186 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2270

Actuellement :
Visiteur(s) : 186
Membre(s) : 0
Total :186

Administration


  Derniers Visiteurs

lalem : 02h43:54
cengiz-han : 15h34:59
SelimIII : 1 jour, 03h52:52
murat_erpuyan : 1 jour, 15h37:13
pusula : 6 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Après les élections locales en Turquie (31.03.2024)
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Après les élections locales en Turquie (31.03.2024)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 11223
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 04 Avr 2024 15:29    Sujet du message: Après les élections locales en Turquie (31.03.2024) Répondre en citant

Élections municipales en Turquie : une claque magistrale pour le président Recep Tayyip Erdogan

C'est le titre de France Info juste après les premiers résultats. Peut-on dire que c'est exagéré. Personnellement je ne le trouve pas, d'ailleurs moi même j'avais utilisé l'expression "Osmanli tokati".

Erdogan a déjà connu cet échec en 2019 et a permis l'annulation des élections sans raison, Imamoglu qui devançait son rival de peu a gagné avec un écart de plus de 800 mille votes. A l'époque Erdogan l'a qualifiait de tous les mots, par exemple il disait "est-ce que vous allez voter pour Sisi (le président égyptien était son ennemi principal) ou Binali...

Juste après sa victoire au présidentiel il a évoqué la reprise d'Istanbul. Et 10 mois après il s'est investi personnellement. Il a dépêché à Istanbul 17 ministres pour la promotion de son candidat et il a organisé un meeting sur place.

Donc encore une fois, mais cette fois-ci d'une manière encore plus d'acharnement, il était le rival d'Ekremoglu lui-même, puisque tout le monde admettait son candidat était un "homme de paille". Il a perdu sans appel.

La qualification "claque" est justifiée.

Comment l'opposition 10 mois après son échec aux législatives et présidentiel a renversé la tendance malgré l'éclatement des alliances entres les partis d'opposition.

Meral Aksener, leader de IYI Parti qui était la deuxième force de l'alliance avait décidé de faire cavalier seul. Il était évident que seul le parti avait peu de chance de gagner des localités importantes. Et Aksener avait mené une propagande plus qu'Erdoagan contre Imamoglu et Yavas qu'elle désignait plus apte pour être président face à Erdogan.

Elle est la plus grande perdant des élections. Son parti est laminé.

Là le peuple turc, surtout dans les grandes zones urbaines, une leçon de démocratie. Il a désavoué l'éclatement des partis de l'opposition et l’alliance a eu lieu au niveau des électeurs. Oui les électeurs de IYI Parti, mais aussi DEM (bien que celui-ci aussi a présenté des candidats) ont voté pour CHP, puisque c'est ce parti qui pouvait faire face à l'autoritarisme galopante du régime d'Erdogan.

Imamoglu, à Istanbul, lors de son discours à la suite de sa victoire a souligné : les résulatats des élections à Istanbul en particuliers est un espoir pour les démocrates du monde entier face aux vagues de populisme qui génèrent des pouvoirs autoritaires.

Oui la démocratie peut sortir des urnes mêmes dans des régimes autoritaires. En effet il n'est pas possible de qualifier les élections en Turquie d’élections libres. Puisque le pouvoir a usé de tout son poids pour défavoriser l'opposition. La radio télévision public n'a donné pratiquement aucun espace à l'opposition, d'autant plus que la quasi-totalité des médias appartiennent aux propriétaires proches d'Erdogan. Le Président de la république et ses ministres ont utilisé tous les moyens de l'Etat pour organiser la promotion de leur candidat. Erdogan a menacé les habitants des villes de le priver du soutien de l'état si le candidat de l'opposition l'emporté. Il a osé dire qu'il n'y aurait pas gaz sans maire qui lui appartient.

Et le langage était lamentable. Kurum candidat à Istanbul osait dire que les enfants de Gazze en Palestine seraient heureux s'il gagnait la mairie d'Istanbul.

Il n’y a pas eu de débat public entre les candidats, ne serait-ce que dans les grandes métropoles.

Oui dans ces conditions, j’aime faire l’image d’un match de boxe, l’un des boxeur a les mains attachées derrières…

Enfin de compte la situation économique a été la variable déterminante. L'appauvrissement de la population a éloigné une partie des électeurs d’Erdogan pour qui la démocratie n’était pas un souci, du pouvoir et certains ont voté pour YRP d’Erbakan (parti religieux extra conservateur). Sans doute une partie de ces gens conservateurs ont pris consciences de l’hypocrisie du pouvoir, notamment quand il s’agit de Palestine…

Oui il y a un glissement en faveur de CHP qui sort des ces élections avec trois figures devenues de très solides acteurs de la vie politique. Özgür Özel, le nouveau leader du Parti qui a vaincu l’ancien chef Kiliçdaroglu, éternel perdant. Evidemment les maires d’Istanbul et d’Ankara : Imamoglu et Yavas. Et Imamoglu qui a vaincu 2 fois Erdogan sera en toute vraisemblance le futur candidat à la présidentielle de 2028 !

En somme un brin d'espoir pour la démocratie en Turquie à l'issu de ces élections locales...



<
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.