22 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2151

Actuellement :
Visiteur(s) : 22
Membre(s) : 0
Total :22

Administration


  Derniers Visiteurs

murat_erpuyan : 12h21:28
administrateu. : 1 jour, 36 min.35
duygu : 1 jour, 22h29:52
Georges : 2 jours
cengiz-han : 2 jours


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - Disparition de Hubert Haenel "réputé turcophile"
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

Disparition de Hubert Haenel "réputé turcophile"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Actualités, en particulier de la Turquie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8115
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 15 Aoû 2015 14:17    Sujet du message: Disparition de Hubert Haenel "réputé turcophile" Répondre en citant

Hubert Haenel est mort: membre du Conseil constitutionnel, l'ancien sénateur est décédé à 73 ans


POLITIQUE - L'ancien sénateur RPR puis UMP du Haut-Rhin, Hubert Haenel, qui siégeait depuis 2010 au Conseil constitutionnel, est décédé des suites d'une maladie lundi soir à Paris, apprend-on ce mardi 11 août sur le site du quotidien L'Alsace. L'ancien maire de Lapoutroie s'est éteint à l'âge de 73 ans.

Ancien vice-président du conseil régional et réputé turcophile ce qui lui avait valu des reproches sur le dossier de la reconnaissance du génocide arménien, ce magistrat avait été nommé membre du Conseil constitutionnel en 2010 par le président du Sénat de l'époque, Gérard Larcher. Alors président de la République, Nicolas Sarkozy avait alors choisi de nommer l'ancien socialiste Michel Charasse.

"La République perd un grand juriste, la France un patriote sincère, l’Alsace un élu jovial et proche des gens", a réagi le président de la République François Hollande.

Gérard Larcher a salué dans un communiqué la mémoire d'un homme qui "incarnait un gaullisme moderne et européen". "Ce spécialiste de la gendarmerie était aussi un grand connaisseur du statut de la magistrature tout autant que des questions ferroviaires avant de présider la commission des affaires européennes et de participer en première ligne à l'affermissement de l'avenir de l'Europe". Avec ce décès, "la République perd l'un de ses grands serviteurs, et l'Europe, un de ses grands militants", conclue-t-il.

Dans un communiqué, le Conseil constitutionnel décrit un homme qui "avait su imprimer sa personnalité et son sens de l'équilibre des pouvoirs publics". Le président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, a tenu à adresser "ses plus vives condoléances à l'ensemble de sa famille et à ses proches."

Le maire de Mulhouse (Les Républicains) Jean Rottner a lui salué la mémoire d'un "grand Alsacien".


Dernière édition par murat_erpuyan le 15 Aoû 2015 14:21; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 8115
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 15 Aoû 2015 14:20    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Hubert Haenel, membre du Conseil constitutionnel et ancien sénateur RPR puis UMP, le 11 février 2004 à Paris Hubert Haenel, membre du Conseil constitutionnel et ancien sénateur RPR puis UMP, le 11 février 2004 à Paris (Photo ERIC FEFERBERG. AFP)


Décès de Hubert Haenel, membre du Conseil constitutionnel et ex-sénateur d’Alsace

La libération, AFP 11 août 2015

DISPARITION

Le Président de la République et plusieurs élus de droite ont salué la mémoire d'un «Européen convaincu», qui a également initié les TER.

Hubert Haenel, membre du Conseil constitutionnel et ancien sénateur RPR puis UMP, est décédé lundi soir à Paris des suites d’une longue maladie. Il a été salué par la classe politique comme un «grand juriste» et un «homme de convictions».

Né le 20 mai 1942 à Pompey (Meurthe-et-Moselle), ce licencié en droit sort major de l’École nationale de la magistrature (ENM). Élu maire de Lapoutroie (Haut-Rhin) en 1977 sous l’étiquette RPR, il devient sénateur du Haut-Rhin en 1986 et le reste jusqu’en 2010.

Il travaille au ministère de la Justice, au Conseil supérieur de la magistrature puis au Conseil d’État et est nommé au Conseil constitutionnel en février 2010 par le président du Sénat, Gérard Larcher.

Ce dernier a salué la mémoire d’un homme qui «incarnait un gaullisme moderne et européen». «Ce spécialiste de la gendarmerie était aussi un grand connaisseur du statut de la magistrature, tout autant que des questions ferroviaires, avant de présider la commission des affaires européennes et de participer en première ligne à l’affermissement de l’avenir de l’Europe». Avec ce décès, «la République perd l’un de ses grands serviteurs, et l’Europe, un de ses grands militants», a-t-il estimé.
«Elu jovial et proche des gens»

L’ancien chef de l’État et président du parti Les Républicains, Nicolas Sarkozy, a aussi salué la mémoire de l’ancien sénateur. Il «faisait partie de ces hommes et femmes investis dans la vie publique, qui conservent intacte, au fil des ans et des fonctions, une haute et noble conception de la politique et du débat d’idées», a-t-il relevé. «La République perd aujourd’hui un homme de convictions, européen convaincu, fin juriste et profondément humaniste», a-t-il ajouté.

Le président François Hollande a présenté ses condoléances à la famille de Hubert Haenel. «La République perd un grand juriste, la France un patriote sincère, l’Alsace un élu jovial et proche des gens», a-t-il affirmé dans un communiqué diffusé par l’Élysée.


Je salue la mémoire de Hubert HAENEL. La République perd un grand juriste, la France un patriote sincère, l'Alsace un élu proche des gens.
— François Hollande (@fhollande) 11 Août 2015



Le Conseil constitutionnel, qui a annoncé son décès, décrit un homme qui «avait su imprimer sa personnalité et son sens de l’équilibre des pouvoirs publics».

Les élus alsaciens ont également salué la mémoire d’Hubert Haenel. Ainsi Philippe Richert (LR), le président du Conseil régional d’Alsace, a rappelé sa carrière «atypique». Hubert Haenel avait en effet été facteur avant d’entamer des études de droit.
«Visionnaire du Rail»

«Initiateur de l’expérimentation de régionalisation des TER (trains régionaux)», Hubert Haenel était un «visionnaire du Rail», selon l’Unsa-Ferroviaire qui a rendu hommage dans un communiqué à un «homme courageux», «ami du Rail».

Le président du Sénat devra désigner un nouveau membre au Conseil constitutionnel pour le reste du mandat de Hubert Haenel, soit jusqu’en 2019. En janvier, l’ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin avait été nommé au Conseil à la suite du décès du centriste Jacques Barrot.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » Actualités, en particulier de la Turquie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.