Warning: htmlspecialchars(): charset `ISO-8859-9' not supported, assuming utf-8 in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php on line 53

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 505

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 507

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 508
Forums d'A TA TURQUIE :: Revue du sujet - la misère de la vie politique française
Auteur Message
cengiz-han
MessagePosté le: 19 Oct 2018 18:14    Sujet du message:

Il veut épouser les vents du populisme.

Mélenchon, non merci !

Dommage.
murat_erpuyan
MessagePosté le: 18 Oct 2018 18:53    Sujet du message:

Le comportement de Mélenchon est lamentable lors de la perquisition des locaux de FI.

C'est un homme arrogant, imbu de sa personne et violent...

Quelle misère pour la vie politique française que ce type représente aujourd'hui la gauche !!!

Je n'ai pas oublié sa prise de position après le premier tour des présidentielle ni ses propos à propos de l'entrée de la Turquie dans l'UE...
murat_erpuyan
MessagePosté le: 01 Mai 2018 3:28    Sujet du message: Loi asile et immigration : LR et FN se lâchent

Loi asile et immigration : LR et FN se lâchent

Par Laure Equy — 17 avril 2018 à 16:16


A l'ouverture du débat à l'Assemblée nationale lundi soir, la droite et l'extrême droite, fustigeant en chœur une loi insuffisante, ont rivalisé de proposition toujours plus dures à l'égard des étrangers.


Ils vont s’en donner à cœur joie. Alors que le projet de loi sur l’asile et l’immigration est discuté en séance toute la semaine, la droite a déjà sorti le canon contre «la naïveté désarmante» et «les pudeurs de violette», dixit Eric Ciotti, d’un gouvernement que la droite juge petit bras en matière d’éloignements et de lutte contre l’immigration irrégulière. Pas question pour l’extrême droite de se laisser distancer dans la course au «plus dur que moi tu meurs» : malgré l’absence des élus de son camp lors du débat en commission, début avril, Marine Le Pen y va de son couplet sur «la submersion territoriale» et «la maison France ouverte à tous les vents».

A la tribune lundi soir, Guillaume Larrivé (LR) a pourtant tenté de distinguer les positions de la droite et du FN, assurant que «la fermeture totale des frontières et l’immigration zéro n’étaient pas la position portée par LR». Mais il a surtout longuement pilonné «l’idéologie de l’ouverture, encore plus dangereuse car dominante dans l’expression publique» et la «doxa immigrationniste», visant pêle-mêle les «apôtres du no border à l’extrême gauche», les socialistes et une partie de LREM. «Moralisme, immigrationnisme : pourquoi n’avez-vous pas cité le "nomadisme" lepéniste ?» a moqué Sacha Houlié (LREM). La surenchère avait commencé dès lundi après-midi avec une conférence de presse de Marine Le Pen, qui présentait les 46 contre-propositions de son parti en riposte à «un projet de loi d’une rare indigence». Pas en reste, le parti de Laurent Wauquiez doit tenir mercredi une convention intitulée «Comment réduire l’immigration», pour que «la majorité silencieuse soit entendue».
«Chaos migratoire»

De quoi, en comparaison, faire passer Gérard Collomb pour un modéré. Son texte est pourtant contesté pour sa logique répressive qui risque d’entraver les droits des migrants et critiqué par le Défenseur des droits et ancien ministre RPR, Jacques Toubon, qui dénonce «des procédures tellement accélérées qu’elles confinent à l’expéditif». Même une frange de LREM s’inquiète de ce serrage de boulons. Mais pour la droite et l’extrême droite, ce n’est jamais assez dur. «Cette loi de petits ajustements techniques ne permettra pas de sortir du chaos migratoire», estime Guillaume Larrivé.

Il est prévu de porter la durée maximale de la rétention de 45 à 90 jours ? Hop, LR veut l’allonger à 180 jours, faisant valoir que le séjour en rétention «est illimité au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas et de 18 mois en Allemagne». Le projet de loi raccourcit le délai permettant à un demandeur d’asile débouté de faire appel ? Quitte à raboter encore les droits de la défense, des LR plaideront pour réduire ce délai à une semaine. En commission, certains proposaient carrément de supprimer toute possibilité de recours. «Nous pensons que moins de procédures amélioreront les procédures», vantait Fabien Di Filippo. Cette semaine, il prévoit de faire plus soft en exigeant «seulement» une caution de 200 euros au demandeur d’asile pour faire appel… «Nos positions s’éloignent des bons sentiments de la majorité mais correspondent à une réalité, poursuit le député de Moselle. On passe des heures à parler du droit des migrants sans aborder le sujet du nombre de personnes qu’on veut accueillir.»

