dû aller deux fois au consulat avec des attentes interminables (heureusement qu'on n'est pas en haute saison), et tout ça pourquoi, parce que ces abrutis ont perdu l'un des reçus de banque ?

Vous parlez de "découragement" ? Je pense que Sinan2010 devrait y réfléchir à deux fois avant de demander la double nationalité. Et c'est un conseil d'ami que nous lui donnons Cyber et moi.


Je rejoins cyber lorsqu'il dit que nous sommes des "vaches à lait". Oui 1000 fois, nous le sommes. Mais il faut que ça change.


La honte, on n'a même pas le droit de vote, les Algériens eux l'ont. Franchement j'ai honte d'être Turc parfois.


J'espère ne pas vous avoir heurté votre sensibilité.


Cordialement


PS : j'ai toujours rien reçu du Consulat turc, ça fait plus de trois mois que j'attends. A ce rythme là, vous savez quelles fêtes je vais attendre ? Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 23 Jan 2010 2:45    Sujet du message: Répondre en citant

Un sujet ouvre un autre (yani laf lafi açar) ça part dans toutes les directions et c'est tant mieux! Personne n'a nommé personne gardien de topic et ce qui compte, c'est que les échanges présentent un intérêt.

Cher Alex, à ma connaissance, ce n'est pas le papier qui compte. Si tout s'est déroulé correctement, ils ont dû rentrer dans leur informatique que vous avez fait l'armée. Ensuite, où que vous alliez, ils savent sur l'ordinateur central si vous avez servi sous les drapeaux ou si vous êtes déserteur et où vous en êtes au niveau des paiements, que vous alliez au consulat ou à l'aéroport, ils vous retracent direct et le papier n'a qu'une valeur symbolique. D'ailleurs, moi non plus je ne l'ai jamais reçu.

En partant du triste principe et néanmoins vérifié implacablement par une expérimentation empirique, qui veut que là où il n'y a pas de pürüz, il n'y a pas de Turc, vous aviez tout à fait raison de jouer la prudence, d'anticiper sur la couille à peu près certaine et faire les photocopies soigneusement conservées pour un usage ultérieur indiscutable sur la preuve que vous avez bien effectué votre paiement.

Je vous conseille dès lors que vous avez tout payé, d'aller au consulat et de corriger la mention "terhis" sur votre passeport à la rubrique situation militaire si vous voulez avoir l'esprit tranquille, cela prend 10 secondes, le temps de regarder sur l'ordinateur et celui de taper 6 lettres à la machine à écrire.

Cher Ipso qui en deuxième phase nous avez rejoints dans le hors topic kelalakesque, et je vous souhaite la bienvenue, n'en avez pas moins soulevé une idée intéressante qui est la création d'élus extra territoriaux car après tout, 5 millions de Turcs, c'est largement plus que la population d'une ville comme Ankara par exemple.

Alors, quelles peuvent en être les raisons?

Une diaspora trop Kurde, trop religieuse, trop nationaliste, trop démocratique... bref, elle est perçue comme biaisée et on ne veut pas qu'elle ait un poids capable d'infléchir sur la vie du pays. Par contre nos Euros, ils en veulent bien, nos enfants doivent faire l'armée et nous, nous devons nous taper toutes ces conneries.. C'est vraiment une situation à clarifier.

Dans tous les cas, si nous sommes des citoyens Turcs, nous avons le droit d'être représentés comme n'importe qui d'autre et il faut déjà commencer par faire entendre notre voix et demander cela avec insistance car ces choses-là ne se donnent pas, elles se prennent !
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Spammer
Spammer


Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 435
Localisation: France

MessagePosté le: 23 Jan 2010 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

Cher Cyberturc

Je vous donne un conseil d'ami, faites vos démarches à propos de ce papier, sinon d'inévitables tracasseries administratives vous attendent au tournant. Le jour où j'ai accompagné un autre ami au consulat qui venait également de faire son service depuis 6 mois, le fonctionnaire en charge des questions sur le service militaire m'a dit texto : "vous faites bien de venir, car si vous aviez mis le pied en Turquie, on vous aurait arrêté, car aux yeux des autorités turques vous êtes "un déserteur". Shocked "Et pourquoi donc lui avais-je rétorqué" ? "Tout simplement car d'après les informations que nous disposons, vous n'avez payé qu'une partie de la somme" m'avait-il répondu ? shocked Quand il m'a dit ça, je suis littéralement tombé des nues. Alors j'ai appelé le bureau du service militaire de ma ville de naissance, et ils m'ont confirmé les dires du fonctionnaire du consulat turc. Et je suis retourné au consulat avec le document en question. Il a été faxé immédiatement. J'ai toujours rien reçu. Si j'ai rien dans un mois, ça va chier pour le bureau de service militaire de ma ville, car je n'ai pas encore utilisé la carte du bâton ! Et oui, il se trouve que j'ai un cousin qui est Colonel au "Genelkurmay" à Ankara. Je ne m'inquiète pas mais, les vacances approchent et je n'ai nulle envie qu'ils m'emmerdent à l'aéroport.

