51 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
  Créer un compte Utilisateur

  Utilisateurs

Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 0
Hier : 0
Total : 2142

Actuellement :
Visiteur(s) : 51
Membre(s) : 0
Total :51

Administration


  Derniers Visiteurs

laroserouge : 06h24:15
Philippe : 07h46:37
murat_erpuyan : 13h22:09
Georges : 14h30:36
cengiz-han : 1 jour, 15h33:02


  Nétiquette du forum

Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont postés dans le forum. Tout propos diffamatoires et injurieux ne sera toléré dans ces forums.


Forums d'A TA TURQUIE :: Voir le sujet - MEETING GEANT A ANKARA POUR DEFENDRE LA REPUBLIQUE
Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum Forums d'A TA TURQUIE
Pour un échange interculturel
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs    

MEETING GEANT A ANKARA POUR DEFENDRE LA REPUBLIQUE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 15 Avr 2007 10:50    Sujet du message: MEETING GEANT A ANKARA POUR DEFENDRE LA REPUBLIQUE Répondre en citant

http://www.letemps.ch/template/static.asp?afpi=070415064037.9eenzvmk.xml

Le Temps du 15 avril 2007 - quotidien de Genève:

Turquie: manifestation géante à Ankara contre les ambitions d'Erdogan

AFP - 15.04.2007, 06:40



ANKARA (AFP) - Des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées samedi à Ankara, en provenance de toute la Turquie, à l'appel d'ONG défendant la laïcité pour dénoncer les ambitions présidentielles présumées du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, issu de la mouvance islamiste.

Les manifestants, dont beaucoup brandissaient des drapeaux turcs et des portraits du fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk, ont emprunté quatre artères majeures de la capitale turque sur plusieurs kilomètres pour rejoindre la place de Tandogan, lieu de ralliement de la manifestation.

De là, la foule s'est lentement mise en marche en direction du Mausolée d'Atatürk, proche de la place, sous la supervision discrète des 10.000 policiers déployés aux alentours.

La police a évalué l'affluence à plus de 300.000 personnes.

Les organisateurs, des associations menées par l'Association de la pensée d'Atatürk, ont affirmé qu'un million de citoyens de tout le pays avaient rallié leur "marche pour la République", une des plus vastes manifestations que la Turquie ait connues.

A son entrée dans le Mausolée d'Atatürk, qui a été le premier président de la Turquie, de 1923 à 1938, la foule a longuement applaudi la relève de la garde d'honneur en faction dans l'édifice.

"La nation est fière de vous", a-t-elle scandé en direction des soldats.


Deniz Baykal, le chef du principal parti d'opposition, le Parti républicain du peuple (CHP, centre-gauche), et Zeki Sezer, le président du Parti de la gauche démocratique (DSP), participaient à la manifestation.

La foule a également scandé des slogans tels que "la Turquie est laïque, elle le restera !"

Les manifestants ont déployé des banderoles sur lesquelles était écrit "la démocratie ne signifie pas qu'il faut tolérer la réaction (islamiste)" ou encore "Cankaya (le siège de la présidence) ne deviendra pas la maison des sheikhs et des confréries (religieuses)".

M. Erdogan, qui ne s'est pas encore prononcé sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle, en mai, a fait ses classes politiques au sein de la mouvance islamiste, mais se définit aujourd'hui comme un "démocrate conservateur".

L'hypothèse de sa candidature provoque une levée de boucliers chez les défenseurs de la laïcité, dont la puissante armée, qui le soupçonnent de vouloir islamiser le pays en catimini, ce qui lui serait, selon eux, plus facile s'il devenait président.

Le dépôt des candidatures débute lundi pour s'achever le 25 avril à minuit, et nombreux sont ceux qui pensent que M. Erdogan se présentera.


"Ils veulent transformer lentement la Turquie en un Iran ou en une Arabie Saoudite", a déclaré à l'AFP Mehlika Erecekler, une institutrice à la retraite. "Mais ils ne le peuvent pas parce qu'ils ont peur de l'armée. Nous soutenons l'armée".