Pour limiter l’immigration régulière, «beaucoup trop élevée» aux yeux d’Eric Ciotti, la droite n’est jamais à court d’idées : limitation du regroupement familial, «plafonds d’immigrations» annuels, principe d'«assimilation», etc. Egalement dans son arsenal : la proposition de sucrer l’aide au développement aux Etats qui rechignent à coopérer pour l’expulsion de leurs ressortissants. «Penser qu’on va régler la question migratoire depuis son village gaulois, en coupant l’aide au développement, c’est une curieuse vision du monde, tacle la députée LREM et ex-juppéiste Marie Guévenoux. Leur discours est extrêmement simpliste sur une matière juridique d’une grande complexité.»
«Idiots utiles du macronisme»

Ce sont sur les rares dispositions progressistes – débattues ce mardi soir – que la droite et le FN devraient le plus se lâcher, criant à «l’appel d’air» et à «l’angélisme». Un article prévoit que les mineurs réfugiés – déjà autorisés à faire venir leurs parents – pourront désormais faire valoir le regroupement familial pour leurs frères et sœurs. Ces mineurs réfugiés étaient 400 en 2016 mais LR y voit une «brèche ouverte» à un afflux migratoire. «Des filières de passeurs vont s’organiser et commercialiser l’arrivée de toute une famille par des mineurs réfugiés», brandit Valérie Boyer. Des députés de la majorité avaient fait valoir que s’opposer à la réunification des familles ne manquait pas de sel pour un parti qui s’érige en grand défenseur des valeurs familiales. Mais quelques élus LREM s’inquiètent, avec LR, de cette mesure. Eric Ciotti a salué leur «lucidité» et leur «pragmatisme». «Il y a un grand écart au sein de la majorité. Cela ne va pas nous déplaire de pointer les lézardes», s’amuse Philippe Gosselin.

A ce jeu-là, la majorité va, elle, profiter des positions radicales de LR et du FN pour se targuer de porter une voix «équilibrée», entre «l’appel des uns à élever des murs et la tentation des autres à une ouverture sans conditions», selon Florent Boudié, chef de file LREM. Une tactique qui agace la gauche : Eric Coquerel (La France insoumise) a fustigé des LR, qui, «en faisant passer une loi extrême pour une loi modérée», jouent «les idiots utiles du macronisme».

http://www.liberation.fr/politiques/2018/04/17/loi-asile-et-immigration-lr-et-fn-se-lachent_1643935
murat_erpuyan
MessagePosté le: 20 Fév 2018 13:29    Sujet du message:

Au départ le titre de cette contribution était :
Retour de Sarkozy ou la misère de la vie politique française

Je l'ai changé aujourd'hui, puisque la misère de la vie politique dépasse le cas de Sarkozy, comme le souligne ci-dessus Cengiz-han, mais il faut quand même ne pas oublier que Sarkozy a été écarté par une procédure démocratique!

Aujourd'hui la misère de la vie politique française est représentée par Laurent Wauquiez.

Qu'il y ait un enregistrement et que cet enregistrement soit divulgué est une question à discuter. Au fond oui il y a une certaine trahison puisque au départ L.W. mettez une condition : ce qui est dit reste dans la salle.

Mais en face de lui il y a des étudiants, pas des journalistes auxquels on peut dire des choses en "off".

Et finalement je trouve salutaire que ses propos soient connus du grans public, car ils montrent pour moi la personnalité de ce L.W. (je n'en suis pas étonné du tout). Et oui, il n'y a que lui qui est bon tout le monde est mauvais à l'exception de lui. C'est édifiant.

Surtout quand il attaque Macron (que je ne porte nullement dans mon coeur) sur les chemises qu'il porte en imitant L.W. est ridicule et confirme la personnalité.

Certains disent que c'est un coup de communication! En effet, je crois difficilement que L.W. est aussi naif! Mis encore il faut poser la question si c'est un coup de com ets-ce qu'il a été profitable pour lui. Je pense que non.
cengiz-han
MessagePosté le: 11 Déc 2017 1:17    Sujet du message:

Je préfère réagir à l'élection de Wauquiez à la tête des Républicains.
Il ne s'agit pas de Sarkozy mais de la misère de la vie politique française...

Le populisme est là et des politiciens veulent se faire une place en surfant sur les craintes des gens et en enflammant leur crainte...