Autrement dit, je paye une somme astronomique pour le contexte actuel, et cerise sur le gâteau je dois par dessus le marché payer leur connerie ? la bonne blague !

Sinon, 100% ok avec vous sur la question d'un "Ministère de la diaspora", qui devient presque incontournable, pour résoudre et clarifier les problèmes inhérents aux Turcs vivant à l'étranger.

Et les Kurdes ne sont pas la seule raison à cela vous le savez aussi bien que moi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raskolnikoff
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3479
Localisation: Somewhere in the world

MessagePosté le: 23 Jan 2010 15:54    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Une diaspora trop Kurde, trop religieuse, trop nationaliste, trop démocratique

A l'image des "untermenchen" qui dirigent la Turquie depuis la mort d'Atatürk....
_________________
Родион Романович Раскольников
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 23 Jan 2010 20:00    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que j'ai trouvé regrettable c'est que le mécontentement avéré soit canalisé vers le négatif ou le destructif.
Puisqu'ils me cause des tracasseries et me demande de payer alors je leur fait la nique, j'abandonne "leur" nationalité...etc.

Pour ma part, j'essaye de réfléchir avec vous à la question de savoir comment régler tous ces problèmes de façon un peu plus responsable pour que justement les générations futures dans 20 ou 30 ans n'aient plus à subir ce que nous, nous subissons aujourd'hui.
Nous pouvons en vouloir au générations qui nous ont précédés, ils n'ont pas "bronché".
Dire simplement, puisque c'est comme cela, j'abandonne la nationalité ou je n'inscris pas mes enfants n'est pas régler le problème, c'est les fuir.
La question du service militaire n'est qu'un problème parmi d'autres.

Pour le service militaire, j'aimerais par exemple qu'on supprime l'obligation d'acquitter la somme de 5 192 € ( 5 112 + 80 frais d'envoi) uniquement en liquide à la banque IS Bankasi à Paris pour ceux qui sont rattachés au Consulat de Paris.

Imaginez un peu comment cela se passe : vous devez arriver très tôt le matin déposer tous les documents nécessaires et constituer votre dossier, partir illico presto à la banque IS Bankasi, vous acquitter de la somme de 5 112 et au passage la banque se beurre sur notre dos puisqu'elle facture 80 € de frais d'envoi (elle peut facturer 150 € si elle veut puisqu'on est obligé de passer par elle !). Après acquittement vous devez revenir illico au Consulat surtout avant 12H00 pour donner le justificatif de paiement au fonctionnaire du Consulat. Voyagez avec 5 200 € en poche, se presser encore se presser... Et gare à vous si vous n'avez pas apporter plus que les 36 bulletins de paie comme demandé sur le site internet et sur la liste officielle des document à fournir que vous avez pris le soin d'aller le chercher avant les démarches, puisque ces braves fonctionnaires ce qu'ils précisent pas c'est que toute la durée de vos vacances en Turquie sont déduite des 36 mois donc ils vous oblige à en fournir plus, heureusement je m'étais dit, on sait jamais je vais en apporter quelques bulletins de paie en plus.


Il est certain que les autorités turques ne font pas grand chose pour faciliter la vie des émigrés de Turquie, nous avons tous le même constat sur ce sujet, qu'on soit kurde, religieux, nationaliste, kémaliste ou ce que vous voulez n'a pas d'importance puisque le problème est commun.
La question qui se pose c'est que pouvons nous faire pour que cela change sans que cela se réduise à dire...Eh ben allez je coupe tous liens ?

Les difficultés auxquelles les enfants qui naissent aujourd'hui seront confrontés dans le futur c'est aussi avant tout de notre responsabilité, ça sera aussi l'héritage de notre inaction.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Spammer
Spammer


Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 435
Localisation: France

MessagePosté le: 23 Jan 2010 23:02    Sujet du message: Répondre en citant

Vous pouvez, cher Ipso, et c'est votre droit le plus naturel, ne pas avoir le même avis, mais, je pense vous vous faites des idées pour rien ou vous faites fausse route. Quoi que nous fassions, on en sera toujours au même point avec eux.

Croyez moi, ici, il ne s'agit pas de "fuir" du tout. Mais bien au contraire, de leur faire prendre conscience que nous ne sommes pas/plus des vaches à lait. De nombreux Turcs, que j'ai pu rencontrer au consulat turc, font tous le même constat amer. Ils sont littéralement écoeurés par le traitement qui leur est infligé dans les consulats turcs, attentes interminables, "va t'asseoir ici", "ne restez pas dans le couloir", "faites ceci", "faites cela", "ton condescendant",etc... La moindre des choses, pour ces "bonnes poires", c'est de leur accorder un traitement décent, non ? Bon sang, 5200 euros, ça ne s'économise pas du jour au lendemain !

