46 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2205

Actuellement :
Visiteur(s) : 46
Membre(s) : 0
Total :46

Administration


  Derniers Visiteurs

cengiz-han : 1 jour, 01h31:03
lalem : 1 jour, 02h48:17
murat_erpuyan : 1 jour, 03h58:52
SelimIII : 3 jours
duygu : 4 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - L'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Turquie et les autres
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

L'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Turquie et les autres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8848
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 29 Sep 2020 12:24    Sujet du message: L'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Turquie et les autres Répondre en citant

Ca y est, l' Arménie et l'Azerbaïdjan occupent de nouveau l'actualité !

J'ai trouvé un commentaire d'Aurélien Denizeau, qui me paraissait claire et simple pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce sujet. Je le reprends ici

Citation:

Il n'y a pas de "bon" ou de "mauvais" camp dans le conflit qui oppose l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Chacun des deux pays a des raisons légitimes de justifier sa position. Voyons voir un peu le point de vue de chacun.

- L'Azerbaïdjan défend son intégrité territoriale. Le Haut-Karabagh lui appartient, en droit international, depuis la fin de l'URSS. En règle générale, lors de la création de nouveaux États, on conserve le principe d'intangibilité des frontières. Sans quoi, celles-ci seraient en permanence remises en cause, créant un monde plus instable encore.

- Par ailleurs, il est indéniable que la population du Haut-Karabagh, arménienne depuis plus d'un siècle, souhaite rejoindre l'Arménie. Si l'on applique le "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes", si l'on se base sur les exemples du Kosovo ou de la Crimée, les Arméniens sont parfaitement légitimes pour demander leur réunification.

- Il faut ajouter un autre problème: l'Arménie n'occupe pas seulement le Haut-Karabagh, mais aussi des territoires à majorité azérie. Et il lui sera à terme plus difficile de justifier cette occupation, pour le coup.

* * *

En somme, les deux parties ont de bonnes raisons de tenir leur position respective. Il est évident que la solution militaire est une impasse: l'Arménie ne peut pas occuper illégalement un territoire étranger sans affaiblir sa position à terme; l'Azerbaïdjan ne pourra pas retrouver sa souveraineté dans un territoire dont la population ne l'accepte pas.
Au lieu de prendre parti pour l'un ou l'autre des belligérants, comme le font certains en France de façon démagogique ou communautariste, le plus raisonnable est donc de comprendre leurs positions respectives, et de réfléchir aux solutions de compromis qui pourraient être trouvées: abandon du Haut-Karabagh en échange de territoires stratégies offerts par l'Arménie, ou récupération de cette région sous condition d'une très large autonomie, etc.





https://www.facebook.com/aurelien.snp/posts/10159026309218938




<
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8848
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 02 Oct 2020 1:22    Sujet du message: Répondre en citant

Ce jeudi sur TF1, pendant les infos de 20 h. le conflit a été évoqué. Des images du coté arménien.
Un arménien qui a souffert du conflit disait habillement que les musulmans veulent exterminer les chrétiens... On montrait un bébé blessé par une bombe qui a tué son frère...

Sous entendu, les sanguinaires turcs sont en train de massacrer les pauvres arméniens.

L'article du monde va dans ce sens aussi.
http://www.ataturquie.fr/haut-karabakh-la-turquie-souffle-sur-les-braises-du-conflit-entre-lazerbaidjan-et-larmenie/

Personne n'évoque le fait que l'Arménie occupe un territoire azerbaïdjanais!

Et pourtant le Monde avait évoqué entre les lignes le démarrage du conflit actuel :

Citation:
Tout démarre le 12 juillet. Prenant de court des observateurs internationaux, des combats éclatent dans cette zone à la frontière entre Azerbaïdjan et Arménie, donnant lieu à une spirale incontrôlée durant plusieurs jours. Aux tirs de mortiers répondent les obus atteignant les villages d’Aygepar et Movses. Bilan : au moins 17 morts, dont 12 militaires et un civil azerbaïdjanais et 4 soldats arméniens. Bakou pleure notamment la mort d’un général abattu par un drone, tandis que la foule descend dans la rue pour réclamer vengeance.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/07/22/entre-l-armenie-et-l-azerbaidjan-le-danger-est-toujours-la_6047002_3210.html

Et même les vilaines langues en Turquie disent que la France est pour quelque chose pour l'attaque subie par les Azéries ce 12 juillet!