Lisez ce papier qui confirme mon point de vue :

http://bit.ly/2jG3bgR





.
SelimIII
MessagePosté le: 14 Oct 2017 12:44    Sujet du message:

Quand j'ai lu l'artcile du Monde, j'ai dit voyons ce que nous avons écrit sur Sarkozy ici dans les forums et j'ai trouvé
http://forum.ataturquie.fr/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&t=7112&recherche=sarkozy&t=7112&recherche=sarkozy&sid=416be1b1d99ce050b256f101761511eb
il annoncé son retrait de la vie politique s'il n'était pas élu!!!!!!!!!!!

Le parquet qualifierait Sarkozy de « délinquant chevronné »

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/14/le-parquet-national-financier-assimile-nicolas-sarkozy-a-un-delinquant-chevronne_5200852_3224.html
cengiz-han
MessagePosté le: 30 Jan 2017 0:24    Sujet du message:

Et tout ceux-ci n'empêche pas que la droite de s'unir derrière Fillon. Dans une vraie démocratie (apparemment celle là est introuvable dans la quasi totalité des pays) Fillon aurait du se retirer de l'élection présidentielle.
Philippe
MessagePosté le: 29 Jan 2017 10:56    Sujet du message:

Sortir 5 000 euros par mois d'une revue tirant à moins de 5 000 exemplaires pour quelqu'un qui ne participe pas à la production ce n'est pas possible. Il y a un transfert d'argent en amont pour compenser la perte sèche pour l'éditeur, c'est du blanchiment de corruption.
bendeniz
MessagePosté le: 28 Jan 2017 22:53    Sujet du message:

L'affaire s'emballe ;



Citation:

La Revue des deux mondes aurait versé un salaire de 5.000 euros bruts par mois pendant 20 mois à l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle, le tout pour seulement deux fiches de lecture. Selon les informations d'Europe 1, une perquisition a eu lieu jeudi dans ses locaux du 7e arrondissement de Paris, dans le cadre de l'enquête du Parquet national financier sur des soupçons d'emplois fictifs entourant le couple Fillon.


www.europe1.fr/politique/affaire-penelope-fillon-cest-quoi-cett e-revue-des-deux-mondes-2962970
Philippe
MessagePosté le: 27 Jan 2017 20:37    Sujet du message:

Quand j'écris "personne ne laisse perdre cette dotation" je voulais bien dire "Ils sont nombreux à employer fictivement un proche".

Pour le travail sérieux si nécessaire il y a les élèves d'écoles de journalisme et de science po ravis de mettre un pied dans le monde politique même sans être payés.
SelimIII
MessagePosté le: 27 Jan 2017 20:01    Sujet du message:

Je suis tout à fait d'accord! La question n'est pas qu'il rémunère sa femme. Un salaire versé pour un travail précis qui n'est pas accompli, autrement dit emploi fictif.

Une pétition est lancée:
https://www.change.org/p/madame-fillon-rendez-nous-les-500-000-euros-penelopegate
Philippe
MessagePosté le: 26 Jan 2017 12:53    Sujet du message:

Ce qui est curieux c'est que ce soit sorti car ils sont des dizaines dans ce cas la. Personne ne laisse perdre cette dotation d'assistant(e) parlementaire, utilisée ou pas.
murat_erpuyan
MessagePosté le: 26 Jan 2017 11:17    Sujet du message:

En effet par cette réplique Fillon m'a déçu, j'avais un certain respect pour l'homme, il l'avait perdu avec son discours lors des primaires et là la chute totale...

La réplique montre la faiblesse dans cette affaire. Si Mme Fillon a effectivement rempli sa mission, pourquoi pas. Qu'il le dise. Même s'il n'y a pas question de rémunération Marine était toujours à côté de son père, la fille de Trumps a joué un rôle important...

Il y a une mission bien précise d'attaché parlementaire...
cengiz-han
MessagePosté le: 26 Jan 2017 10:54    Sujet du message:

Justement Duygu Hanim, on voit que c'est pratiquement blanc bonnet, bonnet blanc. La réplique de Fillon dans l'affaire qui a mis en cause sa femme est lamentable.

Citation:

ll y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public


Il a dit aussi, qu'on met en cause le droit du travail des femmes.

Il veut noyer le poisson, la question ici, n'est même pas qu'il a embauché sa femme mais la question est-ce qu'il s'agit d'un emploi fictif. Rémunérer quelqu'un pour un travail qu'il n'a pas fait est une question de moral, d'éthique...
duygu
MessagePosté le: 01 Déc 2016 19:55    Sujet du message:

Sarko c'est fini mais est-ce que Fillon est meilleur?!


Evil or Very Mad

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1