"Dieu nous préserve de la charia", la loi islamique, a-t-elle ajouté.

"J'ai vu mon quota de coups d'Etat (l'armée est intervenue en 1960, 1971 et 1980) et chacun a ramené la Turquie 10 ans en arrière. Mais si (M. Erdogan) devient président, il va tirer la Turquie 100 ans en arrière", s'est emportée une autre manifestante, Ayda Aysel, une fonctionnaire à la retraite âgée de 66 ans.

De nombreux défenseurs de la laïcité rejettent fermement l'idée qu'Emine Erdogan, la femme voilée du Premier ministre, puisse devenir la première dame du pays.

Une opinion partagée par Durdu Kuran, une ouvrière agricole de 41 ans, elle-même voilée, qui affirme : "je ne veux pas qu'Erdogan devienne président parce qu'il exploite la religion, il exploite le voile", devenu un symbole de l'islam politique.

Le président est élu pour un mandat unique de sept ans par le Parlement, où le Parti de la justice et du développement de M. Erdogan jouit d'une confortable majorité.





_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 15 Avr 2007 10:57    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.lefigaro.fr/international/20070414.WWW000000044_les_turcs_descendent_dans_la_rue.html

Les Turcs descendent dans la rue
Publié le 14 avril 2007 "Le Figaro"

Environ 300.000 Turcs ont défilé samedi à Ankara pour tenter d'empêcher le parti AK au pouvoir de faire du Premier ministre Tayyip Erdogan son candidat à la présidence, en raison de son passé islamiste.
Le parti AK est enraciné dans l'islam politique et l'éventualité d'une présidence exercée par Erdogan divise la Turquie, pays laïque mais majoritairement musulman qui aspire à entrer dans l'Union européenne.
"La Turquie est laïque et restera éternellement laïque", scandaient des manifestants agitant des drapeaux nationaux et des banderoles à l'effigie d'Atatürk, fondateur de la république bâtie sur la séparation de l'Etat et de la religion.
Des dizaines de milliers d'habitants du pays ont été acheminés par autocar dans la capitale pour la manifestation qu'organisait sur la place Tandogan une association laïque militante. Il s'agit d'un des plus grands rassemblements de ces dernières années en Turquie.
Photo : Saribas/Reuters


_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 15 Avr 2007 11:29    Sujet du message: Répondre en citant

Dernières nouvelles d'alsace du 15 avril 2007

Atatürk versus Erdogan

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté hier à Ankara pour dénoncer les ambitions présidentielles présumées du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, issu de la mouvance islamiste.

Les manifestants, dont beaucoup brandissaient des drapeaux turcs et des portraits du fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk, ont emprunté quatre artères majeures de la capitale pour rejoindre la place de Tandogan. De là, la foule a lentement rejoint le Mausolée d'Atatürk, sous la surveillance discrète des 10 000 policiers déployés aux alentours.
Plus de 300 000 personnes, selon les forces de l'ordre. Les organisateurs, des associations menées par l'Association de la pensée d'Atatürk, ont chiffré à un million le nombre de citoyens, venus de tout le pays, pour rallier leur « marche pour la République », une des plus vastes manifestations que la Turquie ait connues.
A son entrée dans le Mausolée d'Atatürk, qui a été le premier président de la Turquie, de 1923 à 1938, la foule a longuement applaudi la relève de la garde d'honneur. « La nation est fière de vous », ont scandé les marcheurs.
Deniz Baykal, le chef du principal parti d'opposition, le Parti républicain du peuple (CHP, centre-gauche), et Zeki Sezer, le président du Parti de la gauche démocratique (DSP), participaient à la manifestation.
« La démocratie ne signifie pas qu'il faut tolérer la réaction (islamiste) », « Cankaya (le siège de la présidence) ne deviendra pas la maison des sheikhs et des confréries (religieuses) » pouvait-on lire sur les banderoles déployées.
M. Erdogan, qui ne s'est pas encore prononcé sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle, en mai, a fait ses classes politiques au sein de la mouvance islamiste, mais se définit aujourd'hui comme un « démocrate conservateur ».
L'hypothèse de sa candidature provoque une levée de boucliers chez les défenseurs de la laïcité, dont la puissante armée, qui le soupçonnent de vouloir islamiser le pays en catimini.
Le dépôt des candidatures débute demain pour s'achever le 25 avril à minuit, et nombreux sont ceux qui pensent que M. Erdogan se présentera (*).
« Ils veulent transformer lentement la Turquie en un Iran ou en une Arabie Saoudite », a déclaré Mehlika Erecekler, une institutrice à la retraite. « Mais ils ne le peuvent pas parce qu'ils ont peur de l'armée. Nous soutenons l'armée. Dieu nous préserve de la charia », la loi islamique ».