Bon l'Arménie est pauvre et c'est la Russie qui fournit les armes, je pense qu'il n'y a pas de marché pour vendre quelques Rafales!!!






<
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8848
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 05 Oct 2020 0:49    Sujet du message: Répondre en citant

Et ce dimanche France 2, comme TF1, a évoqué le sujet, toujours avec le vécu du côté arménien.

Moi qui ne sait rien à ce sujet j'ai à ces barbares Azéris / Musulman / Turcs massacrent encore les innocents.

Oui dans une guerre les innocents souffrent et meurent, mais des deux côtés.

J'en ai marre de cette version le loup et l'agneau qui brouille la réalité.

Et brouillard est un opportunité pour certains, des politiciens qui partent à la chasse aux voix, des fanatiques qui trouvent l'occasion d'exprimer la haine...

Et ce dimanche, 4 octobre 2020 le Centre Culturel Anatolie à Paris par des individus haineux et racistes...

https://bit.ly/2EZBVYE





<
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8848
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 05 Oct 2020 1:41    Sujet du message: Répondre en citant

Que dire de la tribune signée par 176 politiciens?

Lisez d'abord le texte.

http://www.ataturquie.fr/hidalgo-pecresse-rubirola-ou-encore-wauquiez-176-elus-appellent-la-france-a-soutenir-larmenie

Il est écrit que : "Le 12 juillet dernier et sur plusieurs jours, l'armée azerbaïdjanaise a déjà attaqué, non pas le Haut-Karabakh, mais l'Arménie dont les frontières sont pourtant unanimement reconnues par la communauté internationale."

Deux affirmations partisanes dans une seule phrase.

Primo le 12/07 l'étincelle vient du côté arménien; je cite le monde du 22/07 :
"Tout démarre le 12 juillet. Prenant de court des observateurs internationaux, des combats éclatent dans cette zone à la frontière entre Azerbaïdjan et Arménie, donnant lieu à une spirale incontrôlée durant plusieurs jours. Aux tirs de mortiers répondent les obus atteignant les villages d’Aygepar et Movses. Bilan : au moins 17 morts, dont 12 militaires et un civil azerbaïdjanais et 4 soldats arméniens. Bakou pleure notamment la mort d’un général abattu par un drone, tandis que la foule descend dans la rue pour réclamer vengeance."

Secundo, 13 % du territoire de l’Azerbaïdjan est occupé par l’Arménie depuis trois décennies...
Pourtant c'est un fait bien connu de tout le monde, en particulier par les politiciens signataires, exemple les minutes du Sénat :

Occupation illégale de territoires - Question orale n° 1145S de Mme Nathalie Goulet - publiée dans le JO Sénat du 28/05/2015
https://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ15051145S.html


Et puis, je cite encore la tribune signée par ces politiciens :
"La nouvelle donne concerne également le rôle de la Turquie, désormais omniprésente dans ce conflit. Depuis l'attaque contre l'Arménie du mois de juillet dernier, la Turquie alimente violemment le conflit par des déclarations belliqueuses de soutien aux Azerbaïdjanais. Ces encouragements, renouvelés ces dernières heures, ont conduit les Loups Gris - groupuscule d'extrême droite paramilitaire turc - à s'en prendre violemment, sur notre territoire, à des manifestants pacifistes, le 24 juillet dernier à Décines-Charpieu (Rhône), au motif qu'ils étaient d'origine arménienne."

