Warning: htmlspecialchars(): charset `ISO-8859-9' not supported, assuming utf-8 in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php on line 53

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 505

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 507

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 508
Forums d'A TA TURQUIE :: Revue du sujet - La France de Macron
Auteur Message
Anne36
MessagePosté le: 28 Avr 2019 23:51    Sujet du message:

Bonsoir à tous,

Je vous laisse le lire vous-mêmes :

https://www.revue-ballast.fr/castaner-ma-mere-est-morte-a-cause-de-vos-armes/

Je préfère ne même pas le commenter.

Bien à vous tous.
Invité
MessagePosté le: 25 Avr 2019 6:26    Sujet du message: Une réminiscence du lycée ...

Philippe

Citation:
Waterloo ! Waterloo ! morne plaine !
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
La pâle mort mêlait les sombres bataillons.
D'un côté c'est l'Europe, et de l'autre la France !
Choc sanglant ! des héros Dieu trompait l'espérance
Tu désertais, victoire, et le sort était las.
O, Waterloo ! je pleure, et je m'arrête, hélas !
Car ces derniers soldats de la dernière guerre
Furent grands; ils avaient vaincu toute la terre.
Chassés vingt rois, passé les Alpes et le Rhin,
Et leur âme chantait dans les clairons d'airain !
Le soir tombait; la lutte était ardente et noire.
Il avait l'offensive et presque la victoire;
Il tenait Wellington acculé sur un bois.
Sa lunette à la main, il observait parfois
Le centre du combat, point obscur où tressaille
La mêlée, effroyable et vivante broussaille,
Et parfois l'horizon, sombre comme la mer.
L'Empereur Soudain, joyeux, il dit: Grouchy ! - C'était Blücher !
L'espoir changea de camp, le combat changea d'âme.
La mêlée en hurlant grandit comme une flamme.
La batterie anglaise écrasa nos carrés.
La plaine où frissonnaient les drapeaux déchirés,
Ne fut plus, dans les cris des mourants qu'on égorge,
Q'un gouffre flamboyant rouge comme une forge;
Gouffre où les régiments, comme des pans de murs,
Tombaient, ou se couchaient comme des épis mûrs,
Les hauts tambours-majors aux panaches énormes,
Où l'on entrevoyait des blessures difformes!
Carnage affreux ! moment fatal ! L'homme inquiet
Sentit que la bataille entre ses mains pliait.
Derrière un mamelon, la garde était massée,
La garde, espoir suprême et suprême pensée !
-Allons, faites donner la garde, cria-t-il ! -
Et lanciers, grenadiers aux guêtres de coutil,
L'Empereur Dragons que Rome eût pris pour des légionnaires,
Cuirassiers, canonniers qui traînaient des tonnerres,
Portant le noir colback ou le casque poli,
Tous, ceux de Friedland et ceux de Rivoli,
Comprenant qu'ils allaient mourir dans cette fête,
Saluèrent leur Dieu debout dans la tempête,
Leur bouche, d'un seul cri, dit : "Vive l'Empereur ! "
Puis, à pas lents, musique en tête, sans fureur,
Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
La garde impériale entra dans la fournaise.
Hélas ! Napoléon, sur sa garde penchée,
Regardait et, sitôt qu'ils avaient débouché
Sous les sombres canons crachant des jets de soufre,
Voyait, l'un après l'autre, dans cet horrible gouffre,
Fondre ces régiments de granit et d'acier,
Comme fond une cire au souffle d'un brasier.
Ils allaient, l'arme au bras, fronts hauts, graves, stoïques
Pas un ne recula. Dormez, morts héroïques !
L'EmpereurLe reste de l'armée hésitait sur leurs corps
Et regardait mourir la garde. - C'est alors
Qu'élevant tout à coup sa voix désespérée,
La Déroute géante à la face effarée,
Qui, pâle, épouvantant les plus fiers bataillons,
Changeant subitement les drapeaux en haillons,
A de certains moments, spectre fait de fumées,
Se lève grandissant au milieu des armées,
La Déroute apparut au soldat qui s'émeut,
Et, se tordant les bras, cria : Sauve qui peut!
Sauve qui peut ! affront ! horreur ! toutes les bouches
Criaient à travers champs, fous, éperdus, farouches,
Comme si quelque souffle avait passé sur eux,
Parmi les lourds caissons et les fourgons poudreux,
Roulant dans les fossés, se cachant dans les seigles,
Jetant shakos, manteaux, fusils, jetant les aigles,
Sous les sabres prussiens, ces vétérans, ô deuil!
Tremblaient, hurlaient, pleuraient, couraient. - En un clin d'œil
Comme s'envole au vent une paille enflammée,
S'évanouit ce bruit qui fut la grande armée,
L'Empereur Et cette plaine, hélas! où l'on rêve aujourd'hui,
Vit fuir ceux devant qui l'univers avait fui!
Quarante ans sont passés, et ce coin de la terre,
Waterloo, ce plateau funèbre et solitaire,
Ce champ sinistre où Dieu mêla tant de néants,
Tremble encor d'avoir vu la fuite des géants!
Napoléon les vit s'écouler comme un fleuve ;
Hommes, chevaux, tambours, drapeaux; - et dans l'épreuve
Sentant confusément revenir son remords,
Levant les mains au ciel, il dit : - Mes soldats mort,
Moi vaincu! mon empire est brisé comme verre.
Est-ce le châtiment cette fois, Dieu sévère ?
Alors parmi les cris, les rumeurs, le canon,
Il entendit la voix qui lui répondait : non!