«Il va tirer la Turquie
cent ans en arrière»

« J'ai vu mon quota de coups d'Etat (l'armée est intervenue en 1960, 1971 et 1980) et chacun a ramené la Turquie dix ans en arrière. Mais si (M. Erdogan) devient président, il va tirer la Turquie 100 ans en arrière », s'est emportée Ayda Aysel, 66 ans, fonctionnaire à la retraite.
De nombreux défenseurs de la laïcité rejettent fermement l'idée qu'Emine Erdogan, la femme voilée du Premier ministre, puisse devenir la première dame du pays. Une opinion partagée par Durdu Kuran, une ouvrière agricole de 41 ans, elle-même voilée : « Je ne veux pas qu'Erdogan devienne président parce qu'il exploite la religion, il exploite le voile », devenu un symbole de l'islam politique.

(*) Le président est élu pour un mandat unique de sept ans par le Parlement, où le Parti de la justice et du développement de M. Erdogan jouit d'une confortable majorité.
Édition du Dim 15 avril 2007


Les manifestants ont déployé des banderoles représentant Atatürk. (Photo AFP)



_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 15 Avr 2007 11:32    Sujet du message: Répondre en citant

Videos du meeting :

http://videogaleri.hurriyet.com.tr/Video.aspx?s=5&vid=1012

http://videogaleri.hurriyet.com.tr/Video.aspx?s=5&vid=1013

http://www.milliyet.com.tr/2007/04/15/son/sondun07.asp
_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 15 Avr 2007 18:45    Sujet du message: Répondre en citant

dimanche 15 avril 2007, 17h18 "Yahoo"
Présidentielle turque: les laïques donnent de la voix, Erdogan reste discret




ANKARA (AFP) - A mesure que l'élection présidentielle, prévue en mai, approche, les milieux laïques turcs multiplient démonstrations de force et pressions pour dissuader le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qu'ils accusent de vouloir islamiser le pays, de se présenter.
Pour les partisans d'une Turquie laïque, l'enjeu est pressant: le président de la République est élu pour un mandat unique de sept ans par l'Assemblée, où M. Erdogan dispose d'une confortable majorité de 353 sièges sur 550.



Le seul moyen d'empêcher l'accession à la présidence du Premier ministre -qui ne s'est toujours pas prononcé sur ses intentions- semble donc de le décourager de se porter candidat -le dépôt des candidatures débutant lundi pour s'achever le 25 avril à minuit.
La montée en puissance a débuté jeudi avec une mise en garde polie du chef d'état-major, le général Yasar Büyükanit, qui a souhaité que le prochain président soit loyal aux valeurs républicaines, dont la laïcité, "dans la pratique et non pas seulement en paroles".



Le ton s'est durci le lendemain avec le président sortant Ahmet Necdet Sezer, un farouche défenseur de la laïcité, qui a affirmé que "l'actuel régime politique turc" faisait face à "une menace sans précédent", constituée notamment par l'infiltration d'islamistes dans les administrations.
Mais c'est samedi que la protestation anti-Erdogan a atteint son point d'orgue, avec plus de 300.000 manifestants réunis à Ankara à l'appel d'ONG pour affirmer dans un lieu hautement symbolique, le Mausolée du fondateur de la Turquie moderne Mustafa Kemal Atatürk, leur rejet du Premier ministre.