Ces gens ont tous assuré qu'ils feraient leur service militaire, mais ils ne veulent plus que leurs enfants soient de futures bonnes poires, comme eux l'ont été. Je pense que ce n'est que de cette façon que les autorités turques se rendront compte qu'elles ne sont plus dans le bon chemin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 24 Jan 2010 2:39    Sujet du message: Répondre en citant

Cher Alex, j'ai Terhis écrit sur mon passeport et j'ai moi aussi conservé soigneusement les traces de mes paiements même si ça remonte à il y a un certain temps. De toutes les façons, si j'avais dû être considéré comme déserteur, ce serait arrivé depuis longtemps.

Cher Ipso, nous n'abandonnons rien du tout et ne disons pas "leur" nationalité puisque c'est la nôtre. La question se pose pour nos enfants de plus en plus issus de mariages mixtes donc de moins en moins turcs dans les faits. En quoi est-ce que la Turquie va se croire permis d'avoir un quelconque ascendant sur eux? D'où elle se frotte les mains à l'idée de les racketter et de quel droit? A t-elle mis en place des programmes permettant d'apprendre gratuitement le Turc ? A t-elle été à l'écoute de ses enfants ? Qu'a t-elle fait pour que le lien soit maintenu, pour permettre l'accès à la culture ? A t-elle fait quoi que ce soit à leur destination autre que de se poster au tournant dans l'optique d'en tirer un bénéfice pécunier de l'embuscade ainsi dressée ?

Et puis, qu'ont-ils à perdre nos enfants? Le droit de vote? Celui de pouvoir travailler en Turquie? Vous voyez ce que je veux dire? Ils n'ont rien à perdre ! De l'autre côté, c'est une perte sèche à tous les niveaux. Donc c'est nous les rois et eux, n'ont qu'une seule chose à faire, s'adapter ou périr, la dure loi de l'évolution est la seule qui dure. Parayi veren düdügü çalar. C'est à eux de faire l'effort de garder nos enfants dans la nationalité et non à nous. C'est à eux d'être constructifs, c'est à eux d'être créatifs et une petite danse du ventre ne ferait pas de mal.

Mais enfin ! C'est à mon enfant, plus tard quand il sera grand de savoir s'il veut être Turc ou non, ce n'est pas à moi de lui imposer tout cela. Ceci est une question de respect.

Et là, ceci m'amène à évoquer un autre point que je déteste personnellement dans notre culture, je ne sais pas ce que vous en pensez mais ce comportement qui vous pousse presque à choisir votre camp, entre celui du respect et celui de l'amour parce-qu'on ne peut pas concevoir qu'il y ait les deux en même temps.

D'ailleurs ne dit-on pas lors du serment qu'on prête à l'école "büyüklerimi saymak, küçüklerimi sevmek" (respecter mes aînés, aimer mes cadets) qui, dans la tête d'un enfant crée cette perversion et l'accompagne plus tard tout au long de sa vie d'adulte.

Et je crois que ce problème, nous le retrouvons à bien des niveaux dans l'administration Turque. D'abord lorsqu'ils nous nous demandent de priver d'office nos enfants de la liberté de leurs choix futurs et de l'autre côté, ils s'imaginent probablement que nous allons interpréter leurs latitudes à notre égard comme un gage d'amour. Nous demandons qu'ils nous respectent et on se fiche royalement qu'ils nous aiment.

On ne peut pas, on ne doit pas aimer sans qu'il n'y ait du respect et inversement.

Car l'amour sans respect et le respect sans amour ne deviennent alors que de piètres couvertures d'une relation basée sur le pouvoir de la force et de l'oppression d'une part et de la capacité à générer de la pitié de l'autre. Il est grand temps que tout ça change!
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Atari
Advanced
Advanced


Inscrit le: 03 Fév 2009
Messages: 128
Localisation: IDF

MessagePosté le: 24 Jan 2010 12:25    Sujet du message: Répondre en citant

Cyberturc a écrit:
Cher Alex, j'ai Terhis écrit sur mon passeport et j'ai moi aussi conservé soigneusement les traces de mes paiements même si ça remonte à il y a un certain temps. De toutes les façons, si j'avais dû être considéré comme déserteur, ce serait arrivé depuis longtemps.