Victor HUGO
murat_erpuyan
MessagePosté le: 25 Avr 2019 1:01    Sujet du message:



http://bit.ly/2IWaMFt

<
cengiz-han
MessagePosté le: 04 Déc 2018 1:36    Sujet du message:




Exclamation
cengiz-han
MessagePosté le: 27 Nov 2018 0:59    Sujet du message:



Exclamation
cengiz-han
MessagePosté le: 29 Sep 2018 0:04    Sujet du message:

Dans Marianne

Citation:
1,27 milliard pour les 0,01% les plus riches: le gros cadeau de Macron enfin chiffré

Alors que la progressivité s'était améliorée entre 2013-2016, elle s'est détériorée depuis l'arrivée de Macron. En moyenne, les 5 034 Français les plus riches ont chacun économisé 253 800 euros.


http://bit.ly/2IrKpW0
Flanker_27
MessagePosté le: 15 Jan 2018 10:33    Sujet du message:

Ah ça oui, quand il y a des intérêts communs, très vite on oublie les "petites" différences idéologiques... Et c'est loin d'être nouveau, il n'y a qu'à voir les relations entre la Chine et les USA, tous deux menacés par l'URSS, dans les années 70, ou actuellement entre Ankara, Téhéran et Moscou au sujet de la Syrie...
Philippe
MessagePosté le: 10 Jan 2018 9:53    Sujet du message:

« Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts » (Charles De Gaulle)
murat_erpuyan
MessagePosté le: 10 Jan 2018 0:37    Sujet du message:

Argent > intérêt personnel > égoïsme...

Le poids économique de la Chine fait taire Macron qui était en quelque sorte donneur de leçon sur la démocratie et droit de l'homme à côté d'Erdogan lors de sa venue à Paris... Et Fabius explique cela en disant qu'avec les Chinois pour être efficace il faut parler de ces choses pas en public. Mon oeil...

D'ailleurs Erdogan aussi s'en fichait carrément des leçons sur la démocratie et des droits de l'homme, lui il jouait devant les tribunes pour consolider sa position auprès de admirateurs. Comment expliquer autrement son comportement colérique face à la question du journaliste de France 2?!


En bref, dans les relations internationales il n'y a que des intérêts...


<
murat_erpuyan
MessagePosté le: 10 Jan 2018 0:37    Sujet du message: Re: Des personnes de

Merci Anne pour ces articles...




Philippe a écrit:
Anne36 a écrit:

.... L'argent n'a pas d'odeur...


Citation de Vespasien, empereur romain de 69 à 79. A propos d'un nouvel impôt sur les urinoirs dont les sous-produits étaient valorisé - jusque là gratuitement - par les tanneurs.


Et bein, je ne le savais pas! Merci Philippe.
Ne prenez pas mot à mot mais on disait en Turquie : "bana 1 kelime ögretenin kulu kölesi olurum"
Philippe
MessagePosté le: 09 Jan 2018 9:54    Sujet du message: Re: Des personnes de

Anne36 a écrit:

.... L'argent n'a pas d'odeur...


Citation de Vespasien, empereur romain de 69 à 79. A propos d'un nouvel impôt sur les urinoirs dont les sous-produits étaient valorisé - jusque là gratuitement - par les tanneurs.
Anne36
MessagePosté le: 09 Jan 2018 0:56    Sujet du message: Des personnes de "qualité"...

Bonsoir à tous,

voici un courage admirable :

https://www.letemps.ch/monde/2018/01/05/erdogan-lelysee-victoire-raison-detat

https://humanite.fr/france-turquie-macron-0-erdogan-1-648271

et une formidable leçon de "démocratie" :

https://www.letemps.ch/monde/2018/01/08/emmanuel-macron-arrive-chine-route-soie

https://www.letemps.ch/opinions/2018/01/08/cameras-indelicates-chine

Mais, chut ! L'argent n'a pas d'odeur...
SelimIII
MessagePosté le: 02 Jan 2018 18:59    Sujet du message:

murat_erpuyan a écrit:


&



http://bit.ly/2xgDOrJ



Et ce jeudi Macron va recevoir Erdogan lors d'une visite d'Etat...







Décidément, après Putin, Sissi, Erdogan...
Il manque une personne pour le carré As... Mais il y a le choix, attendons un peu...






Idea
cengiz-han
MessagePosté le: 22 Déc 2017 0:34    Sujet du message:

Vous avez l'air d'être jaloux!

Very Happy
Philippe
MessagePosté le: 20 Déc 2017 21:18    Sujet du message:

En tout cas Macron a réalisé mon rêve : à 18 ans comme presque tous les garçons de ma classe je fantasmais bien plus sur notre prof de français une + ou - quadragénaire très jolie et aux yeux bleus intense accessoirement notoirement divorcée que sur les copines de classe ...

Les filles de la classe en étaient jalouses! Arrow

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1