Le message a-t-il porté? La presse restait dubitative dimanche, même si elle qualifiait en général la manifestation d'historique.
"Le réveil national - Le plus grand meeting de l'histoire de la République a eu lieu à Ankara", titrait en "Une" le quotidien Cumhuriyet, proche des milieux pro-laïques.

Mais en pages intérieures, l'éditorialiste Cüneyt Arcayürek restait circonspect: "Ce dernier meeting, les derniers avertissements de notre président (Sezer) seront-ils suffisants (...)? Nous verrons."

Pour Enis Berberoglu, du quotidien à grand tirage Hürriyet, les pressions pourraient s'avérer contreproductives: "Il n'est pas facile pour Tayyip Erdogan après (la manifestation) de renoncer (à la présidence). Parce qu'abandonner Cankaya (le quartier où siège la présidence) sera considéré comme une reddition politique".

"Il est possible qu'Erdogan pense sérieusement que même s'il remporte Cankaya il ne pourra pas y siéger très confortablement", estimait dans le quotidien libéral Radikal Murat Yetkin, évoquant les problèmes que pourrait rencontrer le nouveau président avec l'armée, les juges et la fonction publique en général, largement acquis à la laïcité.

M. Erdogan a fait ses classes politiques au sein de la mouvance islamiste, mais se définit aujourd'hui comme un "démocrate conservateur", une conversion qui n'a pas convaincu les milieux laïques, qui craignent qu'une fois président, il lui soit plus facile d'islamiser le pays.

Au cours d'une rencontre avec la communauté turque de Hanovre, en Allemagne, l'intéressé s'est efforcé dimanche de rassurer.

"La Turquie est démocratique, laïque, sociale et un Etat de droit, il faut que je le rappelle ici", a déclaré M. Erdogan, cité par l'agence de presse Anatolie. "Si nous mettons de côté un de ces éléments, nous ne pouvons pas atteindre notre objectif d'un Etat idéal".

Le Premier ministre s'est également fait philosophe, assurant que "ce qui compte ce n'est pas la fonction ou le rang, tout cela est passager".

"Je le dis tout le temps: qu'est ce que ça fait que je sois Premier ministre ou président?", s'est-il interrogé.
_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 15 Avr 2007 20:33    Sujet du message: Répondre en citant

et un petit video clip avec les photos de la manifestation:

http://www.dailymotion.com/video/x1q2g0_ankara
_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
murat_erpuyan
Admin
Admin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 7954
Localisation: Nancy / France

MessagePosté le: 16 Avr 2007 0:01    Sujet du message: j'ai adoré cette photo Répondre en citant

Elle est sur Milliyet je crois cette photo.

Je ne sais pourquoi mais j'ai adoré cette photo. Merci Salih de l'avoir reproduite.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 16 Avr 2007 12:05    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je sais pourquoi j'ai adoré cette photo, mon cher Murat..C'est l'évidence même!


Tiens, quelques video sur YouTube rapport au meeting:

http://www.youtube.com/watch?v=nSg7reeFIbA

http://www.youtube.com/watch?v=V4VGIbUwMh4


et ma petite contribution:

http://www.youtube.com/watch?v=UaL5i_wuVRo
_________________
http://www.kemalistler.net/
« Le faux courage attend les grandes occasions... Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis. »
[ Paul Nizan ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salih_Bozok
V.I.P
V.I.P


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 1444

MessagePosté le: 20 Avr 2007 12:05    Sujet du message: Répondre en citant

pancarte significative...




il (Erdogan) dit qu'il est supporter de Fener
Je m'éloigne de mon équipe
Il dit qu'il est musulman
Je me pose des question sur ma religion
Heureusement qu'il ne dit pas qu'il est laique
car je ne pourrais me passer d'Atatürk, je mourrai....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums d'A TA TURQUIE Index du Forum » La vie sociale, économique & politique en Turquie mais aussi en France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilités de ceux qui les ont postés dans le forum.