Warning: htmlspecialchars(): charset `ISO-8859-9' not supported, assuming utf-8 in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php on line 53

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 505

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 507

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/posting.php:53) in /homepages/14/d311014336/htdocs/forum/modules/phpBB2/includes/page_header_review.php on line 508
Forums d'A TA TURQUIE :: Revue du sujet - Ajda Ahu Giray
Auteur Message
murat_erpuyan
MessagePosté le: 12 Déc 2018 0:38    Sujet du message:

Elle était à Paris en ce 1 décembre 2018



<
Raskolnikoff
MessagePosté le: 19 Avr 2013 17:49    Sujet du message:

Nous avons connu Ahu lors d'un rassemblement des anciens de GS en Juin 2004, sur les hauteurs de Grenoble, et elle nous a chanté Piaf, accompagnée à la guitare par notre ami Bora....





Raskolnikoff
MessagePosté le: 19 Avr 2013 12:16    Sujet du message: Ajda Ahu Giray

INTERVIEW AVANT SON CONCERT – Ajda Ahu Giray revisite Édith Piaf


Ajda Ahu Giray sera en concert à l’Institut français les 18 et 19 avril prochains pour un hommage à Edit Piaf. Pétillante et chaleureuse, la chanteuse turque revient avec nous sur son parcours dans un français impeccable…

Lepetitjournal.com d’Istanbul: Comment est née votre envie de chanter?

Ajda Ahu Giray : Je chante depuis que je me connais, depuis toujours. Je ne pourrais pas raconter un événement particulier qui serait à l’origine de cette envie. Ma mère a fait le conservatoire de chant lyrique à Istanbul, et je l’ai toujours entendue chanter à la maison, donc ça m’a certainement influencée. Lorsque j’avais 6 ans, la chaîne TRT (chaîne unique à l’époque) faisait passer des auditions. J’ai vu l’annonce à la télévision, et j’ai demandé à mes parents d’y participer. J’ai été recrutée et fait partie du chœur des enfants de la TRT jusqu’à 12 ans.


Quelle est votre histoire avec la France ?

J’ai étudié au lycée de Galatasaray entre 1990 et 1998. Puis j’ai fait des études de chimie à l’université de Boðaziçi jusqu’en 2003. Dès que j’ai décroché mon diplôme, je suis partie en France afin d’y apprendre la musique. J’ai passé l’examen d’entrée à l’Ecole de Musique Nationale de Villeurbanne (69). J’ai été admise en formation vocale dans le département chanson. J’ai obtenu mon Diplôme d’Etudes Musicales en 2008 et suis ensuite rentrée en Turquie. Je donne désormais des cours de chant et de solfège à l’Ecole Française de Musique d’Istanbul. Et puis, durant mon enfance, j’ai baigné dans les chansons françaises que ma mère écoutait. A l’époque, on n’avait pas internet donc le répertoire se limitait aux chanteuses et chanteurs populaires en Turquie. Je me souviens d’Edith Piaf bien sûr, mais aussi Aznavour, Brel, Dalida… J’ai même eu la chance de tomber sur un CD de Barbara dont je suis devenue assez fan avant de partir en France, et encore plus après.

Vous serez en concert les 18 et 19 avril à l’Institut français d’Istanbul, pourquoi avoir choisi de chanter Edith Piaf ?

J’ai créé ce spectacle en 2009, à la demande du lycée Notre-Dame de Sion et de l’Institut français. A l’époque, il s’agissait de célébrer l’anniversaire posthume d’Edith Piaf. J’étais alors accompagnée d’un guitariste et d’un accordéoniste. Mais c’est aussi un répertoire que j’aime beaucoup et c’est certainement le nom qui a le plus marqué la chanson française. Pour les prochains concerts, j’ai gardé le même concept, avec quelques nouveautés bien sûr. Je chante les chansons d’Edith Piaf - dont certaines sont très peu connues – en duo avec le guitariste Jean-Baptiste Hardy. C’est un spectacle avec déroulement, comme toutes les 3 ou 4 chansons, je raconte quels événements de la vie de la chanteuse éclairent les paroles.

Edith Piaf avait un côté théâtral sur scène, et ses chansons sont réputées pour être assez difficiles à chanter. Peut-on les interpréter sans l’imiter ?

Je ne dirais pas que c’est super fastoche, mais j’ai une facilité et une attirance particulière à interpréter ses chansons. Bien sûr, elles ont été écrites à la mesure de sa voix, de sa vie. Et sont marquées de l’esprit de Piaf. Mais son côté théâtral me correspond beaucoup. J’ai d’ailleurs suivi des cours de théâtre en parallèle de ma formation musicale à Villeurbanne, au théâtre de l’Iris et j’aime beaucoup le relier au chant sur scène. Certes, Piaf avait un côté tragédienne, mais ses chansons reflètent aussi beaucoup d’humour, une joie de vivre malgré tout et une naïveté presque enfantine. Tout ça je me l’approprie et j’ai beaucoup de plaisir à le faire.

Est-ce que vous composez ? Avez-vous enregistré un album ?

Oui j’ai enregistré un album autoproduit dans la salle du lycée Notre-Dame de Sion en conditions live. C'est-à-dire, en une seule prise, dans la salle vide, avec l’ingénieur du son du lycée, Arnaud Pilon. Cet album comporte 10 titres, dont deux reprises d’Edith Piaf (La Foule et L’accordéoniste). Mais il y aussi deux chansons composées par Jean-Baptiste Hardy et cinq par moi. Parmi mes compos, deux sont entièrement les miennes (musique et texte), deux autres ont été coécrites avec une amie chanteuse et musicienne rencontrée à l’ENM, MademoiselA, comme La Vagabonde. Et une chanson d’une autre amie, Amandine Roques, dont l’arrangement en turc est de moi. Cet opus est représentatif de mon parcours : baigné de chanson française mais également ancré dans mon identité turque. Je compose en général à la voix. Je pars des paroles et je fredonne une mélodie, puis j’harmonise avec le piano. J’ai aussi chanté deux poèmes de Nâzým Hikmet mis en musique et traduits en français : La plus étrange des créatures / Dünyanýn en tuhaf mahluku et Le chant des hommes / Ýnsanlarýn Türküleri, et les ai interprétés lors du festival de Villeurbanne Le temps des créateurs en 2007, sous la direction de Pierre Delorme.

Quels sont vos projets musicaux ?

Pour l’instant je chante les mardis et jeudis soirs à l’hôtel Ritz-Carlton, sauf quand j’ai d’autres concerts prévus. Je travaille aussi sur un prochain album, avec un répertoire constitué uniquement de compositions. Je serai par ailleurs en concert le 27 avril au Divine Brasserie & Jazz Club, près de Niʂantaʂý.

Propos recueillis par Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul) mardi 16 avril 2013
Plus d’infos sur les concerts :
Institut français à Istanbul
18 Apr / 19 Apr - 19:30 Ýstiklal Cad. N: 4 Taksim
00.90.212.393.81.11

Billetterie : 15 TL (étudiants: 10 TL)
Les billets seront mis en vente 1 heure avant le spectacle.


http://www.lepetitjournal.com/istanbul/societe/rencontres/148478-interview-avant-son-concert-ajda-ahu-giray-revisite-edith-piaf


Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com
Adaptation pour NPDS par arnodu59 v 2.0r1