Je n'ai pas trouvé la trace dans la presse de ce fait mais il y a une question :
Menaces et agressions contre la communauté arménienne de France.
https://www.senat.fr/questions/base/2020/qSEQ200817592.html

Soit, alors ces mêmes élus montreront-ils la même sensibilité quand le CCA à Paris est attaqué ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11757
Localisation: Paris

MessagePosté le: 09 Nov 2020 3:15    Sujet du message: Répondre en citant

Lettre du député Jean-Luc Reitzer adressée aux parlementaires









^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11757
Localisation: Paris

MessagePosté le: 09 Nov 2020 3:17    Sujet du message: Répondre en citant

Zaur Shiriyev : « A Bakou, la logique a changé : l’armée avance, les diplomates avisent »

http://www.ataturquie.fr/zaur-shiriyev-a-bakou-la-logique-a-change-larmee-avance-les-diplomates-avisent/


J'étais surpris de voir un tel papier dans le Monde !!!

Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SelimIII
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 2601
Localisation: Paris

MessagePosté le: 13 Nov 2020 17:05    Sujet du message: Répondre en citant

Les Russes intervenant le conflit arméno-azarbaidjané est terminé, du moins pour l'instant.

L'impact de ce qui s'est passé sur la population arménienne d'Arménie et ceux des Français d'origine arménienne est de nature à créer des dissensions...

J'ai reçu par facebook cette information :
Demande de démission de la FRA Dashnak (Franck Papazian) de la présidence du CCAF !

https://www.change.org/p/conseil-de-coordination-des-organisations-arm%C3%A9niennes-de-france-demande-de-d%C3%A9mission-de-la-fra-dashnak-franck-papazian-de-la-pr%C3%A9sidence-du-ccaf


!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8848
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 19 Nov 2020 1:01    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
«Mais où donc est passé le groupe de Minsk censé trouver une solution pacifique au conflit ?», a lancé le député Guy Tessier (Les Républicains, opposition), interpellant le ministre, en référence à la médiation de Paris et Washington dans ce dossier, au côté de Moscou, depuis la chute de l’URSS en 1991. «Ce cessez-le-feu consacre la sortie des Occidentaux de tout processus diplomatique au Caucase», a affirmé Guy Tessier à l’unisson de nombre d’analystes et experts.


http://www.ataturquie.fr/haut-karabakh-paris-appelle-moscou-a-lever-les-ambiguites-sur-le-cessez-le-feu-et-le-role-de-la-turquie/

Justement, qu'a-t-elle fait la France dans ce groupe appelé "Minsk". Sa mission était de trouver une solution à l'occupation illégale du territoire azéri (ce sont les résolutions des N.U. qui disent - pas moi -). Rien en 26 ans ! Bien que ce territoire occupé en 1994 et resté les mains d'un état autoproclamé qui n'est connu même pas d'Erivan!

Finalement, on peut dire que les Azéris ont récupéré une partie de leur territoire...

Macron, poussé par l'appel de certains élus aurait-il déclaré la guerre à la Turquie. Comme dans le dossier de Libye la Turquie en soutenant l'Azerbaïdjan a été contre l'envahisseur. Oui l'inactivité de la France et des Etats-Unis avec la bénédiction russe a provoqué in-fine ce conflit qui coûté la vie à des milliers de personnes du côté des bélligérants et attisé la haine de part et d'autre.

La France et les Etats-Unis par leur inactivité qui était bénéfique à l'Arménie a coûté à ce dernier la déroute, comme dans le passé. L'histoire se répète si on ne sait pas tirer les leçons. Les Arméniens et les Azéris sont condamnés à vivre ensemble et pour cela il ne faut pas compter sur les autres. Ils doivent vaincre la haine et trouver les bases d'une coexistence en faisant des compris, d'autant plus que ce sont des peuples proches en raison d'un vécu depuis des siècles qui a forcément forgé une échange culturel et manière de vivre (tel la cuisine).

Et finalement Putin a encore joué une partie d'échec et a gagné.