Cher Ipso, nous n'abandonnons rien du tout et ne disons pas "leur" nationalité puisque c'est la nôtre. La question se pose pour nos enfants de plus en plus issus de mariages mixtes donc de moins en moins turcs dans les faits. En quoi est-ce que la Turquie va se croire permis d'avoir un quelconque ascendant sur eux? D'où elle se frotte les mains à l'idée de les racketter et de quel droit? A t-elle mis en place des programmes permettant d'apprendre gratuitement le Turc ? A t-elle été à l'écoute de ses enfants ? Qu'a t-elle fait pour que le lien soit maintenu, pour permettre l'accès à la culture ? A t-elle fait quoi que ce soit à leur destination autre que de se poster au tournant dans l'optique d'en tirer un bénéfice pécunier de l'embuscade ainsi dressée ?

Et puis, qu'ont-ils à perdre nos enfants? Le droit de vote? Celui de pouvoir travailler en Turquie? Vous voyez ce que je veux dire? Ils n'ont rien à perdre ! De l'autre côté, c'est une perte sèche à tous les niveaux. Donc c'est nous les rois et eux, n'ont qu'une seule chose à faire, s'adapter ou périr, la dure loi de l'évolution est la seule qui dure. Parayi veren düdügü çalar. C'est à eux de faire l'effort de garder nos enfants dans la nationalité et non à nous. C'est à eux d'être constructifs, c'est à eux d'être créatifs et une petite danse du ventre ne ferait pas de mal.

Mais enfin ! C'est à mon enfant, plus tard quand il sera grand de savoir s'il veut être Turc ou non, ce n'est pas à moi de lui imposer tout cela. Ceci est une question de respect.

Et là, ceci m'amène à évoquer un autre point que je déteste personnellement dans notre culture, je ne sais pas ce que vous en pensez mais ce comportement qui vous pousse presque à choisir votre camp, entre celui du respect et celui de l'amour parce-qu'on ne peut pas concevoir qu'il y ait les deux en même temps.

D'ailleurs ne dit-on pas lors du serment qu'on prête à l'école "büyüklerimi saymak, küçüklerimi sevmek" (respecter mes aînés, aimer mes cadets) qui, dans la tête d'un enfant crée cette perversion et l'accompagne plus tard tout au long de sa vie d'adulte.

Et je crois que ce problème, nous le retrouvons à bien des niveaux dans l'administration Turque. D'abord lorsqu'ils nous nous demandent de priver d'office nos enfants de la liberté de leurs choix futurs et de l'autre côté, ils s'imaginent probablement que nous allons interpréter leurs latitudes à notre égard comme un gage d'amour. Nous demandons qu'ils nous respectent et on se fiche royalement qu'ils nous aiment.

On ne peut pas, on ne doit pas aimer sans qu'il n'y ait du respect et inversement.

Car l'amour sans respect et le respect sans amour ne deviennent alors que de piètres couvertures d'une relation basée sur le pouvoir de la force et de l'oppression d'une part et de la capacité à générer de la pitié de l'autre. Il est grand temps que tout ça change!


Salut les mecs, je m'imisce dans la conversation meme si je suis une fille et que je n'ai pas à faire à ses histoires de service militaire payant.
Mais pour ce qui est de garder la nationalité pour vos enfants, à votre place je la garderai, meme si je suis d'accord avec vous le service militaire payant c'est un peu du raquette. Pourquoi moi je le garderai pour mes futures enfants ? Tout simplement parce que notre avenir en france nous le fesons par projection de ce que nous vivons actuellement. Effectivement, si dans 20 ans mes conditions de vie sont les memes (cela va des conditions economiques, a la democratie francaise, en passant par ma vie personnelle). Mais je garde quelque part au fond de ma tete que le vent peut tourner très rapidement. Qui nous dit que nous serons pas les indesirables d'ici 20 ans, ou que la situation economique ne vas pas devenir catastrophiques ou alors qu'est ce qui vous dit que vous enfants n'auront pas une meilleur vie en turquie.
J'ai toujours été un peu la laique virulente sur les forums et je le suis toujours. Mais quand je vois qu'en france le rascisme augmente à vitesse grand V envers les musulmans , qu'on nous parle de l'identité nationale, quand on voit que la france se desindustrialise et chome de plus en plus alors que la turquie poursuit une croissance folle ...
Tout en sachant que c'est du raquette , moi je le paierai pour mes futurs fils (si j'en ai ) tout simplement parce qu'on ne sait jamais quel sens prendra l'histoire, je voudrai leur laisser une porte de sortie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 24 Jan 2010 12:50    Sujet du message: Répondre en citant

Atari a écrit:


Salut les mecs, je m'imisce dans la conversation meme si je suis une fille et que je n'ai pas à faire à ses histoires de service militaire payant.
Mais pour ce qui est de garder la nationalité pour vos enfants, à votre place je la garderai, meme si je suis d'accord avec vous le service militaire payant c'est un peu du raquette. Pourquoi moi je le garderai pour mes futures enfants ? Tout simplement parce que notre avenir en france nous le fesons par projection de ce que nous vivons actuellement. Effectivement, si dans 20 ans mes conditions de vie sont les memes (cela va des conditions economiques, a la democratie francaise, en passant par ma vie personnelle). Mais je garde quelque part au fond de ma tete que le vent peut tourner très rapidement. Qui nous dit que nous serons pas les indesirables d'ici 20 ans, ou que la situation economique ne vas pas devenir catastrophiques ou alors qu'est ce qui vous dit que vous enfants n'auront pas une meilleur vie en turquie.
J'ai toujours été un peu la laique virulente sur les forums et je le suis toujours. Mais quand je vois qu'en france le rascisme augmente à vitesse grand V envers les musulmans , qu'on nous parle de l'identité nationale, quand on voit que la france se desindustrialise et chome de plus en plus alors que la turquie poursuit une croissance folle ...
Tout en sachant que c'est du raquette , moi je le paierai pour mes futurs fils (si j'en ai ) tout simplement parce qu'on ne sait jamais quel sens prendra l'histoire, je voudrai leur laisser une porte de sortie.


Ah mais entendons-nous bien. Que nos fils choisissent la nationalité turque, c'est leur droit et ils peuvent le faire n'importe quand et quand cela les chante dans la mesure où un de leurs parents a la nationalité turque. Cela ne pose aucun problème.

Mais dans les faits et pour que cela ait du sens et puisqu'on parle d'identité nationale, je pense tout de même qu'il faudrait qu'ils parlent un peu le Turc pour commencer. Des cours de Turc au consulat par exemple et plein d'autres projets socio-éducatifs et culturels pourraient être mis en place. Que fait le gouvernement turc pour ses 5 millions de ressortissants à l'étranger à part de tendre la main? RIEN! Non seulement il ne faut rien mais il a l'arrogance de s'installer à Boulogne près de Sèvres, soit à l'extrême opposé de là où se trouvent la majorité de ses ressortissants. Bonjour la proximité !

Ces enfants-là, il va falloir qu'elle les mérite, ils ne lui seront pas acquis.
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ipso_facto
Spammer
Spammer


Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 514
Localisation: Kaçkar Mountains

MessagePosté le: 24 Jan 2010 14:17    Sujet du message: Répondre en citant

Cyberturc a écrit:

Ah mais entendons-nous bien. Que nos fils choisissent la nationalité turque, c'est leur droit et ils peuvent le faire n'importe quand et quand cela les chante dans la mesure où un de leurs parents a la nationalité turque. Cela ne pose aucun problème.


Ca revient à dire évitons leur les tracasseries du service militaire pour mieux les tracasser avec une éventuelle réintégration de la nationalité turque plus tard. Obtenir ou intégrer la nationalité turque pour ces enfants plus tard ne se fera pas en claquant des doigts ou en deux coups de cuiller à pot.Et entre temps que faites-vous de leurs autres droits, à l'héritage par exemple?

Cyberturc a écrit:

Non seulement il ne faut rien mais il a l'arrogance de s'installer à Boulogne près de Sèvres, soit à l'extrême opposé de là où se trouvent la majorité de ses ressortissants. Bonjour la proximité !


La meilleure dans cette histoire c'est qu'ils se sont installés "Rue de Sévres", je croyais que la symbolique avait une certaine importance pour les Etats et ses représentations. Quand j'avais appris ça, je croyais que c'était une blague.

Cyberturc a écrit:

Ces enfants-là, il va falloir qu'elle les mérite, ils ne lui seront pas acquis.


Du coup, l'arrogance force à la contre-arrogance.
Pourquoi cette dualité d'opposition d'Eux et Nous?
Parce que vous n'arrivez pas à la dompter, à la dominer cette Adminisitration, parce que vous avez le sentiment d'être en dessous d'elle, d'où peut-être votre réflexion sur le "respect" et "l'amour", parce que vous avez le sentiment que tout ceci est régie selon un principe "ast / üst"?

Les Administrations et ses fonctionnaires ne sont que le reflet des décisions et des impulsions et volontés des gouvernants, elles exécutent les directives et les lois en vigueur même si parfois certaines font du zèle.

C'est donc en amont au coeur du système qu'il faut agir.
D'abord en posant la question de savoir pourquoi n'aurions-nous pas le droit à un représentant?

Et enfin, que faisons-nous en tant que citoyens pour faire évoluer certaines choses? Parce que vous croyez réellement que le fait de ne plus inscrire des enfants va changer les choses?

