20 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2141

Actuellement :
Visiteur(s) : 20
Membre(s) : 0
Total :20

Administration


  Derniers Visiteurs

duygu : 04h58:33
murat_erpuyan : 07h40:15
administrateu. : 08h39:32
Philippe : 15h05:05
SelimIII : 18h15:51


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Houlagou Khan et la fin de Bagdad, capitale de l'Islam
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Houlagou Khan et la fin de Bagdad, capitale de l'Islam

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Tout & Rien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Turcologue
Newbie
Newbie


Inscrit le: 17 Sep 2015
Messages: 31
Localisation: France

MessagePosté le: 04 Nov 2015 16:15    Sujet du message: Houlagou Khan et la fin de Bagdad, capitale de l'Islam Répondre en citant

HOULAGOU KHAN ET LA FIN DE BAGDAD, CAPITALE DE L'ISLAM

Dans une réunion d'une association nationaliste qui se tenait à Konya, appelée « Türk Ocaðý », Atatürk prend la parole: “Vous le savez, le dernier califat des Abbassides avait été exterminé par un Turc (Houlagou Khan). Voilà le châtiment réservé aux califes qui utilisent la religion pour ses propres intérêts et les hodjas (hommes religieux) qui tentent de guider ce genre d'individus. L'histoire en est la preuve.” [1]

En effet, Houlagou Khan, fils de Tolui, quatrième fils de Gengis Khan et de son épouse principale Börte est connu pour avoir détruit la bibliothèque de Bagdad et pour avoir ravagé la capitale de l'Islam de l'époque.
En 1251, Möngke, son frère, devient le quatrième grand khan de l'empire mongol; en 1260, Kubilai lui succède.

En 1255, Houlagou est chargé par Möngke d'établir « les coutumes (rusum va yusum) et la loi (yasa) » des Turcs de l'Oxus à l'Egypte [2], ce qui implique notamment : l'assujettissement des lors, un peuple du sud de l'Iran ; la destruction de la secte des Nizârites (dits « Haschichim », « Assassins ») ; la destruction du califat des Abbassides à Bagdad, c'est-à-dire le cœur du monde musulman de cette époque.

Houlagou réunit probablement la plus grande armée turco-mongole jamais assemblée. Il prend facilement le contrôle des Lors, et fait tomber Alamut à la suite d'un siège durant lequel il négocie la survie de la secte (et notamment de l'imam nizarite Rukn al-Din ) en échange de la reddition de la forteresse (mais ne peut faire tomber effectivement la secte qui se réfugie à Masyaf jusqu'en 1273).

Houlagou a toujours eu l'intention de conquérir Bagdad, mais il prend prétexte du refus du calife Al-Musta'sim de lui envoyer des troupes pour l'attaquer. Il lui fait alors parvenir ce message:

« Quand je conduirai mon armée contre Bagdad en colère, que vous vous cachiez au paradis ou sur la terre
Je vous ramènerai depuis les sphères tournantes,
Je vous retournerai en l'air comme un lion,
Je ne laisserai personne vivant dans votre royaume,
Je vais brûler votre ville, votre pays et vous aussi.

Si vous voulez vous sauver et votre famille vénérable, écoutez mon conseil avec l'oreille de l'intelligence. Si vous ne le faites pas vous verrez ce que Dieu a voulu. »


La ville est prise lors de la bataille du 10 février 1258. Au milieu des fureurs de la prise d'assaut, le vainqueur ordonne que plusieurs catégories d'habitants soient épargnées, comme les gens instruits et les chrétiens (à la demande de son épouse Doqouz Khatoun, une turque de confession chrétienne), mais au moins 250 000 personnes auraient été massacrées (les sources contemporaines indiquent 800 000). Houlagou tue le calife, trois avis nous mettent en relief la mort de ce dernier. Il aurait été tué en étant mis dans un tapis roulé puis en le frappant à mort, ou en le faisant piétiner par des chevaux, avant de lui avoir enfilé des costumes de danseuse orientale. Marco Polo indique qu'il mourut de faim, mais il n'y a aucune preuve de cela.

Le califat est détruit, et l'Irak ravagé, la région ne redeviendra plus le centre politique et culturel important qu'elle avait été jusqu'alors.

Le grand Khan Turc meurt en 1265. Sa tombe se trouve en Azerbaïdjan, mais on ne connaît pas précisément son emplacement. Shahi (en), la plus grande des îles du lac d'Ourmia est régulièrement citée comme lieu de sépulture.

SOURCES:

[1]: Hâkimiyeti Milliye, 26.3.1923
www.atam.gov.tr/ataturkun-soylev-ve-demecleri/konya-gencleriyl e-konusma

[2]: Denise Aigle, 4.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Tout & Rien Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.