1- Il a laissé l'Arménie s'engager dans cette aventure alors qu'il a des bases militaire dans ce pays, pour montrer la France et les Etats-Unis ne peuvent rien faire et que compter sur ceux-ci n'est pas bénéfique.
2- Il a laissé faire les Azéris qu'il ne pouvait pas non plus trop mécontenter. Il intervient à un moment avant que le front arménien pert tout ce qu'il possède sur le territoire azéri (Stepanakert pouvait tomber) en faisant admettre aux Azéris qu'ils ne pouvaient pas non plus retourner aux frontières d'avant 1996.
3- Il fait comprendre à la Turquie que dans cette géographie c'est lui qui est mettre tout en aménageant la sensibilité en octroyant quelque gages...

En effet l'affirmation de Guy Tessier : «Ce cessez-le-feu consacre la sortie des Occidentaux de tout processus diplomatique au Caucase» est justifié. Mais à qui la faute ?

En enfin, la France se permet d'être dans la Caucase, en Libye... mais la Turquie... Pourquoi ?




<
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11757
Localisation: Paris

MessagePosté le: 19 Nov 2020 1:48    Sujet du message: Répondre en citant

Là chapeau Murat tu as bien résumé la situation, double poids double mesures en France dépasse l'inacceptable...

Quand en 1996 les azéris ont été chassé de leur territoire personne n'a rien dit alors qu'aujourd'hui quand des arméniens quittent leur ville tout le monde pleure (moi aussi...) mais au moins je ne suis aussi hypocrites comme ces politiciens. Tant de haine, tant de massacre empêchent ces gens, pourtant proches comme Murat l'a souligné, vivre ensemble.

Et par face j'ai reçu cette déclaration paru quand même dans un blog de média part, je le transfère ici par peur de censure !

Citation:

Tribune des Azerbaïdjanais de France à destination du Ministre Jean-Yves Le Drian

18 NOV. 2020 PAR HENRI FOURCADIS BLOG : LE BLOG DE HENRI FOURCADIS

Les azerbaïdjanais de France interpelle le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur la véritable hystérie anti-azerbaïdjanaise qui se manifeste sur le territoire national depuis quelques semaines et la position largement pro-arménienne du MEAE de la France - pourtant pays coprésident du Groupe de Minsk de l'OSCE.


Monsieur le Ministre,

Depuis le début de la guerre le 27 septembre dernier, une véritable hystérie anti-azerbaïdjanaise se manifeste en France, tant dans les médias qu’entre les murs de l'Assemblée Nationale et la mairie de Paris, qui a émis aujourd’hui le vœu illégal, partisan, inconstitutionnel et surtout flattant les plus bas instincts nationalistes arméniens. Nous, les citoyens français d'origine azerbaïdjanaise, sommes indignés par la position largement pro-arménienne du MEAE de la France - pourtant pays coprésident du Groupe de Minsk de l'OSCE. Et nous souhaitons apporter ici quelques précisions fondamentales.

La neutralité de la France à reconquérir

Dans l'Assemblée Nationale, les députés du parti au pouvoir font campagne pour l'adoption de la déclaration de reconnaissance de la soi-disant «république du Haut-Karabagh». Il s’agit là d’une grave entorse au droit et nous n’avons entendu de réaction de la part de votre Ministère pour contester cette entité séparatiste.

De nombreux médias français montrent les images de l'envoi de citoyens français d'origine arménienne dans une zone de combat dans le Karabagh. Cet état de fait ne constitue-t-il pas une violation patente de la Convention Internationale du 4 décembre 1989 contre le recrutement, l'utilisation, le financement et l'instruction de mercenaires, sans parler d’un statut de médiateur de la France ? Pourtant, votre Ministère reste, là encore, silencieux sur une réalité pour le moins embarrassante.

Depuis le mois de juillet, il est vrai, un «prétendu» drapeau de cette entité séparatiste flotte devant la mairie de la ville de Bourg-lès-Valence. Mais, là encore, votre Ministère ne réagit pas à cette violation de la législation française (nous ne parlons même pas ici des obligations internationales de la France!).