Tavsan daga küsmüs, dagin haberi olmamis Cyber bey.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 24 Jan 2010 21:53    Sujet du message: Répondre en citant

ipso_facto a écrit:
Cyberturc a écrit:

Ah mais entendons-nous bien. Que nos fils choisissent la nationalité turque, c'est leur droit et ils peuvent le faire n'importe quand et quand cela les chante dans la mesure où un de leurs parents a la nationalité turque. Cela ne pose aucun problème.


Ca revient à dire évitons leur les tracasseries du service militaire pour mieux les tracasser avec une éventuelle réintégration de la nationalité turque plus tard. Obtenir ou intégrer la nationalité turque pour ces enfants plus tard ne se fera pas en claquant des doigts ou en deux coups de cuiller à pot.Et entre temps que faites-vous de leurs autres droits, à l'héritage par exemple?

Cyberturc a écrit:

Non seulement il ne faut rien mais il a l'arrogance de s'installer à Boulogne près de Sèvres, soit à l'extrême opposé de là où se trouvent la majorité de ses ressortissants. Bonjour la proximité !


La meilleure dans cette histoire c'est qu'ils se sont installés "Rue de Sévres", je croyais que la symbolique avait une certaine importance pour les Etats et ses représentations. Quand j'avais appris ça, je croyais que c'était une blague.

Cyberturc a écrit:

Ces enfants-là, il va falloir qu'elle les mérite, ils ne lui seront pas acquis.


Du coup, l'arrogance force à la contre-arrogance.
Pourquoi cette dualité d'opposition d'Eux et Nous?
Parce que vous n'arrivez pas à la dompter, à la dominer cette Adminisitration, parce que vous avez le sentiment d'être en dessous d'elle, d'où peut-être votre réflexion sur le "respect" et "l'amour", parce que vous avez le sentiment que tout ceci est régie selon un principe "ast / üst"?

Les Administrations et ses fonctionnaires ne sont que le reflet des décisions et des impulsions et volontés des gouvernants, elles exécutent les directives et les lois en vigueur même si parfois certaines font du zèle.

C'est donc en amont au coeur du système qu'il faut agir.
D'abord en posant la question de savoir pourquoi n'aurions-nous pas le droit à un représentant?

Et enfin, que faisons-nous en tant que citoyens pour faire évoluer certaines choses? Parce que vous croyez réellement que le fait de ne plus inscrire des enfants va changer les choses?

Tavsan daga küsmüs, dagin haberi olmamis Cyber bey.


Tout d'abord le personnel qui travaille au consulat fait son boulot, et même très bien et mes propos ne sont pas tournés contre eux. C'est au gouvernement turc que revient l'obligation de nous prendre en compte et comme nous ne votons pas, il se fiche complètement de nous.

Les tracasseries de la réintégration ne seront pas grand chose. De toutes les façons, ils seront considérés comme Turc ipso facto( Very Happy ) dès lors qu'ils justifieront d'un parent Turc.

Pour les autres droits, tels que l'héritage, il en va de même. Ils mettront tout cela en balance. Je ne dis pas qu'il n'y a que des inconvénients à être turc, je dis juste, il choisiront eux et pas nous. Mais c'est sûr que les parents auront tendance à moins investir en Turquie (voire même à se désinvestir) s'ils savent que leurs enfants ne pourront pas hériter.

Cela peut paraître arrogant de dire qu'il va falloir qu'ils méritent mais cela ne l'est pas et distinguer eux de nous car il y a eux et il y a nous et je m'explique :

Tant que ma voix ne pourra pas se faire entendre par un bulletin de vote, qu'il n'y aura pas un représentant, qu'ils nous mettront devant des faits accomplis, qu'ils se comporteront avec arrogance en allant se foutre dans des coins tels que si jamais je choppe le connard qui a pris cette décision je lui fais la tête au carré alors que ce n'est pas dans mes habitudes, qu'ils ne donneront rien et chercheront à me racketter sans que je ne puisse donner mon avis,...

Alors là, oui ce sera eux contre nous bien sûr et oui encore, il va falloir qu'ils méritent et je ne vois pas ce qu'il y a d'arrogant à refuser à ce que nos enfants continuent à se faire traire comme des vaches sans aucune contrepartie palpable et qu'ils comptent sur leur turcité par dessus le marché pour réhausser l'image de la Turquie et couvrir leurs pieds qui puent. Il n'y a rien de prétentieux ni d'arrogant là-dedans. Au contraire, c'est tout ce qu'il y a de légitime.

Ce n'est pas notre voix qui s'exprime, c'est quelqu'un d'autre qui prend des décisions nous concernant et ce quelqu'un est un abruti !