Ces faits orientés ne sont hélas pas nouveaux. A Paris, depuis 2008, une «représentation permanente de la république d'Artsakh en France», mène un travail de sape contre les relations franco-azerbaïdjanaises. Non sans succès, monsieur le Ministre, puisque ces relations souffrent en grande partie à cause des activités subversives de la diaspora arménienne. Mais visiblement cet état de fait ne vous dérange pas.

Et comment réagiriez-vous si à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan, il y avait une représentation du «Front de Libération Nationale Corse», et que le drapeau de FLNC - avec l'emblème sympathique du fier Corse - flottait devant l'hôtel de ville d'une petite ville nommée Barda, qui a souffert d’une attaque aux armes à sous-munitions de la part de l’Arménie, les 27-28 octobre derniers? L'attaque, qui a provoqué la mort de 25 civils, dont des femmes et des enfants et 83 blessés. Votre Ministère, toujours volontairement donnant des leçons de droits de l'Homme, fait la sourde oreilles devant ces crimes de guerre.

Les images des villes libérées témoignent qu’une colonisation active des territoires occupés de l’Azerbaïdjan a été menée par l’Arménie, ce qui gravement contredit au droit international. Néanmoins, monsieur le Ministre, votre Ministère y reste aussi indifférent.

Est-ce donc là la conception de la neutralité française? Ou s’agit-il d’un soutien de facto à l’agresseur ? Agresseur, qui laisse en ruine aujourd'hui des quartiers civils dans les villes de Gandja, Barda, Terter, Goranboy, Beylagan et plusieurs autres encore qui se trouvent à des dizaines de km de la zone de conflit. On dénombre déjà 91 morts parmi les civils.


L’Histoire, qui se base sur les faits

Dans la lettre ouverte qui vous a été adressée par les réalisateurs arméniens, il est indiqué que « Lénine, qui croyait faire basculer Mustapha Kemal dans le camp bolchévique, laissa Staline dépecer l’Arménie et livrer le Haut Karabagh à l’Azerbaïdjan». Les acteurs et réalisateurs peuvent être pardonnés d’ignorer l'histoire d’un pays étranger pour eux. Nous ne laissons de penser, en revanche, que vous, agrégé d’histoire, n'avez pu croire à cette allégation pour le moins fantaisiste. Permettez-nous de rappeler les faits historiques.

Par un décret du 5 juillet 1921, le Bureau du Caucase du Comité Central du Parti communiste russe, a conféré une autonomie à la communauté arménienne du Karabagh par la décision dont les termes étaient clairs et précis: «Partant de la nécessité de la paix nationale entre les musulmans et les Arméniens, les liens économiques entre le Karabagh supérieur et inférieur et ses liens constants avec l’Azerbaïdjan, maintenir le Haut-Karabagh en République soviétique d'Azerbaïdjan, en lui conférant une large autonomie régionale». Les mots choisis – «liens constants» et «maintenir» – sont sans ambiguïté aucune, et contredisent les tentatives de réécriture de l’histoire, qui prétendent à «une livraison» du Haut-Karabagh à l’Azerbaïdjan.

Quant à ladite «livraison», elle a «bel et bien» eu lieu. Mais, il s’agissait d’une toute autre région - le Zanguezour, et à un tout autre pays - l'Arménie soviétique. Le Zanguezour occupait géographiquement la partie sud-ouest de l'Azerbaïdjan et était peuplé principalement de musulmans. Selon le dernier recensement de l'Empire russe de 1917, 224 000 personnes vivaient sur son territoire, dont environ 119 700 musulmans et 99 300 arméniens. Toutefois, par le traité russo-arménien, signé le 2 décembre 1920, le gouvernement de la Russie bolchevique a rattaché le district du Zanguezour à l’Arménie soviétique. Par ce «cadeau», l’Arménie soviétique s’est trouvée frontalière avec l’Iran, tandis que l’Azerbaïdjan a perdu sa liaison terrestre avec la région du Nakhitchevan devenue enclave, et avec la Turquie, ce qui était l’objectif stratégique de Moscou.