Et oui encore c'est efficace de ne pas les faire intégrer à la nationalité turque et croyez cher Ipso kardes, en leur supprimant ainsi la manne financière, on frappe exactement là où ça fait mal et ils ont d'ailleurs commencer à grouiner comme cochon qu'on égorge. C'est la seule façon concrète de se faire prendre au sérieux par ces énergumènes, ils n'ont qu'un esprit quantitatif, ils n'ont aucune imagination et pas la moindre créativité. C'est tout ce qu'ils comprennent. Aslinda dag biziz, tavsan onlar
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Spammer
Spammer


Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 435
Localisation: France

MessagePosté le: 24 Jan 2010 22:34    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qu'il y a de formidable avec mon ami cyberturc, c'est qu'on a pas grand chose à rajouter, on se lit mutuellement dans nos pensées. Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Atari
Advanced
Advanced


Inscrit le: 03 Fév 2009
Messages: 128
Localisation: IDF

MessagePosté le: 24 Jan 2010 23:16    Sujet du message: Répondre en citant

Cyberturc a écrit:
Atari a écrit:


Salut les mecs, je m'imisce dans la conversation meme si je suis une fille et que je n'ai pas à faire à ses histoires de service militaire payant.
Mais pour ce qui est de garder la nationalité pour vos enfants, à votre place je la garderai, meme si je suis d'accord avec vous le service militaire payant c'est un peu du raquette. Pourquoi moi je le garderai pour mes futures enfants ? Tout simplement parce que notre avenir en france nous le fesons par projection de ce que nous vivons actuellement. Effectivement, si dans 20 ans mes conditions de vie sont les memes (cela va des conditions economiques, a la democratie francaise, en passant par ma vie personnelle). Mais je garde quelque part au fond de ma tete que le vent peut tourner très rapidement. Qui nous dit que nous serons pas les indesirables d'ici 20 ans, ou que la situation economique ne vas pas devenir catastrophiques ou alors qu'est ce qui vous dit que vous enfants n'auront pas une meilleur vie en turquie.
J'ai toujours été un peu la laique virulente sur les forums et je le suis toujours. Mais quand je vois qu'en france le rascisme augmente à vitesse grand V envers les musulmans , qu'on nous parle de l'identité nationale, quand on voit que la france se desindustrialise et chome de plus en plus alors que la turquie poursuit une croissance folle ...
Tout en sachant que c'est du raquette , moi je le paierai pour mes futurs fils (si j'en ai ) tout simplement parce qu'on ne sait jamais quel sens prendra l'histoire, je voudrai leur laisser une porte de sortie.


Ah mais entendons-nous bien. Que nos fils choisissent la nationalité turque, c'est leur droit et ils peuvent le faire n'importe quand et quand cela les chante dans la mesure où un de leurs parents a la nationalité turque. Cela ne pose aucun problème.

Mais dans les faits et pour que cela ait du sens et puisqu'on parle d'identité nationale, je pense tout de même qu'il faudrait qu'ils parlent un peu le Turc pour commencer. Des cours de Turc au consulat par exemple et plein d'autres projets socio-éducatifs et culturels pourraient être mis en place. Que fait le gouvernement turc pour ses 5 millions de ressortissants à l'étranger à part de tendre la main? RIEN! Non seulement il ne faut rien mais il a l'arrogance de s'installer à Boulogne près de Sèvres, soit à l'extrême opposé de là où se trouvent la majorité de ses ressortissants. Bonjour la proximité !

Ces enfants-là, il va falloir qu'elle les mérite, ils ne lui seront pas acquis.

Tes enfants ne peuvent avoir la nationalité turque si tu te fais retirer ta nationalité. Dans 10 ou 20 ans peut etre qu'acquierer la nationalité turque sera aussi difficile que d'acquerir la nationalité francaise.
Quant à la langue, je suis desolé non seulement c'est aux parents de transmettre la langue (des cours au consulat ne suffiront pas) , et desolé de te contredire mais il y'a des profs de turcs qui viennent carrement de turquie faire l'ecole turque dans des communes ayant un certains nombres de citoyens turcs. De plus si tu te fais retirer la nationalité , aucune raison pour l'etat turc de donner des cours a tes enfants.
Je ne parle pas de ce que l'etat turc devrait faire. J'ai vu dans quel etat sont les consulats. mais bien du fait que "on ne sait pas de quoi est fait l'avenir, le vent peut vite tourner, est ce 5000 euros c'est trop cher payé pour la posibilité d'envoler ailleurs si les choses se gatent ici". Penses à tout les libanais qui ont gardé leur double nationalité franco-libanaise. Aux israeliens qui le gardent aussi au cas ou ...
A mon sens vaut mieux garder sa nationalité...Apres tu es dans ton droit de protester , d'ecrire des lettres a son excellence l'ambassadeur, ou se faire entendre dans les medias....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyberturc
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1004
Localisation: Paris

MessagePosté le: 25 Jan 2010 0:18    Sujet du message: Répondre en citant

Atari a écrit:

Tes enfants ne peuvent avoir la nationalité turque si tu te fais retirer ta nationalité. Dans 10 ou 20 ans peut etre qu'acquierer la nationalité turque sera aussi difficile que d'acquerir la nationalité francaise.
Quant à la langue, je suis desolé non seulement c'est aux parents de transmettre la langue (des cours au consulat ne suffiront pas) , et desolé de te contredire mais il y'a des profs de turcs qui viennent carrement de turquie faire l'ecole turque dans des communes ayant un certains nombres de citoyens turcs. De plus si tu te fais retirer la nationalité , aucune raison pour l'etat turc de donner des cours a tes enfants.
Je ne parle pas de ce que l'etat turc devrait faire. J'ai vu dans quel etat sont les consulats. mais bien du fait que "on ne sait pas de quoi est fait l'avenir, le vent peut vite tourner, est ce 5000 euros c'est trop cher payé pour la posibilité d'envoler ailleurs si les choses se gatent ici". Penses à tout les libanais qui ont gardé leur double nationalité franco-libanaise. Aux israeliens qui le gardent aussi au cas ou ...
A mon sens vaut mieux garder sa nationalité...Apres tu es dans ton droit de protester , d'ecrire des lettres a son excellence l'ambassadeur, ou se faire entendre dans les medias....


Je vous demanderais juste de ne pas déformer mes propos ou de lire en diagonale: Je ne parle pas de moi qui n'ai absolument pas l'intention de quitter ma nationalité turque et je suis très heureux comme ça, à aucun moment je ne questionne mon identité. Je fais allusion à mes enfants et, par extension, à ceux des enfants issus de couples mixtes n'ayant jamais vécu en Turquie. Pour transmettre le turc tout d'abord, si les deux parents sont turcs, cela ne posera pas de problèmes particuliers. Mais pour les couples mixtes je pense qu'il y a impossibilité sans une aide extérieure.

Je ne voudrais pas être mal compris. J'aimerais que mes enfants aient accès à la langue turque, je serais ravi de payer tout ou partie des 5000 Euros pour l'armée, en s'y prenant à l'avance pour économiser, on y arrive très bien. S'ils manifestaient le désir de prendre aussi la nationalité turque j'en serais heureux et ils en ont parfaitement le droit... mais je n'ai pas envie de les mettre devant le fait accompli et qu'ils se retrouvent à l'armée par exemple incapables de comprendre ce que dit le sergent chef et avec les galères imposés par une administration qui traite ses ressortissants comme des sous-merdes car c'est en uniquement en acceptant cela qu'on le devient!

Pour m'exprimer en des termes plus constructifs, il me semble qu'il faudrait un contexte d'activités pour les enfants où ils seraient en immersion avec la langue en l'apprenant mais aussi en faisant d'autres choses à côté, pourquoi pas par exemple de l'éveil musical par la même occasion, découvrir les rythmes impairs, la gamme naturelle etc qui font aussi partie de notre culture... il y a des tas de choses extrêmement enrichissantes qui peuvent être proposées de manière ludique, l'histoire la littérature, les arts culinaires etc. qui pourraient constituer un excellent bagage pour la vie, pour la construction de leurs identités multiples permettant d'accompagner ses ressortissants vers un avenir meilleur. Là, même si on ne dit pas dans le vide que nous sommes fiers d'être Turcs, les autres pourraient peut-être pour une fois nous envier et ne serait-ce pas là une bien meilleure façon de vivre sa turcité que de brandir une creuse fierté chauvine ne trahissant que l'aveu de son échec et de son incapacité à montrer quelque chose de tangible pouvant susciter une quelconque admiration?

A la limite, on pourrait payer pour ces activités, je n'exige pas forcément que cela soit entièrement financé par le gouvernement. Je demande juste un peu d'attention, un peu de diligence, une manifestation de volonté de faire quelque chose, une présence bienveillante qui dit "ne m'oubliez pas".

Qu'avons-nous à la place? Au risque de me répéter c'est toujours raboule le pognon et ferme ta gueule !

Ceux qui ont fait l'armée à Burdur le savent et ça illustre bien la situation: On vous fait mettre en rangées de 6 dans une discipline de fer, on vous crie dessus, on vous fait poireauter une heure sous un soleil de plomb sans avoir le droit de bouger d'un millimètre sous peine de mesures dilatoires devant un grand bâtiment en attendant que les portes s'ouvrent. Lorsque vous rentrez enfin le chef vous ordonne le silence le plus complet. Alors arrive je ne sais quel gradé et vous explique qu'ils ont des assiettes souvenir de l'armée où ils peuvent incorporer leurs photos et que c'est à moitié prix de ceux pratiqués en ville. Tout est dit!
_________________
"C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité." Blaise Pascal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Demandes, recherches et forum d'entraide Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.