Comment les bolcheviks pouvaient-ils expliquer la nécessité de rattachement de cette région à l’Arménie ? Le 5 novembre 1920 le chef de la diplomatie de la Russie soviétique Tchitcherine écrivait à ce sujet dans une lettre adressé à Staline: «Nous ne devons pas oublier une seule minute, dans nos relations avec l’Arménie et la Géorgie, qu’à un prochain tour de roue de l’histoire ces pays peuvent devenir pour nous des barrières contre la politique de conquête de nationalistes turcs». C’est donc dans ce contexte que la question du Zanguezour a été tranchée en faveur de l’Arménie.

En d'autres termes, Lénine et Staline n'ont pas «livré» le Karabagh à l'Azerbaïdjan pour plaire à Kemal. Au contraire, ils ont livré le Zanguezour à l'Arménie pour couper l’Azerbaïdjan de la Turquie, et par là même isoler Kemal de la Transcaucasie.

Le Droit International doit être respecté.

L’occupation de Haut Karabagh et de 7 régions adjacentes de l’Azerbaïdjan dans des années 1991-1994 a conduit à une déportation de plus de 40 000 azerbaïdjanais et représentants de 40 autres minorités ethniques de cette région, soit près de 22% de la population du Haut-Karabagh selon le dernier recensement de l'URSS de 1989, ainsi que de plus de 700 000 azerbaïdjanais des autres 7 régions occupées. L’absence d’inquiétude et de réaction de votre part face à la violation des droits de tous ces expulsés ne laisse de nous surprendre.

En revanche, en avril-novembre 1993, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté 4 résolutions qui confirment la souveraineté de l'Azerbaïdjan, son intégrité territoriale, l’inviolabilité de ses frontières internationales, et exigent le retrait immédiat, complet et inconditionnel des forces d’occupation de toutes les régions d'Azerbaïdjan. La France a voté 4 fois pour ces résolutions, qui sont d'ailleurs au cœur du mandat des coprésidents. Et pourtant, jusqu’à ce jour, nous ne vous avons jamais entendu parler de ces résolutions. Ce n'est pas hasard, si aucune à ce jour n'a été appliquée.

Dès lors, s’agit-il d’une position impartiale? Nous vous laissons le soin de répondre.

Nos proches et nos amis en Azerbaïdjan nous signalent que l'autorité et l'image de la France en Azerbaïdjan ont été durement touchées par la position partiale de la France. Nous espérons que le diplomate et l’homme politique que vous êtes, aura à cœur de comprendre les conséquences dangereuses que cette partialité fait courir à l’amitié et aux relations entre nos deux pays, si chers a nos cœurs.


Les signataires

Gunel Safarova, Présidente de l’Association Dialogue France-Azerbaïdjan, Lyon
Aytan Mouradova, Présidente de l’Association Culturelle d’Ulduz, Paris
Shabnam Suleymanova, Administrateur de l’Association des Jeunes Scientifiques Azerbaïdjanais en France – ALIM, Paris
Kemale Gulmemmedova, Présidente de l’Association Franco-Azerbaïdjanaise de la Jeunesse, Paris
Togrul Zeynalov, Président de l’Association Culturelle d’Azerbaïdjan en France, Nantes
Farid Aliyev, Président de l’Association des Etudiants Azerbaïdjanais en France, Strasbourg
Dilbadi Gasimov, Président de l’Association Kapaz, Strasbourg


https://bit.ly/3kGCxRL

.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cengiz-han
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11757
Localisation: Paris

MessagePosté le: 21 Nov 2020 2:44    Sujet du message: Répondre en citant

Avez-vous lu/vu de reportage ou interview sur ce sujet ?

Citation:
Bakou demande des enquêtes sur les crimes de guerre commis par des Français en Azerbaïdjan

Certains médias avaient réalisé des entretiens et reportages, présentant ces combattants français comme des héros, et taisant les crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis par ces derniers.


20.11.2020 par AA

https://bit.ly/2IRXGLE


?!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.